octobre 1, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

« Puisqu’elle gaspillait son argent… »

Kim Kardashian a déclaré que l’incident l’avait laissée effrayée et anxieuse.

L’un des hommes arrêtés pour avoir volé Kim Kardashian a pris la parole en 2016, affirmant dans une nouvelle interview que cela « devrait être un peu moins grave ». Younes Abbas était l’une des 12 personnes arrêtées pour s’être emparé d’une petite fortune en bijoux après avoir surpris Kardashian dans l’appartement de luxe qu’elle avait loué pour la Fashion Week. La femme d’affaires a été ligotée sous la menace d’une arme tandis que les voleurs ont volé un total d’environ neuf millions d’euros (10,8 millions de dollars). Il s’agit du plus grand braquage individuel en France depuis deux décennies.

En parlant, Abbas a dit Vice Nouvelles L’idée que Kardashian vole a choqué le groupe après l’avoir vue afficher à plusieurs reprises ses bijoux sur les réseaux sociaux.

« Depuis qu’elle jetait de l’argent », a-t-il dit, « j’étais là pour le récupérer, et c’était tout. Coupable? Non, je m’en fiche. »

Abbas a ajouté : « Ils devraient être moins ostentatoires envers les personnes qui ne peuvent pas se le permettre. Pour certaines personnes, c’est une provocation. »

L’homme de 68 ans a passé près de deux ans en prison pour vol sensationnel au cours duquel des voleurs se sont fait passer pour des policiers.

Fournissant des détails sur le vol, Abbas a affirmé que la secrétaire de Kardashian avait tenté de demander de l’aide, mais avait appelé le 911 alors qu’elle se trouvait en France.

Lorsque le crime a été commis, la plupart des hommes avaient entre 60 et 70 ans, c’est pourquoi les médias français les ont qualifiés de « voleurs de grand-père ». Ils sont entrés dans l’appartement de Mme Kardashian vers 2 h 30 le 3 octobre 2016.

READ  La Voix du Silence - Bulletin de Manille

La star a ensuite déclaré à la police que les hommes, dont au moins un portait une veste avec un insigne de police, l’ont attachée avec des câbles en plastique et du ruban adhésif et l’ont mise dans la baignoire.

Elle a parlé à plusieurs reprises de l’incident traumatisant, affirmant qu’il l’avait effrayée et inquiète. Abbas a également admis. « Vous ne pouvez pas vous en sortir indemne », a-t-il déclaré à Vice News, « bien sûr, elle a dû être traumatisée ».

L’année dernière, il a écrit sur le vol dans ses mémoires, J’ai kidnappé Kim Kardashian.