décembre 6, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Quebec News: La nouvelle demande française au Québec pour les immigrants a excité les entreprises technologiques canadiennes

L’annonce récente par le Québec du projet de loi 96 – qui oblige les immigrants à apprendre le français dans les six mois suivant leur arrivée dans la province – a alarmé les entreprises technologiques de la province.

Appelant cela une question déraisonnable, un groupe de 37 entreprises technologiques a écrit une lettre ouverte au premier ministre du Québec François Legault pour bloquer le projet de loi, ajoutant qu’un délai aussi irréaliste pour les personnes s’adaptant à une nouvelle maison pourrait « gravement nuire à l’économie de la province ».

Voulez-vous savoir si vous êtes admissible à immigrer? cliquer ici

Le Québec, comme de nombreuses autres régions du Canada, a fait face à une grave pénurie de main-d’œuvre, comptant principalement sur les nouveaux immigrants pour combler les postes vacants.

Il a le deuxième taux le plus élevé de postes vacants au Canada parmi les provinces et dans le secteur technologique de la province, la pénurie de talents qualifiés est particulièrement grave.

« Les entreprises québécoises prospères doivent compter sur l’emploi mondial et l’immigration pour alimenter l’innovation, et amener de nouveaux arrivants au Québec est plus difficile en vertu des exigences de la nouvelle loi linguistique », lit-on dans la lettre.

« Retour aux histoires de recommandation



Les leaders de la technologie craignent que des exigences légales aussi strictes ne conduisent à des immigrants hautement qualifiés familiarisés avec le Québec, réduisant considérablement la principale source de travailleurs de la province.

Au lieu de cela, les employeurs se disent prêts à soutenir l’intégration culturelle des immigrants, en faisant venir des enseignants de français au bureau, avec le soutien du gouvernement.

READ  Roundup: Détection de batterie à ultrasons, expansion du projet en Guyane française, société de stockage thermique remporte une commande en Afrique du Sud

« Au moment où votre gouvernement établira les franciscains au Québec, la loi aura déjà découragé les travailleurs mondiaux de choisir le Québec comme nouvel endroit pour construire une vie et fonder une famille », lit-on dans la lettre.

Le gouvernement du Québec a adopté le projet de loi 96 en mai pour encourager l’utilisation et l’adoption de la langue française dans la vie de tous les jours. La nouvelle législation comprend des mesures visant à rendre le français « remarquablement dominant » dans l’affichage commercial et oblige les entreprises de 25 à 49 employés à respecter les obligations de certification de la langue française selon les mêmes critères stricts qui étaient auparavant appliqués aux entreprises de 50 à 99 employés.

En vertu de la nouvelle loi, le gouvernement créera également une nouvelle unité administrative au sein du ministère de l’Immigration du Québec appelée Québec français pour coordonner et fournir des services d’apprentissage du français.

ET en ligne