Connect with us

Economy

The amazing crossover challenges Tesla to the throne of premium electric cars

Published

on

At a roundabout in Blanchardstown last week, I found myself spinning alongside a Hyundai Ioniq 5, two Nissan Leafs, and a VW ID4. On the slippery road to the M50 I was behind a Tesla Model 3 taxi. Who said the revolution was yet to come?

The beauty of the revolution is that it overturns established norms. Alongside the technical revolution, there is a revolution in brand perception. In the midst of technological progress, the old guard is being reformed.

Tesla is now a premium brand. Korean brands, once budget buys, are now a major player and are nibbling on the bumpers of premium buyers as well. Hyundai and Kia already stand out on the leafier and richer suburban driveways.

The EV6 is Kia’s boldest move yet. In a market focused on boxy SUVs, Kia has once again set its designers the task of pioneering a new path

Stylish interior design

Stylish interior design

They have charged the sales charts to become serious players in the Irish market. They have embraced the electric revolution.

The EV6 is Kia’s boldest move yet. In a market focused on boxy SUVs, Kia has once again set its designers the task of pioneering a new path.

When the records of Korean automobile history are written, a lot of the credit should go to Kia’s design team. In nearly every step, the seemingly junior partner in the giant Hyundai conglomerate has outdone its siblings and other rivals in styling and design.

Real sporty allure

The old Picanto was a cute and cuddly city car, the soul is a pure funk, the Optima has Maserati undertones, the Stinger should bring BMW designers back to the drawing board and now this EV6 shows you can take an SUV-sized car and add true sporty appeal.

Forget the silly coupe with sloping rear rooflines. They simply look like someone dropped a bag of cement from a height into the back of an SUV. The EV6 stands out for its scale, content and attractive appearance.

The launch photos didn’t really do that. The first time I came across this car physically a few weeks ago, it was parked alongside a bunch of electric newcomers to the market. It was the car that popped up. And it was parked next to the latest Tesla Model Y.

Elon Musk could do well to spend some of his fortune luring the Kia design team to Tesla. In fact, every car brand right now can look to Kia for sharp design cues.

Inside, the cabin doesn’t try to be futuristic or overwhelming: the controls are pretty much where you’d expect them to. The switches are directed towards the driver, while the raised central divider between the front seats provides the layout of the cockpit.

However, some features, such as the adjustable control bar from the buttons at the bottom of the main touch screen, Audi should be proud of. For family practicality, the EV6 has plenty of legroom front and center, with a 490-liter boot, albeit in plenty of open space and again not as spacious as those offered by the Hyundai Ioniq 5 or Tesla for that matter.

While Hyundai chose to offer the Ioniq 5 with a smaller 58 kWh battery pack on the entry models (providing a range of 384 km), this Kia comes with a 77.4 kWh battery powered by a single 229 hp rear-mounted motor (wheel drive versions). The quad is not planned for sale in Ireland).

The EV6 stands out for its scale, content and attractive appearance

The EV6 stands out for its scale, content and attractive appearance

Kia claims you can charge your EV6 to 80 percent of capacity in under 18 minutes

Kia claims you can charge your EV6 to 80 percent of capacity in under 18 minutes

You have a choice of Land Specs running on 19-inch alloys with a claimed range of 528 kilometers or GT Line on 20-inch wheels claiming 504 kilometers. Those numbers are better than those claimed by Tesla for its Model Y or Hyundai for the larger battery version of the Ioniq 5.

charging rate

Kia’s main selling point, and many of the latest arrivals, is the recharge price. Thanks to its advanced charging system, it can draw up to 233 kW of power, which means that at one of five Ionity stations in the state, Kia claims you can charge an EV6 to 80 percent of capacity in less than 18 minutes.

The real boon to potential buyers is that Kia appears to be able to deliver on its promises. While some brands can sometimes exaggerate the pledges in range, Kia seems to live in the 400km range, even with some spirited driving in Sport mode.

And it doesn’t end there. The EV6 can also be turned into a power supply, where you can plug in other devices and run them from a large car battery in the event of a power outage, for example. Kia claims that you can run a 55-inch TV and air conditioner simultaneously for more than 24 hours.

On the road, power is transferred to the tarmac smoothly, if not as quickly as we’ve come to expect from an EV—or from such a sporty-style car. It’s a sign of the times when the 0-100 km/h time of 7.3 seconds for a family fit for five seemed a bit slow. It’s relatively fast in Sport mode but lacks a punch in Eco or Normal settings.

We are approaching the new era, and Kia is a big part of the new world order.  The EV6 poses the most serious challenge for Tesla yet

We are approaching the new era, and Kia is a big part of the new world order. The EV6 poses the most serious challenge for Tesla yet

For family practicality, the EV6 has plenty of legroom front and center, with a 490-liter storage bin.

For family practicality, the EV6 has plenty of legroom front and center, with a 490-liter storage bin.

If you want to compete with the Tesla Model Y (just 3.7 seconds for the performance version or five seconds for the long-range version), you’ll have to wait until next fall, when the high-performance GT version of the EV6 due to land in Ireland, boasts 0-100 acceleration km / h for 3.5 seconds.

The EV6 has some ingenious handling that belies a car weighing more than two tons, even if it isn’t as sharp through bends as the Model Y. It’s a shame the all-wheel-drive versions won’t come to Ireland, because they made the most of the power transmission available on the road and through turns. It also stops the little tail shake you can encounter in the EV6 if you put a lot of power on top of the wet corner when you’re in Sport mode. It’s fun to see that you can get that kind of rear-wheel drive fun out of a car this size – and an electric car – but if you’re focused on functional power, all-wheel drive is always the way to go.

Kia also features a suspension setup that removes most of the worst bumps, although at slow speeds you do feel some feedback in the cabin from the road and still not quite as smooth as VW Group’s EV platform supported by several cars across its brands. If EV6 buyers have the opportunity, they should opt for 19-inch alloys to improve ride quality, although they wouldn’t want to give up all the extras available in the GT-Line specification just to get the smaller wheels. I’m sure a deal can be struck.

Comparisons with Teslas and the latest VW Group models are inevitable because Kia is hitting the Irish market alongside a fleet of direct competitors. And while some might consider Tesla to be just a premium game, this Kia is a world away from the bargain option the brand once represented. At €50,000 for the Earth version and €54,345 for the GT-Line, this is a Kia that plays with the premium range.

However, the company is confident in its competitiveness and customers seem to agree with it.

The EV6 was actually sold out for the rest of this year, and a Kia Ireland spokesperson said it could easily sell for more than 500 vehicles due for release next year. We’re in the midst of a microchip shortage right now and the Koreans are taking a beating like everyone else, but when things calm down, most buyers are expected to opt for the GT-Line, thanks in large part to the long list of additional equipment on board. For a price excursion is 4,345 euros.

The starting price of €50,000 may seem relatively high, but when you take into account the battery size and range, its price is competitive. Certainly compared to the Tesla Model Y, which starts at €69,800.

Tesla might be more fun to drive, with the VW ID.4, Audi Q4 e-tron and Skoda Enyaq providing a better ride, while the Hyundai Ioniq 5 offers a bit more practical space. None of its competitors, however, can match the EV6 when it comes to looks, while this vehicle’s fit and finish can match – and surpass – anything on offer from the well-established premium brands. And when judging against them, it appears to be a competitive price.

The age of electricity is upon us and buyers with 50,000 or more now have an impressive selection of electric vehicles to choose from, if they can secure delivery. While Tesla is the poster boy for the revolution, the EV6 is its most dangerous competitor to date.

Kia EV6 GT-Line: the inside info

  • Energy An electric motor with a power of 168 kW developing 229 hp and a torque of 350 Nm is mated to a single-speed automatic transmission and rear-wheel drive.
  • CO2 emissions (annual car tax) 0 g/km (120€)
  • Electricity consumption 16.5-17.2 kWh / 100 km
  • battery capacity 77.4 kWh
  • 0-100 km/h: 7.3 seconds
  • price: €54,345 depending on the test (starting at €50,000)
  • Rule Seemingly high price point, but well worth the spend.
READ  J'ai payé pour être insulté par les serveurs de Dublin – voici tout ce qui s'est passé
Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economy

Éteindre une seule chose dans votre voiture peut « doubler la durée de vie » de votre moteur, explique le mécanicien

Published

on

Éteindre une seule chose dans votre voiture peut « doubler la durée de vie » de votre moteur, explique le mécanicien

Un expert en conduite automobile possédant des décennies d'expérience a révélé une astuce simple qui pourrait doubler la durée de vie du moteur de votre voiture.

Avec près de 50 ans d'expérience en tant que mécanicien, Scotty Kilmer a appris une chose ou deux sur le fonctionnement des voitures et est impatient de transmettre sa sagesse. Ce technicien automobile chevronné partage un trait commun qui peut nuire aux performances d'un véhicule.

Dans une vidéo sur sa populaire chaîne YouTube, Kilmer a conseillé aux conducteurs de désactiver le démarrage/arrêt automatique de leur voiture, ce qu'utilisent de nombreuses voitures modernes.

Lire la suite : Les automobilistes irlandais paient toujours plus pour le carburant que l’été dernier, malgré quatre mois de baisse des prix

Bien que ces fonctionnalités aient gagné en popularité ces dernières années en raison de leur capacité à réduire les émissions tout en augmentant l'économie de carburant, Kilmer n'en est pas si sûr, expliquant que la technologie pourrait simplement entraîner une usure plus rapide du moteur.

Il a déclaré: « [Turning it off] C'est une chose intelligente à faire. La technologie marche/arrêt est la chose la plus stupide qui ait été introduite depuis des années. 97 % de l'usure se produit lorsque vous démarrez votre voiture, alors souhaitez-vous continuer à la démarrer et à l'éteindre ? Pas si vous voulez que votre voiture dure plus longtemps.

Heureusement, la fonction stop/start peut être facilement désactivée à l'aide d'un interrupteur à bascule que l'on trouve généralement sur le tableau de bord, souvent marqué de la lettre A entourée d'une flèche circulaire. Une petite lumière indique généralement lorsque le paramètre est désactivé.

READ  « Une vapeur blanche et tonitruante a traversé l’avion » – The Irish Times
Cette fonctionnalité peut être facilement désactivée (Image : Getty)

Les conseils du mécanicien ont choqué les utilisateurs des réseaux sociaux, car de nombreux propriétaires de voitures ont afflué vers les commentaires pour le remercier de ses conseils.

L'un d'eux a commenté : « Je conduisais récemment une voiture de location dotée de cette fonctionnalité, et après avoir réalisé que la voiture ne s'arrêtait pas à chaque feu rouge, j'ai réalisé ce qui se passait. Je pensais que c'était… pire pour le moteur que de simplement tourner au ralenti.  »

Un autre a déclaré : « J’ai déjà testé une voiture avec cette fonction et j’ai trouvé cela ennuyeux. »

Rejoignez le service d'actualités de l'Irish Mirror sur WhatsApp. Cliquez sur ce lien Recevez les dernières nouvelles et les derniers titres directement sur votre téléphone. Nous proposons également aux membres de notre communauté des offres spéciales, des promotions et des publicités de notre part et de celles de nos partenaires. Si vous n'aimez pas notre communauté, vous pouvez la consulter à tout moment. Si vous êtes curieux, vous pouvez lire notre site internet Avis de confidentialité.

Continue Reading

Economy

Excédent budgétaire prévu de 8,6 milliards d’euros malgré une « perte de dynamique économique » – Irish Times

Published

on

Excédent budgétaire prévu de 8,6 milliards d’euros malgré une « perte de dynamique économique » – Irish Times

Le gouvernement espère réaliser un excédent budgétaire de 8,6 milliards d'euros cette année et des excédents cumulés de 38 milliards d'euros au cours des quatre prochaines années grâce à des recettes inattendues de l'impôt sur les sociétés.

Les dernières prévisions contenues dans la mise à jour du programme de stabilisation du gouvernement, soumise annuellement à la Commission européenne, s'accompagnent d'un avertissement concernant une perte de dynamique économique au cours des derniers mois, alors que l'inflation et les taux d'intérêt continuent de peser sur les dépenses de consommation et les investissements.

L'excédent budgétaire attendu de 8,6 milliards d'euros équivaut à 2,8 pour cent du revenu national et fait suite à un excédent de 8,3 milliards d'euros l'année dernière.

Le ministre des Finances, Michael McGrath, a déclaré qu'une grande partie de la générosité du budget était due aux recettes fiscales potentiellement volatiles des entreprises du secteur multinational. Il a souligné qu'en supprimant ces recettes, on enregistrerait un déficit de 2,7 milliards d'euros cette année et de 1,8 milliard d'euros l'année prochaine.

Les recettes annuelles de l’impôt sur les sociétés sont passées de 4 milliards d’euros à 24 milliards d’euros en une décennie. Cependant, McGrath a averti que l’ère de la surperformance en matière d’impôt sur les sociétés « touche désormais à sa fin ».

« On ne peut pas compter sur ces recettes : nous avons constaté un ralentissement significatif de l’impôt sur les sociétés au cours de l’année écoulée, mettant en évidence la volatilité de cette source de revenus », a-t-il déclaré.

La solide position fiscale du gouvernement, qui reflète également la croissance annuelle des recettes de l'impôt sur le revenu et de la TVA, verra 6 milliards d'euros de ressources budgétaires transférées vers un nouveau fonds de richesse et un plus petit fonds pour les infrastructures et le climat, créé pour servir de réserves tampons. Contre les contractions futures.

READ  La liquidation de l'entreprise retarde l'extension de l'école de Limerick

Les nouvelles projections permettront également de nouvelles dépenses et mesures fiscales agressives dans le budget 2025, le dernier avant les élections. Cependant, le ministre McGrath et le ministre des Dépenses publiques Paschal Donohoe ont refusé de dire si le budget respecterait la règle de dépenses de 5 pour cent que le gouvernement s'est imposée, qui vise à limiter les augmentations annuelles des dépenses à un plafond de 5 pour cent.

Le gouvernement a violé cette règle dans chacun de ses deux derniers budgets. M. Donohoe a souligné que que les dépenses augmentent l'année prochaine de 5, 5,5 ou 6 pour cent, « cette décision concerne des centaines de millions » alors que le gouvernement économisait 6 milliards d'euros « pour assurer un avenir meilleur à ce pays ».

« Pour évaluer la prudence et le soin apportés à la stratégie budgétaire, 6 milliards d'euros par an constituent un élément crucial », a-t-il déclaré.

Le document du gouvernement SPU prévoit que l'économie nationale connaîtra une croissance modeste de 1,9% cette année, en baisse par rapport aux prévisions précédentes de 2,2%, et de 2,4% en 2025.

Le rapport prévient que l'économie irlandaise a été confrontée à plusieurs vents contraires ces dernières années, avec une perte de dynamique évidente dans les données des derniers trimestres.

Un troisième terminal à l’aéroport de Dublin : nécessité urgente ou tarte en l’air ?

« Cela est dû en grande partie à deux facteurs contraires, à savoir les récents taux d'inflation élevés, qui ont affecté les salaires réels et les dépenses de consommation, et le resserrement monétaire, qui a fait grimper le coût du capital », a-t-il ajouté.

READ  « Une vapeur blanche et tonitruante a traversé l’avion » – The Irish Times

Cependant, le ministre des Finances Michael McGrath a insisté sur le fait que l'économie restait dans une « forme raisonnablement bonne », avec une baisse des prix de l'énergie et une baisse de l'inflation qui en découlerait susceptible de soutenir « une amélioration des salaires réels et du pouvoir d'achat des ménages ».

Il a noté que le taux d'inflation global de cette année devrait désormais être de 2,1 pour cent, inférieur aux prévisions du jour du budget de 2,9 pour cent.

« Le point économique le plus brillant est sans aucun doute le marché du travail, qui est resté résilient tout au long de cette période de forte inflation et de taux d'intérêt élevés », a-t-il déclaré, notant qu'il y a désormais plus de 2,7 millions de personnes ayant un emploi.

Les prévisions macroéconomiques qui sous-tendent le SPU ont été approuvées par le Conseil des Finances le 2 avril, une obligation légale en vertu de la réglementation européenne.

Continue Reading

Economy

Une femme a perdu 2,7 millions d'euros sur 3 millions d'euros pour un peu plus de 1 300 euros – The Irish Times

Published

on

Une femme a perdu 2,7 millions d'euros sur 3 millions d'euros pour un peu plus de 1 300 euros – The Irish Times

Les dettes d'une femme d'environ 3 millions d'euros ont fait l'objet d'une annulation de 2,7 millions d'euros en échange d'un paiement de 1 316 euros aux créanciers et elle conservera son domicile familial selon les termes d'un accord d'insolvabilité personnelle (PIA) approuvé par la Haute Cour.

Un arrangement similaire a été approuvé séparément pour le mari de la femme qui avait des dettes de 2,66 millions d'euros, provenant pour la plupart des mêmes prêts, qui ont été annulées pour un paiement de 1 316 euros.

Les arrangements de verrouillage ont été approuvés par le juge Alexander Owens pour Thomas Johnson et son épouse Valerie, tous deux âgés de 60 ans et retraités, avec une adresse à Drumrey Road, Dunshoughlin, comté de Meath. Le tribunal a appris que Johnson travaillait à temps plein comme soignante de sa mère.

En ce qui concerne la demande déposée lundi par l'avocat Keith Farry pour le praticien de l'insolvabilité personnelle Nicholas O'Dwyer pour les deux candidats, le juge a été convaincu que les arrangements répondaient aux critères de consentement en vertu des lois sur l'insolvabilité personnelle.

Dans des documents judiciaires, les dettes totales de Johnson s'élevaient à 2 984 millions d'euros, dont environ 2,2 millions d'euros, sous forme de prêts personnels, étaient dus à Everyday Finance, qui faisait partie de plusieurs créanciers chirographaires qui ont voté contre le plan de mise en œuvre du projet proposé au Parlement. assemblée des créanciers. . Les dettes totales de Johnson, liées pour la plupart aux mêmes prêts, s'élevaient à 2 976 millions d'euros.

Le PIA proposé était soutenu par Mars Capital Ireland DAC, un créancier garanti qui doit environ 618 000 € sur une hypothèque garantie sur la maison du couple à Dunshoughlin. La valeur marchande actuelle de ce bien est de 275 mille euros, ce qui représente un déficit d'environ 343 mille euros.

READ  La demande chinoise de produits laitiers « pourrait revenir l'année prochaine »

Aux termes de l'accord de mise en œuvre du projet, Johnson paiera 1 316 euros aux créanciers en échange de l'annulation de 2,66 millions d'euros de dette.

Johnson a déclaré dans une déclaration sous serment qu’une somme totale de 200 000 euros devait être payée dans les six mois suivant l’approbation par le tribunal de l’organisme de mise en œuvre du projet. Elle a déclaré que cela serait payé grâce au produit de la vente de la maison de sa mère à Sutton, Dublin. Selon des documents judiciaires, sa mère emménagera dans la maison de sa fille.

Le solde de l'hypothèque résidentielle de Dunshaughlin, dans le cadre du PIA, sera réduit à 275 000 € et le taux d'intérêt sera réduit de 4,15 pour cent à un taux fixe de 3 pour cent. Les remboursements hypothécaires de 665 € seront payés pendant six mois de PIA et par la suite pour la durée hypothécaire prolongée de 11 ans. Le solde impayé de 343 109 € sera alors amorti.

La Mercedes Vito de Mme Johnson a été exclue du PIA parce qu'elle devait être sous la garde de sa mère. La Nissan de son mari a également été exclue de son PIA en raison de l'emplacement de leur domicile.

Le revenu net de Mme Johnson était estimé à 1 851 € par mois et celui de son mari à 1 243 €. Après déduction des frais fixés, des frais de subsistance raisonnables et des versements hypothécaires, une contribution mensuelle de 21,60 € et de 10,99 € est mise à la disposition de l'organisme de mise en œuvre du projet.

READ  L'entreprise basée à Limerick s'envole après avoir obtenu 1,4 million d'euros de nouveau financement

Dans un affidavit, M. O'Dwyer a déclaré que le PIA fait partie d'un accord imbriqué qui permet une distribution plus importante aux créanciers que ce ne serait le cas dans le cadre d'une procédure de faillite. On estimait que ces arrangements offraient des chances raisonnables d'être exécutés et offraient de meilleurs résultats pour les deux débiteurs que la faillite. Comme l'exige la loi, plus de la moitié d'une certaine catégorie de créanciers ont soutenu l'accord, a-t-il déclaré.

S'abonner à Alertes push Et recevez les meilleures nouvelles, analyses et commentaires directement sur votre téléphone

Continue Reading

Trending

Copyright © 2023