Connect with us

Economy

Toyota’s surprise revealed its lineup of electric cars that will come our way

Published

on

Given its long experience with hybrid cars, you might be surprised to learn that Toyota has come for more than a few criticisms from environmental watchdogs in recent months.

While most major automakers have committed to becoming fully electric car makers by the end of the decade (or even sooner in some cases), Toyota so far doesn’t have a single electric model of its own on sale, and has only offered one production-ready EV. bZ4X next year (Lexus has the EV on sale, but the only one – the UX300e).

In fact, an influential transportation and environment environmental think tank recently criticized Toyota for its reliance on « polluting hybrid technologies » to meet its carbon emissions commitments, reprimanding it for not setting an ambitious target for electric vehicle sales for 2030.

Today, all of that may have changed. At an event in Tokyo, Toyota President Akio Toyoda showcased no fewer than 15 new electric models—some of which are production-ready, like the bZ4X and Lexus RZ, and other concept versions of future products—and that’s only half of the planned total.

Between the two brands – Toyota and Lexus – the Japanese giant now says it will offer about 30 all-electric models between now and 2030. Its plans for zero-emissions car sales by that date have ballooned from 2 million to 3.5 million, and it will invest 13 billion euros in battery technology new.

As part of the plan, some of those zero-emissions cars will be powered by hydrogen, rather than batteries. Toyota still believes we’ll need more than just battery power to achieve zero emissions from cars, and it’s one of the few automakers that can actually invest in both areas of technology. “We live in a diverse world and in an age where the future is hard to predict.

READ  Price hikes in Ireland in February: Petrol, diesel, supermarket shopping and other bad news

Therefore, it is difficult to please everyone with a one-size-fits-all option. That’s why Toyota wants to create as many options as possible for our customers around the world. We believe that all electrified vehicles can be divided into two categories, depending on the energy they use. One such category is the « Carbon Reducing Compounds » category.

If the energy that powers the vehicles is unclean, the use of an electrified vehicle, regardless of type, will not result in zero CO2 emissions. The other category is the « carbon neutral compounds » category. Vehicles in this category run on clean energy and emit no CO2 emissions in the entire process of their use. “We at Toyota will do everything we can to achieve such vehicles,” Toyoda said.

The model cars on display cover a large area of ​​the models. At the smaller end, there’s an Aygo-X compact urban crossover, and a pair of small city vehicles, in the mold of a Citroen Ami—one a passenger car, the other a pickup truck.

The lineup spans across the expected plethora of crossovers and SUVs, along with a Camry-sized four-door saloon, a retro-looking SUV that draws cues from the classic ’70s Land Cruiser ‘FJ’ series of cars, and a massive pickup. HiLux is like a truck.

sports cars

What is even more interesting is that there are two explicit mathematical models. The elegant Lexus Coupe, which could be a replacement for the current LC Coupe, or perhaps the previous explosive LF-A supercar – which Lexus claims has a two-second 0-100 km/h acceleration and 700 km range – and what appears to be a mid-engine sports car, Which could be a hint of what the next generation of Supra will look like.

READ  Les clients de l'électricité reçoivent une rare bonne nouvelle sur l'énergie

There are more concerns at play than just sports cars. Toyoda has been keen to develop the company’s plans for carbon neutrality. “When it comes to natural resources, Toyota Tsusho started conducting lithium and other surveys as early as 2006 and has been working to secure stable sources. And in the energy field, Toyota Tsusho has been securing renewables such as wind and solar power generation for more than 30 years.”

Furthermore, in factories, we aim to achieve carbon neutrality by 2035 by making continuous improvements towards reducing energy use and expanding the use of innovative production engineering technology. In this diverse and unknown age, it is important to flexibly change the type and quantity of products produced while keeping an eye on market trends.

Energy plays an important role in achieving carbon neutrality. This is exactly why Toyota is committed to providing a variety of carbon-neutral options to meet whatever needs and situations may be in every country and region. It is not us but the local markets and our customers who decide the options we choose.

“As to why we should try to keep many options, in terms of running a business, one might think that it would be better to focus on fewer options. However, we believe that quickly adapting to changes in the future is more important than trying to predict the future, which is not This is why we want to keep the options available to our clients until the right path is clear.”

Toyota’s electric vehicle plans will begin to reach customers when the electric bZ4X goes on sale next year.

READ  Près de 1 000 foyers qui alimentent en électricité le réseau national ne sont pas payés - The Irish Times

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economy

Bar évalué à 65 milliards de dollars grâce à une opération d'achat d'actions auprès des salariés – The Irish Times

Published

on

Bar évalué à 65 milliards de dollars grâce à une opération d'achat d'actions auprès des salariés – The Irish Times

Stripe, le géant mondial des paiements fondé par les frères Collison de Limerick, a acheté pour plus d'un milliard de dollars (0,92 milliard d'euros) d'actions de salariés dans le cadre d'un accord qui valorise la fintech à 65 milliards de dollars.

Le Wall Street Journal a rapporté pour la première fois mercredi que Stripe et certains de ses investisseurs avaient convenu d'acheter pour plus d'un milliard de dollars d'actions auprès d'employés actuels et anciens de Stripe, selon des sources proches du dossier.

L'accord valoriserait Stripe à 65 milliards de dollars, en hausse par rapport à sa valorisation de 50 milliards de dollars il y a environ un an, mais bien en dessous de sa valorisation de 95 milliards de dollars en 2021.

Les investisseurs participants comprennent la société de capital-risque Sequoia Capital et le fonds de capital-investissement de Goldman Sachs.

Stripe a déclaré dans un communiqué que l'utilisation d'une partie de son propre capital pour acheter des actions compenserait la dilution des programmes de rémunération en actions de l'entreprise.

« Nous sommes ravis d'offrir une fois de plus aux employés la possibilité d'obtenir des liquidités », a déclaré Stefan Tomlinson, directeur financier.

Il a ajouté : « Notre activité continue de connaître une forte dynamique auprès des entreprises les plus avancées au monde. »

Stripe a conclu un accord similaire en mars dernier, lorsque des investisseurs, dont Andreessen Horowitz et Temasek, ont accepté d'acheter pour plus de 6,5 milliards de dollars d'actions Stripe.

Stripe, fondée par les frères John et Patrick Collison en 2010, aide les détaillants à traiter les paiements des consommateurs et a connu une croissance significative depuis sa création.

READ  Le fondateur d'une entreprise technologique irlandaise reçoit la plus haute distinction jamais décernée pour licenciement abusif - The Irish Times

Contrairement à de nombreuses sociétés fintech possédant une marque similaire, Stripe n’a pas encore opté pour une introduction en bourse, restant une entreprise privée.

Avec ce dernier accord, le Wall Street Journal a déclaré que Stripe semble susceptible de reporter l'introduction en bourse au moins jusqu'en 2025.

La lettre annuelle la plus récente de Stripe indique que la société a traité plus de 817 milliards de dollars de volume de paiements en 2022, soit une augmentation de 26 % par rapport aux chiffres de 2021, malgré la croissance plus lente observée en 2020 et 2021.

La branche européenne de la société a vu ses pertes passer de 26,7 millions de dollars en 2021 à 209,9 millions de dollars en 2022, avec une augmentation à la fois du volume des ventes et du coût des ventes en raison de la croissance de l'activité des utilisateurs existants, de l'expansion sur de nouveaux marchés, des lancements de nouveaux produits dans la région et de l'augmentation des ventes. En adoption par les utilisateurs sur les marchés actuels.

-Rapports supplémentaires : Bloomberg

Continue Reading

Economy

La construction de l'un des plus grands développements résidentiels de Cork débutera cette année

Published

on

La construction de l'un des plus grands développements résidentiels de Cork débutera cette année

La construction de plus de 1 000 maisons sur l'ancien site Live at the Marquee à Cork devrait commencer au second semestre de cette année, a déclaré le promoteur immobilier Glenveagh.

Les planificateurs ont obtenu le feu vert pour le site en 2021, mais les petits travaux sur le site n'ont commencé qu'en octobre de l'année dernière.

Le projet est situé sur l'ancien site de Ford Distribution sur un terrain d'environ cinq hectares, délimité par Center Park Road, Marche Link Road et Monahan Road.

Le projet comprend la construction de 12 immeubles résidentiels, dont certains ont 14 étages, destinés au secteur de la construction à louer.

Des travaux sont actuellement en cours pour dégager le Live sur le Marquee et l'ancien site de Ford Distribution. Photo : Larry Cummins

Stephen Garvey, directeur général de Glenveagh, a déclaré que le site de Marquee était actuellement soumis à un processus de décontamination qui comprend le nettoyage du site et qu'il devrait être prêt pour la construction « au cours du troisième trimestre » de cette année.

« Nous travaillerons probablement avec une agence gouvernementale sur ce développement et ce sera un mélange d'achat abordable, de coût de location et d'une composante d'unité sociale également », a déclaré M. Garvey.

Glenveagh a acheté le terrain pour le développement en 2018 pour 15 millions d'euros. Le site a une longue histoire de planification, ayant été réservé par la société Howard Holdings, aujourd'hui disparue, à un développement majeur après avoir acquis le terrain au milieu des années 2000 pour 35 millions d'euros.

En plus du site Marquee, Glenveagh compte un certain nombre d'autres développements en cours ou sur le point d'être achevés dans le comté.

READ  Avant Money baisse les taux hypothécaires à long terme

En novembre de l'année dernière, la société a reçu l'approbation du programme Croí Cónaithe (Villes) pour développer 274 appartements occupés par leur propriétaire à vendre sur le marché libre à Blackrock, Cork. Le développement devrait commencer au milieu de cette année, avec des ventes attendues courant 2026.

Le développement Maple Woods de la société à Middleton est actuellement sur le marché.

Continue Reading

Economy

Les propriétaires font face à une augmentation allant jusqu'à 170 € par mois sur les remboursements hypothécaires au lieu de taux fixes

Published

on

Les propriétaires font face à une augmentation allant jusqu'à 170 € par mois sur les remboursements hypothécaires au lieu de taux fixes

Ils ont été avertis de ne pas attendre l'expiration de la période de taux fixe et d'examiner leurs options dès maintenant.

Les courtiers affirment que bon nombre des 70 000 propriétaires qui approchent de la fin des taux d’intérêt fixes seront probablement confrontés à une augmentation de remboursement d’environ 2 000 € par an.

En effet, bon nombre d’entre eux auraient été stables au cours des dernières années, alors que les taux d’intérêt étaient généralement juste au-dessus de 2 %, avant de commencer à augmenter fortement.

Beaucoup d’entre eux finiront par accepter un nouveau taux fixe supérieur à 4 %, ce qui signifie que les mensualités augmenteront jusqu’à 170 €. Ceux qui ont des prêteurs non bancaires passeront à des taux variables allant jusqu'à 6 %.

Les banques et les prêteurs non bancaires sont tenus, en vertu des réglementations de la banque centrale, de fournir aux clients des détails sur le nouveau taux variable sur lequel ils feront défaut et de sélectionner les options à taux fixe existantes.

Le courtier Michael Dowling, de Dowling Financial à Dublin, a déclaré que ceux qui approchent de la fin du taux fixe recevraient une lettre de leur prêteur six semaines plus tôt, décrivant leurs options s'ils choisissaient de rester avec ce prêteur.

Il a conseillé à ceux qui abandonnent un taux fixe de choisir le taux d'intérêt variable de leur prêteur, car les taux d'intérêt européens devraient baisser cette année.

Toutes les réductions de taux d'intérêt de la BCE ne seront pas répercutées sur les emprunteurs sous la forme de nouveaux taux d'intérêt fixes plus bas et de taux d'intérêt variables plus faibles, mais certaines seront répercutées, a déclaré Dowling.

READ  Un employé d'un concessionnaire automobile dit "f ** k off" par son patron, WRC écoute - News 24

Il a ajouté que la plupart des prêteurs appliquent désormais des taux d'intérêt variant entre 3,75 % et 4,75 %.

« Envisagez de rester sur une base variable pour le moment, puis restez avec un prix fixe plus tard », a-t-il déclaré. « Il n'y a aucun coût pour passer d'une variable à une constante, mais il y a une pénalité pour passer d'une constante à une variable. Verrouillez-vous dans un emplacement fixe lorsque le moment est venu. « 

Le meilleur taux fixe sur trois ans actuellement était de 3,85 % d'Avant Money, a déclaré Dowling.

Les emprunteurs confrontés à de fortes augmentations des remboursements devraient envisager de passer à un autre prêteur si celui-ci ne leur offre pas une bonne valeur, a déclaré Martina Hennessy, directrice générale du courtier Doddl.ie.

Cinq prêteurs offrent désormais des incitations en espèces pour inciter les détenteurs de prêts hypothécaires à changer de prêt, a-t-elle déclaré.

Des taux hypothécaires verts allant jusqu'à 3,65 % sur trois ans sont également disponibles auprès d'AIB's Haven et de Bank of Ireland, a-t-elle ajouté.

Hennessy a déclaré qu'il pourrait s'écouler un certain temps avant que les banques ne répercutent les baisses de taux d'intérêt sur les emprunteurs une fois que la BCE aura agi. C’est pour cette raison que quiconque peut bénéficier d’un bon taux fixe sur trois ans devrait simplement l’accepter et l’oublier.

Hennessy a déclaré que les obstacles perçus à la conversion hypothécaire avaient disparu, cinq prêteurs proposant désormais des programmes d'incitation à la conversion.

« Il existe désormais cinq prêteurs hypothécaires sur le marché irlandais qui remboursent aux personnes qui changent de prêt hypothécaire jusqu'à 2 % du prêt hypothécaire au moment du changement – ​​y compris le nouveau venu MoCo », a-t-elle déclaré.

READ  Le fondateur d'une entreprise technologique irlandaise reçoit la plus haute distinction jamais décernée pour licenciement abusif - The Irish Times

« Les prêteurs proposant des taux plus compétitifs ont ancré leurs offres avec un package de conversion qui couvre tous les coûts de changement. »

Hennessy a déclaré avoir également réduit la documentation requise pour les cédants hypothécaires, rendant ainsi le processus plus facile.

Continue Reading

Trending

Copyright © 2023