décembre 10, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Trois femmes prennent la tête du nouveau « super » ministère français – EURACTIV.fr

Trois femmes travailleront au sein du nouveau « super » ministère français de l’Environnement : la ministre de la Transformation environnementale Amélie de Montchalin et la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher travailleront sous la nouvelle Première ministre Elisabeth Borne en charge de la « Planification environnementale et énergétique ». Rapports EURACTIV France.

La politique environnementale sera l’une des priorités du président français réélu Emmanuel Macron, qui a nommé l’ancienne ministre de l’environnement de transition Elizabeth Bourne à la tête de l’ensemble du gouvernement, lui confiant « la planification environnementale et la planification énergétique » – un slogan emprunté à la gauche radicale – campagne du chef d’escadre Jean-Luc Mélenchon.

Bourne a noté les priorités que de Montchalin et Panier Rancher adopteront au Jardin des Plantes à Paris lundi 23 mai, lors d’une discussion sur la protection de la biodiversité qui a marqué le premier voyage public du nouveau gouvernement depuis son annonce la semaine dernière.

L’ancienne ministre de la Transformation publique et de la Fonction publique de Montchalin sera chargée de « la mise en œuvre régionale des politiques de transformation environnementale », tandis que l’ancienne ministre de l’Industrie Pannier-Runacher aura pour objectif de « s’éloigner des énergies fossiles ».

L’objectif global de Borne est « d’atteindre la neutralité carbone et de protéger la biodiversité ».

À la tête du ministère de la Super transformation environnementale, Bourne a déclaré : « La planification environnementale s’occupera de tous les ministres, chacun d’entre eux aura une feuille de route pour atteindre nos objectifs, à un moment où nous devons accélérer » en réponse à l’urgence climatique.

inexpérience

Cependant, la nomination de Bourne a été critiquée à deux reprises pour son inexpérience dans le domaine de l’environnement.

READ  Le plan B de Brad Pitt vend sa participation majoritaire à la société française MediaOne

Greenpeace, par exemple, accusant les nouveaux ministres Avoir une « croyance aveugle dans des idées et des technologies de croissance verte qui n’existent pas ».

Selon Pannier-Runacher, son manque d’engagement politique préalable en faveur de l’environnement n’est pas synonyme d’inaction. Sous sa tutelle dans le gouvernement de l’ancien Premier ministre Jean Castex, « la France a reculé [its emissions] de 3,6 millions de tonnes d’équivalent dioxyde de carbone » en raison de son engagement à réduire les gaz à effet de serre des sites industriels, a-t-il souligné.

Face à des enjeux complexes, les actions du gouvernement ne peuvent se résumer à des phrases ou des slogans, a-t-elle déclaré à BFMTV lors de sa première interview en tant que ministre de l’énergie de transition mardi, ajoutant qu' »il faut agir ».

Face aux mêmes critiques, de Montchalin a déclaré qu’elle « appartient à une génération qui a vu tous ces changements ». [in climate and biodiversity] devenir concret. Comme sa collègue, elle se dit une « femme de compétence ».

Elle a déclaré que son objectif n’était ni d’envoyer des signaux politiques ni d’écologie politique, mais plutôt de mener une « politique environnementale qui offre aux Français une « vie meilleure » », a-t-elle déclaré à la radio France Inter mardi matin.

De Montchalin s’est décrite comme une « femme avec des résultats », affirmant que sa première mission est de « créer un consensus sur la neutralité carbone en 2050 ». « Au départ, nous étions seuls », a-t-elle déclaré, faisant référence au consensus atteint plus tard lors du Conseil européen de décembre 2019.

Critiquée pour avoir voté contre l’interdiction du glyphosate, la ministre a dit vouloir « agir en Europe », notant qu’une interdiction nationale du pesticide aurait des conséquences très pratiques car la France aurait continué à importer des pays qui ne l’interdisaient pas.

2022 : le rôle stratégique de la France pour faire avancer les ambitions climatiques de l’Europe

La France, qui devrait assurer la présidence tournante du Conseil de l’Union européenne au premier semestre 2022, aura un rôle stratégique à jouer dans la poursuite des ambitions climatiques du bloc en 2022. Mais avec l’élection présidentielle qui se profile en avril, les cartes pourraient être mélangés ensemble. méthode. Rapports d’EURACTIV France.

READ  Airbus Air décroche une commande d'avions France-KLM

Le premier pays à éliminer les énergies fossiles ?

Sous la direction de Pannier-Runacher, la France vise à devenir le premier pays à éliminer progressivement les combustibles fossiles.

Lundi 23 mai, le ministre a insisté sur la nécessité d’aller vers la « sobriété énergétique » et de développer les énergies renouvelables et décarbonées tout en soutenant les ménages économiquement vulnérables pendant la période de transition.

Parmi les actions phares, le ministre a évoqué le déculement de l’énergie solaire et l’implantation de 50 parcs éoliens offshore.

Aménagement du territoire et simplification

De son côté, De Montchalin veut s’assurer que 700 000 logements responsables de l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre et de la consommation d’énergie soient rénovés chaque année.

Elle a également souligné la nécessité d’accompagner les citoyens français à faible revenu pendant la période de transition, exposant son projet pour un « environnement régional » au plus près des citoyens. Elle a ajouté que dans le cadre du programme, les familles à faible revenu bénéficieront du système de crédit-bail grâce auquel elles pourront obtenir une voiture à faible émission de carbone grâce au soutien de l’État.

Pour atteindre ces objectifs, la ministre nouvellement nommée a déclaré qu’elle utiliserait le dialogue et la planification. « Nous voulons des résultats drastiques, pas des extrêmes dans la rue » – comme si nous anticipions déjà un conflit social potentiel à l’avenir, a-t-elle déclaré.

Un Secrétariat général de la planification environnementale a également été créé au sein de la Primature. Il « s’assurera » que les ministres adhèrent à la feuille de route qu’ils reçoivent et que la coordination entre eux est fluide, a déclaré Burney, confié à Antoine Bellion, un ingénieur proche de Macron et familier des gouvernements ministériels.

READ  Des vacances en France comme les étoiles dans le hameau au sommet d'une montagne en Provence

Mais avec les prochaines élections de juin qui se profilent et le bloc de gauche Mélenchon qui vise le prix, le trio nouvellement formé pourrait faire face à un changement imminent de rôles en attendant le résultat législatif.

[Edited by Nathalie Weatherald]