mai 15, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Un nouveau modèle aide à prédire le frai précoce des poissons causé par le changement climatique

Crédit image : Peter Prokosch, GRIDA, https://www.grida.no/resources/3510

Les gestionnaires des pêches et les chercheurs peuvent désormais prédire comment les premiers poissons se reproduiront en réponse à la montée des eaux causée par le changement climatique, tant dans les océans que dans les eaux douces.


Un nouveau modèle simple développé par des chercheurs de l’Université de la Colombie-Britannique et de l’Académie chinoise des sciences et appliqué aux poissons frayant au printemps dans les latitudes tempérées, permet de prédire des changements subtils dans le moment de la maturation et du frai, compte tenu du changement de la moyenne température annuelle.

Basé sur la description saisonnière Température Changements représentés par deux courbes sinusoïdales, le modèle repose sur l’idée qu’un certain seuil de température, lorsqu’il est atteint, est ce qui déclenche la cascade hormonale qui « indique » au poisson qu’il est temps de se reproduire.

Mais lorsque la température de l’eau augmente, ce processus est perturbé car les poissons ont besoin de plus d’oxygène pour survivre. Le problème est que les branchies – qui sont des surfaces 2D – ne peuvent pas suivre la demande en oxygène de leurs corps en développement 3D et la nouvelle demande en oxygène créée par la température. Ainsi, ce déséquilibre stresse les poissons et les fait mûrir et se reproduire plus tôt.

« Lorsque la température annuelle moyenne augmente dans une région et une période données, cela se traduit par des températures printanières « arrivant » tôt. Notre nouveau modèle, qui suppose des fluctuations saisonnières de température observées dans la nature, ne nécessite comme entrée que la différence de la moyenne température Chaleur entre deux périodes, c’est-à-dire entre les températures d’été et d’hiver. En utilisant uniquement ces deux nombres, le modèle prédit le nombre de jours de frai le poisson Le Dr Daniel Polley, chercheur principal de l’initiative Sea Around Us à l’Institut des océans et des pêches de l’UBC, et auteur principal de l’étude publiée dans Biologie environnementale des poissons.

« C’est simple Modèle Nous espérons qu’elle remplacera les hypothèses complexes souvent avancées pour expliquer le décalage temporel de la reproduction en termes d’adaptation à des décalages similaires dans l’émergence d’espèces proies, qui remplacent une énigme par une autre, mais n’expliquent pas grand-chose, voire pas du tout. Liang, co-auteur de l’étude et chercheur au CAS Institute of Oceanography.


Les données confirment l’association entre le stress respiratoire et la reproduction des poissons


Plus d’information:
Polly, docteur ; et coll. Température et maturité des poissons : un modèle sinusoïdal simple pour prédire l’accélération de la reproduction au printemps. poisson environnement biul (2022). doi.org/10.1007/s10641-022-01212-0

Introduction de
La mer autour de nous

la citation: Un nouveau modèle aide à prédire le frai précoce induit par le changement climatique chez les poissons (14 février 2022) Extrait le 14 février 2022 de https://phys.org/news/2022-02-climate-change-induced-early-spawning -poisson. langage de programmation

Ce document est soumis au droit d’auteur. Nonobstant toute utilisation équitable à des fins d’étude ou de recherche privée, aucune partie ne peut être reproduite sans autorisation écrite. Le contenu est fourni à titre informatif uniquement.

READ  Des scientifiques testent une technologie de bio-impression portable qui pourrait fabriquer des bandages à partir de la peau d'un astronaute