octobre 1, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Une délégation de l’IN2P3 visite le Laboratoire Fermi

Une délégation de cinq membres de Centre National de la Recherche Scientifiquec’est Institut National de Physique Nucléaire et de Physique des ParticulesDirigé par le directeur de l’IN2P3, Reynald Payne, a visité le Fermi National Accelerator Laboratory du Département américain de l’énergie le 2 septembre. L’administratrice du Laboratoire Fermi, Lia Merminga, et Whitney Begner, directrice adjointe du bureau du site Fermi du ministère de l’Énergie, ont accueilli les visiteurs.

Une délégation de l’Institut national de physique nucléaire et physique des particules de France a visité le Laboratoire Fermi le 2 septembre. De gauche à droite : Berrie Giebels, directeur adjoint de l’IN2P3 ; Hema Ramoorthy, directeur des opérations internationales du Fermilab ; Arnaud Locote, directeur scientifique des Accélérateurs IN2P3 ; Raynald Payne, directeur de l’IN2P3 ; Leah Merminga, directrice du Laboratoire Fermi ; Whitney Junior, chef adjoint du bureau du site de Fermi du ministère de l’Énergie ; Marcela Grasso, directrice scientifique de la physique nucléaire et des applications de l’IN2P3 ; et Laurent Vacavant, directeur scientifique IN2P3 de la physique des particules et des hadrons. Photo : Tom Nicholl, Laboratoire Fermi

La délégation a rencontré la direction et les scientifiques du Laboratoire Fermi pour discuter de la collaboration IN2P3-Laboratoire Fermi sur les programmes accélérateur et neutrino. Les visiteurs ont également eu un aperçu de la recherche quantique du laboratoire, des efforts de calcul scientifique et des programmes théoriques. L’IN2P3 est un partenaire clé de Projet d’accélérateur de particules PIP-II et mondiale Expérience souterraine profonde sur les neutrinoshébergé par Fermilab.

Donato Passarelli (R), Michael Gellhode et Rich Stanic ont fourni à la délégation IN2P3 un aperçu du projet d’accélérateur de particules PIP-II au Laboratoire Fermi. Les institutions françaises apportent de précieuses contributions au développement et au test des cavités supraconductrices SSR2 pour le PIP-II. Photo : Tom Nicholl, Laboratoire Fermi

La délégation de l’IN2P3 a également rencontré grossièrement Harriet Kong, directrice adjointe des programmes scientifiques au bureau des sciences du ministère de l’Énergie et directrice associée par intérim du bureau de la physique des hautes énergies du ministère de l’Énergie. Elle a remercié la délégation pour son soutien continu et sa contribution importante de technologies clés aux programmes et accélérateurs de neutrinos.

Les visiteurs français entendent Thomas Strauss (à droite), qui souligne les contributions du Laboratoire Fermi à la mise à niveau du grand collisionneur de hadrons à haute luminosité. Photo : Tom Nicholl, Laboratoire Fermi

« La collaboration de l’IN2P3 avec le Fermilab et leurs contributions au PIP-II et à DUNE sont des exemples de l’importance des partenariats internationaux dans le développement des technologies d’accélérateur et de la recherche mondiale sur les neutrinos », a déclaré Merminga.

READ  Le nombre de cas de monkeypox en France est passé à cinq, contre trois cas qui étaient un ministre auparavant

La délégation a passé la journée au Laboratoire Fermi à discuter avec les scientifiques et à visiter les différentes installations de recherche. La visite a permis à la délégation de voir l’avancement du projet neutrino LBNF/DUNE et du projet d’accélérateur de particules PIP-II. La visite comprenait les travaux du Laboratoire Fermi sur les cavités supraconductrices pour le PIP-II ainsi que sur les aimants supraconducteurs pour mettre à niveau le grand collisionneur de hadrons à haute luminosité ; Assemblage du détecteur de neutrinos à base courte et travail sur la mise à niveau du détecteur CMS au LHC. Les visiteurs ont également visité le Centre des matériaux et systèmes quantiques supraconducteurs.

Frank Chlebana (à droite), vice-président de la physique des particules au Laboratoire Fermi, informe les visiteurs français des travaux du Laboratoire Fermi sur l’expérience CMS au CERN et souligne les possibilités d’efforts conjoints de recherche et de développement pour concevoir les futurs collisionneurs de particules à haute énergie. Photo : Tom Nicholl, Laboratoire Fermi

Outre le directeur Payne, les délégués de l’IN2P3 lors de la visite comprenaient le directeur adjoint Perry Gibbs ; Laurent Vacavant, directeur scientifique de la physique des particules et des hadrons. Arnaud Locote, directeur scientifique des accélérateurs, des détecteurs et de la technologie ; et Marcela Grasso, directrice scientifique de la physique nucléaire et des applications.

Le Fermi National Accelerator Laboratory est soutenu par l’Office of Science du Département américain de l’énergie. L’Office of Science est le plus grand soutien de la recherche fondamentale en sciences physiques aux États-Unis et s’efforce de relever certains des défis les plus urgents de notre époque. Pour plus d’informations, veuillez visiter le site web science.energy.gov.