juillet 6, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Une nouvelle commande militaire française va résoudre les problèmes du NH90

par Sables de Glen | 13 juin 2022

Temps de lecture estimé 4 minutes et 28 secondes.

Après que la Norvège a entièrement annulé son contrat NH90, le gouvernement français a annoncé le 13 juin un nouveau contrat pour l’hélicoptère, afin de démontrer son engagement à faire avancer le programme.

Le gouvernement français a déclaré que le nouveau contrat se concentrerait sur la résolution de la pénurie de pièces de rechange pour hélicoptères, qui était l’une des raisons pour lesquelles la Norvège a annulé son programme.

Une nouvelle commande annoncée par le gouvernement français montre sa confiance dans l’avenir de l’hélicoptère NH90. Photos de NHIndustries

Un communiqué de presse du ministère français des Armées indique ce qui suit : Signature du nouveau contrat de soutien opérationnel de l’hélicoptère NH90 : améliorer la disponibilité de la flotte française et allemande tout en renforçant la coopération avec les pays partenaires

NAHEMA (NATO’s Helicopter Management Agency) a signé le 23 mai pour le compte de la France et de l’Allemagne, avec un consortium de NH Industries (composé d’Airbus Helicopters, Leonardo et Fokker), le nouveau contrat de soutien opérationnel du NH90, un contrat de service basé sur la performance .

Le NH90 est un hélicoptère « éprouvé au combat » depuis plusieurs années, qui a déjà prouvé sa forte valeur ajoutée dans les opérations extérieures de l’Armée et de la Marine françaises lors de déploiements sur des navires de combat pour le combat sous-marin.

Cependant, le NH90 a également souffert d’une pénurie de pièces détachées ces dernières années, ce qui s’est traduit par une disponibilité opérationnelle largement insuffisante.

L’objectif de ce nouveau contrat : que les armées disposent immédiatement de pièces de rechange pour l’entretien et la réparation. Il s’agit de répondre aux exigences de disponibilité opérationnelle.

READ  L'agence d'État de l'Alaska rejette la demande de Hollis French d'enquêter sur la fuite de Cook Inlet

Pour augmenter durablement la disponibilité opérationnelle de la flotte de NH90, une première phase de travaux a été réalisée en 2020 par NAHEMA, la Direction Générale de l’Armement (DGA) et la Direction de la Maintenance Aérienne (DMAé) des armées françaises, et NH Industries consortium. L’équipe d’experts constituée a ensuite prolongé le contrat de support initialement conçu autour des besoins français, pour obtenir un support opérationnel adapté à tous les pays partenaires utilisant les hélicoptères NH90. Dans une période très courte mais intense, les experts ont copié toutes les subtilités de la logistique dans un contrat à long terme (trois fois cinq ans) avec l’objectif de rendre 50% disponible dès le début de 2023.

Premièrement, la fourniture de pièces de rechange relèvera désormais de la responsabilité de l’industrie. Cela comprend la planification physique de la fabrication et de l’entreposage en fonction des besoins et le respect des délais de livraison dans les entrepôts des unités de chacune des armées respectives, ainsi que les réparations industrielles effectuées dans les hélicoptères Airbus. Des experts métiers seront également déployés sur les unités pour faciliter les échanges techniques et les prévisions de maintenance. Ensuite, la durée des visites de maintenance évoluera en fonction d’engagements clairs pour réduire le temps imparti à cette tâche. Enfin, un processus de stimulation de la performance a été mis en place pour inciter les constructeurs à dépasser les objectifs de disponibilité. NH Industries et Airbus Helicopters en particulier se sont engagés à atteindre la disponibilité constante et les objectifs d’heures de vol requis garantis dans le nouveau contrat de support opérationnel du NH90.

READ  Morrison n'accepterait pas la « luge » française

Ce contrat est la première étape vers un soutien conjoint plus efficace, au bénéfice de tous les pays partenaires du NHS90. La France et l’Allemagne seront les premières à le mettre en œuvre. D’autres pays ont déjà exprimé leur intention de le rejoindre à moyen terme, tout en renforçant la coopération entre tous les participants au programme NH90.