Connect with us

Top News

Zelensky s’entretient avec les dirigeants des États-Unis, de la France et de la Turquie

Published

on

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s’est entretenu hier avec le président américain Joe Biden et les dirigeants turc et français concernant l’intensification de l’activité diplomatique au sujet de la guerre déclenchée par la Russie qui a commencé le dixième mois.

« Nous travaillons constamment avec des partenaires », a déclaré Zelensky dans son discours vidéo nocturne, ajoutant qu’il s’attend à des « résultats significatifs » la semaine prochaine de la série d’événements internationaux qui traiteront de la situation en Ukraine.

Alors que M. Zelensky a eu de nombreuses conversations avec Biden, le président français Emmanuel Macron et le président turc Recep Tayyip Erdogan depuis l’invasion des forces russes fin février, l’accumulation de discussions en une seule journée n’est pas un événement ordinaire.

Zelensky a déclaré qu’il avait remercié Biden pour « la défense et l’aide financière sans précédent » que les États-Unis avaient fournies à l’Ukraine et avait discuté avec le président américain de systèmes de défense anti-aériens efficaces pour protéger la population.

La Maison Blanche a déclaré que Biden avait également salué « l’ouverture déclarée de Zelensky à une paix juste basée sur les principes fondamentaux inscrits dans la Charte des Nations Unies ».

Plus tôt, Zelensky a déclaré avoir eu une conversation « très significative » avec Macron sur « la défense, l’énergie, l’économie et la diplomatie » qui a duré plus d’une heure et des entretiens « très spécifiques » avec Erdogan sur la garantie des exportations de céréales de l’Ukraine.

La Turquie, qui a joué un rôle de médiateur dans les pourparlers de paix dans les premiers mois de la guerre, a travaillé aux côtés des Nations unies sur un accord céréalier, qui a ouvert les ports ukrainiens aux exportations en juillet après un blocus russe de facto de six mois.

READ  La société française Eiffage a annoncé une croissance de son chiffre d'affaires sur 9 mois, confirmant ses attentes

Le bureau d’Erdogan a déclaré que le dirigeant turc avait eu un appel téléphonique avec le président russe Vladimir Poutine, au cours duquel il avait appelé à une fin rapide du conflit.

Poutine a déclaré la semaine dernière que la perte de confiance quasi totale de Moscou envers l’Occident rendrait plus difficile un règlement final sur l’Ukraine, et a mis en garde contre une guerre prolongée.

Macron a défendu la diplomatie dans le conflit, mais ses messages contradictoires selon lesquels c’est à Kiev de décider quand négocier avec Moscou, mais aussi que les garanties de sécurité sont essentielles pour la Russie, ont alarmé certains alliés occidentaux, Kiev et les États baltes.

Il n’y a pas de pourparlers de paix et aucune fin en vue du conflit le plus sanglant d’Europe depuis la Seconde Guerre mondiale, que Moscou a qualifié d' »opération militaire spéciale » et l’Ukraine et ses alliés d’acte d’agression non provoquée.

Moscou ne montre aucun signe de volonté de respecter la souveraineté et les frontières d’avant-guerre de l’Ukraine, affirmant que les quatre régions qu’elle prétend avoir annexées à l’Ukraine en septembre font partie de la Russie « pour toujours ». Le gouvernement de Kiev a exclu de céder toute terre à la Russie en échange de la paix.

Sur le terrain en Ukraine, toute la ligne du front oriental a été continuellement bombardée alors que de violents combats éclataient. Moscou cible également l’infrastructure énergétique de l’Ukraine avec des vagues de frappes de missiles et de drones, coupant parfois l’électricité à des millions de civils en hiver, lorsque les températures moyennes peuvent être de plusieurs degrés en dessous de zéro.

READ  Des survivants français de la Shoah s'opposent au nouvel antisémitisme et des militants réclament la paix

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top News

Qualifications jusqu’à la dernière journée des Championnats de France Elite/Essais Olympiques 2024

Published

on

Qualifications jusqu’à la dernière journée des Championnats de France Elite/Essais Olympiques 2024

Championnats de France Elite 2024

La dernière soirée d’action a eu lieu hier soir aux Championnats de France Elite 2024, la compétition clé qui détermine la liste du pays hôte pour les Jeux Olympiques du mois prochain.

29 ans Charlotte Bonnet Elle a profité de sa dernière chance de se qualifier pour une épreuve individuelle, en montant sur le podium du 200 m individuel féminin avec un score de 2:11,18. Cela s’ajoute au relais quatre nages auquel elle avait déjà ajouté son nom en remportant le 100 m brasse plus tôt dans la compétition.

Le 50 m libre féminin a vu les deux Béryl Gastaldillo Et Mélanie Hennick Il a plongé dans le temps de qualification olympique pour les Jeux mondiaux aquatiques, en exécutant des nages consécutives de 24,51 et 24,53 dans une compétition serrée.

force Léon Marchand Il a également conclu sa quatrième épreuve individuelle, ajoutant le 200 m individuel masculin (1:56,33) à ses performances déjà enregistrées au 200 m papillon, au 200 m brasse et au 400 m individuel.

Le 100 m papillon masculin lui a permis de remporter l’or aux Championnats du monde 2023. Maxime Grosset Sécurisez sa couchette pendant un moment Clément Cecchi Il s’est ensuite qualifié pour la France afin d’avoir deux représentants dans la course. Le premier a atteint un chiffre énorme de 50,59 tandis que le second a atteint 51,71.

Côté freestyle, c’est les deux David Aubrey Et Damien Joly Il a obtenu la première place au 1 500 mètres nage libre masculin.

La liste possible attendue lors de la sixième journée :

Qualifications individuelles

Marie Wattle – W 100 mouches, 100 gratuites David Aubrey – 400 gratuits, 800 gratuits, 1500 gratuits
Anastasia Kirpichnikova – W.400 gratuit, 800 gratuit, 1500 gratuit Miwin Tomac – M.100 dos, 200 dos
Emma Terribault – W 100 dos, 200 dos Johan Ndoye-Broward – M.100 dos, 200 dos
Beryl Gastedello – W 100 dos, 50 gratuit Léon Marchand – M.400 IM, 200 Fly, 200 Breast, 200 IM
Pauline Maheu – W 200 à l’envers Maxime Grosset – M.100 gratuit, 100 mouche
Charlotte Bonnet – W200M Rafael Fenty Dammers – M.100 Gratuit
Mélanie Hennick – W.50 Gratuit Paccom Prédécoupé – M.800 gratuit
Damien Joly – 1500 m gratuits
Clément Cecchi – M.100 fly
Florent Manaudou – M.50 libre
READ  L'histoire de l'Inde sans le Deccan c'est comme l'histoire de la France moins l'Europe

Au-dessus du OQT mais probablement des nageurs

Charlotte Bonnet – 4×100 quatre nages (poitrine), relais 4×100 libre Antoine Viquerat – 4 x 100 quatre nages (poitrine)
Lucille Tessariol – relais 4 x 200 libre Hadrian Salvan – relais 4 x 200 libre, relais 4 x 100 libre
Marina Gil – relais 4 x 200 libre Yann Le Goff – Relais 4 x 200 libre
Assia Touati – relais 4 x 200 libre Wissam Amazigh Yeba – Relais 4×200 nage libre
Béryl Gastaldillo – Relais 4 x 100 libre Roman Fuchs – Relais 4 x 200 libre
Mary Amber Moloh – relais 4 x 100 libre Guillaume Guth – relais 4 x 100 libre
Emma Tiribault – relais 4 x 100 quatre nages (dos) Miwin Tomac – Relais 4 x 100 quatre nages (arrière)
Mary Wattel – relais 4 x 100 libre, relais 4 x 100 quatre nages (vol) Maxime Grosset – Relais 4×100 quatre nages (vol), relais 4×100 libre
Anastasia Kirpichnikova – relais 4 x 200 libre Rafael Venti Dammers – relais 4 x 100 gratuit

Continue Reading

Top News

Pays-Bas 0-0 France Résumé : résultat, buts, faits marquants | Euro 2024

Published

on

Tout est en ordre pour jouer en seconde période.

Même si les occasions ont quelque peu diminué dans les 10 dernières minutes, nous en avons quand même vu quelques-unes. Un football incroyablement divertissant Dans la galerie.

le Les opportunités se sont envolées dès la première minute Les deux parties font de leur mieux pour en profiter. Même si la France a eu quelques bonnes occasions, la dynamique était définitivement du côté de la France. Les Néerlandais qui ont beaucoup gaspillé Devant le but.

le Mouvement du devant 4 vers orangeCela a fait tourner les têtes des Français Le plan de Deschamps n’a pas réussi à les tenir à l’écart jusqu’à présent.

Jacobo, Memphis et Simmons ont été excellents en jeu d’équipe Sur la gauche et au milieu, Frimpong constitue une menace constante sur l’autre flanc, même s’il faut dire que Theo Hernandez a passé une assez bonne soirée contre lui jusqu’à présent.

Cependant, nous sommes On n’a rien vu de Thuram et Dembéléqui ont été réduits en bouillie par une presse hollandaise large et centrale Les 11 joueurs en orange travaillent dur Pour garder un couvercle sur les objets éloignés du ballon.

Cela dit, c’est la France. Et même si Rabiot n’a pas tiré le ballon alors qu’il était à un mètre, mais l’a passé à Griezmann, la France est l’équipe à laquelle nous sommes habitués : ils ne sont pas géniaux mais ils trouvent le moyen de gagner, et Il y a un certain joueur sur le banc qui sait comment faire ça.

READ  Qui est Jordan Bardella, 28 ans, chef du Rassemblement national en France ?
Continue Reading

Top News

Résumé en direct des finales de la sixième journée

Published

on

Résumé en direct des finales de la sixième journée

Championnats de France Elite 2024

C’est la dernière journée du tournoi élite français, qui fait également office de rendez-vous de sélection olympique. Léon Marchand Il a déjà réalisé des temps de qualification au 200 brasse, au 200 papillon et au 400 papillon, mais il cherchera à ajouter le 200 papillon à son répertoire. Étonnamment, Marchand était deuxième ce matin Enzo Tesicqui a touché en 2:00,89, 0,07 devant Marchand.

Et dans la course en mer de 200 mètres féminin. Cyrille Duhamel Et Charlotte Bonnet Ils ont nagé prudemment à 2h16 ce matin, mais s’ils ont une chance de nager dans cette épreuve parisienne, ils devront perdre un temps considérable.

Maxime Grosset mène le 100 papillon avec une bonne marge, affichant un temps de natation préliminaire de 51,03. Le recordman de France et médaillé d’or aux Championnats du monde 2023 mène avec plus d’une demi-seconde Mehdi Mattila Et Clément Cecchi. Mitila se remet d’une blessure et n’a pas encore réservé son billet pour Paris.

J’ai également hâte de réserver ce billet Mélanie Hennick. Le détenteur du record national de cette épreuve a réalisé un temps de 24,76 ce matin, mais devra perdre 0,06 pour se qualifier. Après avoir terminé deuxième au 100 dos Béryl Gastaldillo Nous chercherons à ajouter un deuxième événement, mis en ligne au plus vite ce matin à 24h56.

1500 m gratuit hommes – Finales

  • Record du monde : 14:31.02 – Sun Yang, Chine (2012)
  • Record du monde junior : 14:46,09 – Franko Grjic, CRO (2019)
  • Record de France : 14:44.72 – David Aubry (2019)
  • Temps gagnant 2021 : 14:59.96 – Damien Joly
  • Temps de qualification olympique : 15:00.99

Top 3

  1. Ahmed Goudy (Thionville) – 14:48.69
  2. David Aubrey (Nation Montpellier Métropole) – 14:51.03 ***qualification OLY***
  3. Damien Joly (Stade Vanves) – 14:51.62 ***Qualification OLY***

Ahmed Joudi, de Tunisie, a mené le peloton au 200 mètres, tournant en 1:55,52 et au virage 400, il était en 3:54,75 et menait de près d’une seconde et demie. Aux 800 mètres, El Jodi était toujours en tête, mais l’écart était tombé à seulement 0,6 sur David Aubrey. Aubry, qui était suivi par Damien Joly en faisant le yo-yo de Jodi, mais le Tunisien a établi une grande vitesse et s’est imposé de manière convaincante avec plus de deux secondes.

READ  La France écrase la Namibie 96-0 mais s'inquiète de la blessure de Dupont

Aubrey et Julie se sont contentées des deuxième et troisième places mais étaient toutes deux sous OQT et devraient ajouter l’épreuve à leur programme à Paris.

200 m femmes – Finales

  • Record du monde : 2 :06,12 – Katinka Hoszo, Hun (2015)
  • Record du monde junior : 2 :06,89 – Summer McIntosh, Canada (2023)
  • Record de France : 2:09.37 – Camille Moffat (2009)
  • Temps gagnant 2021 : 2:11.57 – Cyril Duhamel
  • Temps de qualification olympique : 2:11.47

Top 3

  1. Charlotte Bonnet (Grande Nation Olympique) – 2:11.18 ***OLY Qualifié***
  2. Cyril Duhamel (Stade Bitumi Pelican Club) – 2:13.43
  3. Bertil Cosson (Python Pelican Stadium Club) – 2:15.06

Soulagement, excitation et joie seraient les sentiments qui le décrivent le mieux. Charlotte BonnetGagnez à 200 IM ; Déjà membre de l’équipe en tant que membre du relais 4×100 libre et possiblement de la brasse au relais 4×100 quatre nages, Bonnet a ajouté sa première épreuve individuelle. Bonnet, qui accusait un retard de plus de cinq secondes ce matin, n’avait d’autre choix que de courir vite et de le rattraper dès les 50 premières minutes.

Alors qu’elle approchait de l’arrivée, toute la piscine la pressait de continuer alors que son temps OQT de 2:11,47 se rapprochait de plus en plus, mais Bonnet, médaillée de bronze aux Jeux olympiques de 2012, a réussi à arrêter le chronomètre en 2:11.47. :11.18 et réussir le TQO en 2:11.18. .29.

Course de 100 mouches hommes– Finales

  • Record du monde : 49,45 – Caleb Dressel, États-Unis (2021)
  • Record du monde junior : 50,62 – Christoph Milak, Hun (2017)
  • Record de France : 50.14 – Maxime Grosset (2023)
  • Temps gagnant 2021 : 50,87 – Mehdi Mattila
  • Temps de qualification olympique : 51,67
READ  Qui est Jordan Bardella, 28 ans, chef du Rassemblement national en France ?

Top 3

  1. Maxime Grosset (CS Clichy 92) – 50,59 ***Qualifié OLY***
  2. Clément Cecchi (CN Marseille) -51,17 ***Qualifié OLY***
  3. Mehdi Mattila (Martigues Nation) – 51h30

Trois nageurs ont réalisé un temps de qualification olympique de 51,67, mais en raison du nombre maximum de nageurs par épreuve, Mehdi MattilaIl semble que les rêves olympiques de son pays d’origine soient terminés. Mitila, médaillé d’argent de Rio, revenait de blessure et cherchait à faire partie d’une autre équipe olympique, cette fois devant son public.

Le détenteur du record national Maxime Grosset a quitté la course rapidement, se séparant en 23,29, tout comme Mitila, qui est sorti en 23,9, mais Grosset a réussi à s’accrocher et à clôturer en 27,30 tandis que les 50 derniers de Mitila en 27,36 n’étaient pas suffisants pour retenir Clément en charge rapide. Les 27,12 de Secchi ont suffi à dépasser le vétéran.

La natation de Grousset l’a propulsé au quatrième rang mondial tandis que le 51,17 de Sechi a battu le top 15 (essais pré-américains.

2 Non
Pont
mais 50.16 04/06
3 Matthieu Guillaume
temple
Australie 50.25 12/03
4 Christophe
Melak
ici 50,75 06/02
5 Caleb
Dressel
USA 50,84 04/12

Voir le top 31»

Femmes 50 gratuit – Finales

  • Record du monde : 23,61 – Sarah Sjöström, Suède (2023)
  • Record du monde junior : 24,17 – Claire Corzan, États-Unis (2021)
  • Record de France : 24.34 – Mélanie Hennik (2020)
  • Temps gagnant 2021 : 24,54 – Mary Wattel
  • Temps de qualification olympique : 24h70

Top 3

  1. Béryl Gastaldillo (Al-Nujoom 92) – 24.51
  2. Mélanie Hennik (Marseille) – 24,53
  3. Marie Wattel (Marseille) – 24,57

Il y a eu des célébrations en duel à la fin du 50 libre féminin Béryl Gastaldillo Elle et Melanie Heinicke ont été assez rapides pour atteindre un temps sous-OQT de 24,70. Gastaldillo, qui a terminé deuxième au 100 mètres plus tôt dans la semaine, a enregistré sa première victoire aux championnats d’élite ainsi qu’un nouveau record du monde.

READ  Le Paris Saint-Germain, champion de France, à égalité après un match nul en Ligue française

Heinicke, qui a remporté le 50 papillon non olympique, a terminé deuxième avec seulement 0,02 pour se qualifier pour représenter la France à ses Jeux olympiques à domicile.

Course individuelle de 200 mètres hommes – finales

  • Record du monde : 1:54.00 – Ryan Lochte, États-Unis (2011)
  • Record du monde junior : 1:56,99 – Hubert Kos, Hahn (2021)
  • Record de France : 1:54.82 – Léon Marchand (2023)
  • Temps gagnant 2021 : 1:58.06 – Léon Marchand
  • Temps de qualification olympique : 1:57.94

Top 3

  1. Léon Marchand (Dauphine Toulouse OEC) – 1:56.33
  2. Johan Ndoye Brouard (Dauphine Danesy) – 1:59.12
  3. Jaouad Sioud (Dauphine Toulouse) – 2:00.34

Léon Marchand, lors de sa dernière course de la semaine, est sorti vite, et ses trois quarts de seconde d’avance au 100 m sur Johan Ndoye-Broward sont passés à 3,24 après la brasse. Il semblait prêt à défier son record de France de 1:54.82 mais il s’est finalement arrêté en rentrant chez lui en 29.39. Son temps ce soir n’a pas été aussi rapide que le 1:55.74 qu’il avait nagé en mai et demeure classé deuxième au monde.

2 Léon
Marchand
Loin 1:55.74 24/05
3 Duncan
Scott
GBR 1:55.91 04/05
4 Briller
Maisons
USA 1:56.06 11/30
5 Finlay
Knox
Peut 1:56.07 18/05

Voir le top 31»

Johan Ndoye-Brouard a ajouté une troisième médaille d’argent à sa collection après avoir terminé deuxième aux 100 et 200 m dos, mais n’a pas réussi à se qualifier pour le TQO ce soir.

Continue Reading

Trending

Copyright © 2023