octobre 2, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Fédération française de cyclisme, tempête de discrimination sexuelle, sièges en classe affaires, équipe masculine, équipe féminine, économie, dernières mises à jour

La Fédération française de cyclisme a défendu samedi sa décision de payer des sièges affaires pour les cyclistes masculins tandis que son équipe féminine a volé en classe économique lors d’un voyage de 18 heures vers les championnats du monde en Australie.

Alors que l’équipe masculine, dont le double champion du monde Julian Alaphilippe, voyageait confortablement, sept femmes plus le reste de la délégation, y compris des concurrents masculins et féminins dans les épreuves juniors et le personnel de soutien, étaient tous à l’arrière de l’avion.

Diffusez plus de 50 sports en direct et à la demande avec Kayo. Nouveau sur Kayo ? Commencez votre essai gratuit maintenant>

Le premier reportage dans un journal français a déclenché une tempête de protestations sur les réseaux sociaux.

Le directeur technique du cyclisme national français, Christophe Manin, a déclaré à l’AFP que le déplacement de l’équipe en Australie « coûte beaucoup d’argent ».

« Certains pays, comme l’Irlande, ont décidé de ne pas participer aux championnats du monde. On s’est demandé s’il fallait prendre toutes les classes, surtout les juniors. On l’a fait. »

Julien Alfelipe a obtenu des places en classe affaires sur le vol de l’équipe de France vers l’Australie pour les championnats du monde. (Photo de Justin Sitterfield/Getty Images)Source : Getty Images

« Mais nous n’avons pas les moyens de mettre tout le monde au travail », a déclaré Manin, qui a décidé de ne pas faire le voyage lui-même pour économiser de l’argent.

Il a déclaré que la fédération avait fondé ses décisions sur un critère principal : la capacité de concourir pour des médailles – et que les hommes avaient de meilleures chances.

« Chez les hommes, nous sommes champions du monde depuis deux ans. Nous allons vraiment gagner, alors que nous sommes plus exotiques chez les filles », a-t-il déclaré.

« Si on avait les Championnats du monde de VTT en Australie avec la même option économique, on mettrait les deux filles dans les affaires et les garçons dans l’économie », a-t-il dit, car les motardes françaises Pauline Ferrand-Prevot et Luana Lecomte ont les meilleurs résultats. hors des hommes.

Le chef d’équipe Thomas Voekler s’est rendu en classe économique au championnat à Wollongong près de Sydney.

« Je suis concentré sur le sport et je n’ai pas d’énergie à perdre tant que les coureurs français sont fiers de porter les couleurs du maillot », a déclaré Voekler.

READ  Une compagnie danoise relève les forces françaises en Estonie