février 4, 2023

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Hausse de la taxe de remise, aide à la rénovation, tarifs de location : le point sur l’immobilier français

La taxe sur les granges de jardin atteint un niveau record

L’installation d’un abri de jardin risque de coûter plus cher cette année après que le gouvernement a augmenté de 8% le chiffre de base utilisé pour calculer ses taxes sur son installation.

Tout agrandissement d’une maison ou d’un jardin de plus de 5m2 et supérieur (ou égal à) 1m80 est soumis à la taxe dite « taxe de jardin » en France (vrai nom Taxe d’aménagement).

Cette taxe s’applique aux extensions, bungalows ou piscines (plus certaines places de parking extérieures et panneaux solaires) qui nécessitent un permis de construire ou un permis de travail préalable.

Les résidents des bâtiments et des hangars existants n’ont pas à payer à nouveau – c’est une taxe unique.

Lire la suite: Nouveau cabanon ou piscine dans votre maison française ? Rappelez-vous le taxi

Pour calculer le montant dû il y a une « base » déterminé par le gouvernement.

Cette partie de la taxe a augmenté, en ligne avec l’indice Insee du coût de la construction.

Les « normes » pour la période du 1er janvier au 31 décembre 2023 sont de 1 004 € pour les communes d’Île-de-France (contre 929 € en 2022) et de 886 € partout ailleurs (contre 820 € en 2022).

C’est la septième fois que la taxe augmente depuis son introduction en 2012. À cette époque, les montants étaient respectivement de 748 € et 660 €.

Pour arriver à la facture fiscale finale, cette base est multipliée par le nombre de mètres carrés de surface de toit, puis un taux de pourcentage (fixé par la municipalité, généralement autour de 1 à 5 %) est appliqué au chiffre obtenu.

Pour vous aider à calculer le montant de la taxe, le gouvernement fournit Simulation en ligne.

Notez que certains types de travaux ont d’autres tarifs fixes, comme les piscines et les panneaux solaires.

Cependant, en novembre dernier, il a été annoncé que le prix fixe pour la construction de piscines augmenterait également – de 200 euros à 250 euros par mètre carré.

La législation visait initialement à influencer les autresinstallations privées‘, y compris les caravanes, les emplacements de tente, les panneaux photovoltaïques au sol et les éoliennes.

Cependant, un amendement approuvé le même jour a exempté ceux de la hausse, indiquant que dans le contexte de la hausse des coûts des matières premières et de l’énergie, toute hausse pourrait être préjudiciable aux campings et autres activités de vacances.

Compte tenu de l’engagement du gouvernement envers la durabilité, il a également été considéré comme une «contradiction» d’augmenter les taxes sur les installations d’énergie renouvelable.

READ  Le géant français de la santé Sanofi ouvre le Cambridge Crossing Campus

Les subventions de renouvellement deviennent plus généreuses pour refléter les prix plus élevés

A partir du 1er février, les plafonds augmenteront sur les travaux pouvant être financés par des aides publiques dans le cadre du programme d’aides à la rénovation MaPrimeRénov.

Le ministre de la Transition écologique, Christophe Picchut, a déclaré dans un communiqué qu’il s’agissait « de tenir compte de l’inflation et d’encourager les rénovations globales ».

La rénovation énergétique des parties communes des immeubles en copropriété, qui relève du dispositif MaPrimeRénov’ Coprepetes, verra le coût maximum des travaux finançables passer de 15 000 € à 25 000 €.

Le dispositif MaPrimeRénov’ Sérénité, destiné aux propriétaires modestes qui réalisent des rénovations permettant d’économiser au moins 35 % d’énergie, fera passer son plafond de 30 000 € à 35 000 €.

Enfin, aide à la régénération de masse (rénovations de la mondialisation) pour les familles à revenus moyens et élevés à 10 000 euros et 5 000 euros, respectivement.

Lire la suite: Explication : Comment demander une subvention pour rénover votre maison française

Autre changement cette année, à partir du 1er janvier, MaPrimeRénov ne subventionnera plus l’achat de chaudières à gaz y compris celles à hautes performances énergétiques.

Le gouvernement a déclaré que la décision avait été prise « dans le but de réduire progressivement notre dépendance aux énergies fossiles ».

Le dispositif MaPrimeRénov a été créé en 2020 et est géré par l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Son budget est de 2,5 milliards d’euros pour 2023.

Lire la suite: La Bourse française pour la rénovation domiciliaire est prolongée avec un budget plus important

C’est désormais la principale aide gouvernementale à la rénovation des logements pour les rendre plus économes en énergie, bénéficiant à près de 1,5 million de foyers depuis son lancement.

Cependant, le programme a été critiqué ces derniers mois pour être trop complexe, lent à payer et difficile à connecter.

L’organisme officiel de surveillance des consommateurs, Défenseur des droits, a révélé en octobre dernier qu’il avait reçu près de 500 plaintes de demandeurs depuis le lancement de MaPrimeRénov, et a déclaré que les problèmes avaient causé de graves difficultés aux plus vulnérables.

Pourquoi devez-vous maintenant « Inscrire » une maison pour les rénovations énergétiques

Les propriétaires désireux d’effectuer des travaux sur leur propriété pour améliorer leur performance énergétique devront désormais enregistrer les changements dans un registre.

Le livre s’appelle un Informations sur le registre du commerce ou CIL, doit suivre le détail de tous les travaux d’amélioration énergétique significatifs qui ont été réalisés depuis le 1er janvier 2023, date à laquelle ils sont devenus obligatoires.

READ  Tour d'horizon de l'actualité de la Coupe du monde 2022: blessures au milieu de terrain en France, Vinicius brille, Halilhodzic limogé (encore)

Lire la suite: Audits énergétiques, taxes et subventions : quoi de neuf pour l’immobilier en France en 2023

Les rénovations qui ont un impact significatif sur la performance énergétique incluent :

  • isolation thermique des toits, des murs extérieurs, des étages inférieurs et des portes donnant sur l’extérieur ;

  • Installer, réguler ou remplacer des systèmes de chauffage ou de refroidissement, y compris tout système de ventilation éconergétique ;

  • Installation d’équipements de chauffage ou d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable.

Tous les immeubles neufs et extensions construits à partir du 1er janvier 2023 doivent être accompagnés d’un CIL.

L’objectif du livre est de permettre aux futurs acquéreurs de voir quels travaux ont été réalisés sur un bien pour améliorer ses performances énergétiques et ce qu’il reste à faire.

Ceci s’ajoute aux diagnostics obligatoires requis lors de la mise en vente ou en location d’un bien, y compris Diagnostic de performance énergétique (DPE) pour la Performance Energétique.

Il est de la responsabilité des constructeurs de transmettre les détails du registre à l’issue des travaux de rénovation.

« C’est bon pour les locataires, pour les gens qui achètent, mais c’est aussi bon pour nous, les constructeurs », a déclaré David Morales, vice-président de Capeb, une association représentant les concessionnaires. BFM a dit.

« Ce n’est pas toujours facile, une fois l’intérieur habité, de voir ce qui a été fait ou pas fait sans faire des trous partout. »

Les détails de la fiche peuvent inclure : la liste et les caractéristiques des matériaux utilisés lorsqu’ils ont un impact direct sur la performance énergétique ; Instructions d’utilisation, d’entretien et de service pour l’équipement connexe installé ; Audit énergétique du bien.

Les dates et une description des travaux effectués doivent être incluses.

Pour les constructions neuves, le livret d’information contient : Les plans de surface du bien. dessins et descriptions des systèmes d’eau, d’électricité, de gaz et de ventilation ; et les instructions d’exploitation, d’entretien et de service pour les travaux qui ont un impact direct sur la performance énergétique de l’habitation.

Il est de la responsabilité du propriétaire ou du gestionnaire de l’immeuble de mettre à jour le registre, et il doit être transféré aux nouveaux propriétaires lors de la vente de la propriété.

Selon le choix du propriétaire, le CIL peut prendre la forme d’un carnet, d’un dossier ou d’un document numérique.

Le registre fait partie d’une série de mesures introduites dans le cadre de 2021 Fidélité et flexibilité.

S’applique aux immeubles résidentiels en copropriété (Coplites) ainsi que des maisons et des appartements.

READ  Standard & Poor's abaisse les perspectives de la France à "négatives" alors que les risques budgétaires augmentent

Des cartes interactives vous permettent de voir les prix moyens de location près de chez vous

Il est désormais possible de connaître les revenus locatifs moyens des biens immobiliers pour chaque commune, grâce à une série de cartes interactives en ligne.

Publié par le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion territoriale le mois dernier (15 décembre), Plans Utile non seulement pour les locataires et ceux qui recherchent une propriété à louer, mais aussi pour les propriétaires pour les aider à décider d’un prix de location équitable.

Les cartes fournissent des informations sur le prix au mètre carré, y compris les frais, pour les maisons et les appartements du secteur locatif privé à travers le pays.

Sur son site Internet, le ministère indique que les prix sont basés sur les propriétés proposées à la location au troisième trimestre 2022.

Lire la suite: Comment trouver le prix d’un bien vendu près de chez vous en France

Les cartes donnent un aperçu des quantités moyennes par mètre carré pour : un appartement type ; un studio typique ou un appartement d’une chambre ; et un appartement typique de trois pièces ou plus ; Et une maison typique.

« Jusqu’à présent, il n’existait pas d’indice des loyers couvrant toute la France avec une méthodologie de calcul transparente », précise le ministère.

Il a travaillé avec l’Agence nationale d’information sur le logement (Anil) pour créer les cartes dans le cadre d’un « partenariat sans précédent avec SeLoger Group et LeBonCoin ».

En France, le loyer mensuel moyen d’une maison est de 8,20 € le mètre carré, contre 9,38 € pour un appartement, selon les chiffres d’Anil.

Lire la suite: Les tarifs de location en France sont gelés pour les biens les moins économes en énergie

Les loyers les plus élevés sont à Paris, où une maison dans le 16e arrondissement coûte 28,35 € par mètre carré et par mois. Rapports BFMainsi que dans six communes du département des Hauts-de-Seine.

Les derniers classements maison sont partagés par environ 48 communes des Vosges et de la Haute-Marne, avec un prix au mètre carré estimé à 5,18 €.

Quant aux appartements, les moins chers sont à Darnay dans les Vosges (5,75 € le mètre carré) et les plus chers dans le 4e arrondissement de Paris (33,07 € le mètre carré).

Lire aussi : Pourquoi les prix de l’immobilier français devraient baisser de 5 à 10 % en 2023

Le château normand fréquenté par le général de Gaulle est à vendre à 550 000 euros

L’hôtel particulier du 19ème siècle est situé près de Louviers dans l’Eure. Crédit image : Denniel Immobilier

Peu de domaines peuvent se vanter d’avoir une lignée présidentielle, c’est pourquoi un agent immobilier français profite de son lien ténu avec Charles de Gaulle dans l’un de ses listes.

Le défunt homme d’État aurait passé une nuit au château près de Louvière (Eure) et aurait occupé l’une des neuf chambres du deuxième étage.

Même sans lien politique, le domaine du XIXe siècle a plus qu’assez de caractéristiques pour attirer les chasseurs de maisons à la recherche d’un attrait historique.

Il est adjugé 550.000 €, où les acquéreurs disposeront de trois chambres supplémentaires, portant le total à 12, ainsi que d’une cave, celliers, atelier, fruiterie, pigeonnier, remise à calèches, écuries et jardin sur un hectare de terrain Derrière un joli portail d’entrée.

Les dépendances comprennent également une plus petite propriété avec trois chambres et une salle de bain.

La conception de la maison emprunte beaucoup aux siècles précédents, notamment une paire d’œil-de-boeuf (petites fenêtres rondes ou ovales) sur la façade en brique et en pierre.

Pourquoi le petit prix ? La propriété a besoin d’une restauration complète après avoir été vacante pendant plusieurs années.

De la pourriture sèche a également été repérée et le problème de construction doit être « rapidement résolu » sur la façade.

Denniel Immobilier, agence spécialisée dans la vente de biens atypiques à caractère historique ou artistique, déclare : Promesse de Venti Déjà signés, mais ils encouragent néanmoins toute personne intéressée à les contacter pour connaître l’évolution de la vente.

Articles Liés

Prévisions immobilières françaises en 2022 et 2023 : baisse des ventes et hausse des prix

Audits énergétiques, taxes et subventions : quoi de neuf pour l’immobilier en France en 2023

Prix ​​des logements, taxe sur les logements vides, soucis énergétiques : le point sur l’immobilier en France