Connect with us

sport

Le trio d’Arsenal domine une équipe que nous ne pouvons pas croire commencer le week-end d’ouverture de la Premier League

Published

on

Les matches d’ouverture de la Premier League seront inversés ce week-end. Certains de ces partants étaient bizarres, et Arsenal était un véritable précurseur.

Gardien : Bernd Leno (Arsenal)
À l’époque, c’était peut-être l’aspect le moins impressionnant de l’équipe d’Arsenal qui devrait affronter Brentford lors du week-end d’ouverture. Bernd Leno avait commencé 96 de ses 107 matchs de Premier League précédents, évinçant Petr Cech au début de la saison 2018/19, surmontant le défi d’Emiliano Martinez à la fin de la saison 2019/20 et donnant à Matt Ryan un peu de non-sens. Apparaissant en 2020/21 et tenant sa place malgré l’arrivée d’Aaron Ramsdale en août. Alors que Mikel Arteta a eu une myriade de problèmes à régler, sa position de gardien de but n’en a pas été une.

Mais rétrospectivement, cela ressemble à un défaut de Matrix. Leno a naturellement trébuché au stade communautaire de Brentford et a dû remplacer un retour impromptu et sans importance de Pontus Jansson pour marquer pour Christian Norgaard. L’international allemand a été chargé de deux autres matches – une défaite 2-0 contre Chelsea et un écrasement 5-0 à Manchester City – avant que Ramsdale ne mette les gants. En dehors de la FA Cup et des premiers tours de la Coupe de la Ligue, Leno n’a pas réussi à les récupérer et quittera Arsenal cet été.

À droite : Ki Jana Hoover (Loups)
« Ce n’était pas un choix facile, mais ce n’était pas difficile non plus », a déclaré Ki-Jana Hoever en mars dernier. « Je savais qu’il y aurait plus de temps de jeu pour Liverpool, c’est pourquoi j’ai pris la décision. Je pensais que c’était la meilleure chose pour ma carrière en ce moment. »

Le défenseur néerlandais ne s’est pas trompé. Après avoir débuté quatre matchs avec un temps de jeu total de 346 minutes sur près de deux ans dans l’équipe première de Liverpool, Hoover a fait 23 apparitions depuis qu’il a rejoint Wolverhampton en septembre 2020. Le problème est que seuls huit de ces matchs ont été sous la supervision de Bruno Lage. , qui a affirmé qu' »il fait beaucoup confiance à Ki » ce mois-ci, mais cela ne s’est pas traduit par de nombreuses opportunités. Le joueur de 20 ans a été négligé pour sa sélection en FA Cup Philanthrope Nelson Semedo Il a été sélectionné aux troisième et quatrième tours à la place. Hoover a lancé la défaite du week-end d’ouverture contre Leicester, et sa seule apparition de plus de sept minutes en Premier League de la saison a eu lieu contre Chelsea en décembre. Liverpool l’a vendu pour 13,5 millions de livres sterling, ce qui a aidé à compenser les frais de 41 millions de livres sterling de Diogo Jota. Ils sont bons à ça.

Arrière centre : Callum Chambers (Arsenal)
Une légère déception alors que Calum Chambers a été désigné arrière droit pour ceux qui ont atteint la 90e minute à Brentford, mais la moitié de ses quatre matchs pour Arsenal cette saison se sont déroulés au centre de la défense. Le camée du buteur remplaçant a aidé à battre Leeds en Coupe de la Ligue, tandis que Manchester City a franchi la ligne défensive à cinq reprises de Cedric Soares, Rob Holding, Chambers, Syed Kolasinac et Kieran Tierney en août. Il peut donc remplir et travailler pour ce XI totalement sérieux associé au tournoi.

READ  Inter Milan 1-0 Porto: Romelu Lukaku marque un but et mène l'équipe italienne lors du match aller des huitièmes de finale après l'expulsion d'Ottavio | nouvelles du football

Chambers a généralement échappé à des critiques spécifiques sur sa performance, car l’offre combinée de l’équipe a suscité le plus de mépris. Le distingué Arseblog a écrit dans Quelques critiques de joueurs convenablement cinglantes. Et Arteta semblait d’accord, facturant le joueur de 27 ans pour rien quand Aston Villa est venue appeler en janvier.

Poste de retour : Pablo Mari (Arsenal)
Complétant l’équipe d’Arsenal à partir d’une équipe qui comprend également Folarin Balogun, le moins surveillé Nicolas Pepe et même Reiss Nelson sur le banc, la présence de Pablo Mari dans l’ouest de Londres a résumé les problèmes qui affligent Arsenal en début de match. saison. Arteta a été « surpris qu’il n’ait pas été reporté » après que Pierre-Emerick Aubameyang, Alexandre Lacazette, Willian et Alex Renarsson ont été exclus de Covid, chaque joueur et membre du personnel a dû passer le test le jour du match, Thomas Partey, Eddie Nketiah et. Gabriel avait déjà raté une blessure.

En regardant la barre basse, de nombreux clubs ont fini par annuler des matchs, vous pouvez voir son point.

Mary et White avaient la pression maximale contre Brentford, le premier paniqué à un moment donné et creusant visiblement le ballon sous pression avant qu’un audible  » Bernd, ** King of Hell  » ne retentisse alors que Leno ne lui a pas donné d’option de passe. L’apparition a même provoqué un paiement d’un million d’euros d’Arsenal à Flamengo car c’était le 20e match au cœur du milieu de terrain brésilien pour Arsenal ; Il a joué deux fois de plus avant de rejoindre l’Udinese en janvier.

Arrière gauche : Costas Tsimikas (Liverpool).
La présence continue de Liverpool dans quatre compétitions au moins fin février a donné à Jurgen Klopp la possibilité de faire tourner plus de planches que d’habitude en termes de rotation d’équipe. 37 joueurs ont joué pour les Reds cette saison, dont le directeur du football scandaleux Elijah Dixon-Boehner, Harvey Blair et Melkamo Frauendorf, avec Kostas Tsimikas assis confortablement entre Ibrahima Konate et Curtis Jones en termes de minutes jouées. Le joueur grec surpasse même Thiago, Naby Keita et l’arrière gauche de réserve James Milner.

Ces matches ont été équitablement répartis : trois en Ligue des champions, trois en Coupe de la Ligue et deux en FA Cup ont servi de base à neuf matches de Premier League, dont six ont débuté. Plus récemment, lors de cette rencontre magique contre Chelsea pour ouvrir l’année; Le premier était une démonstration spectaculaire lors d’une victoire de routine contre Norwich.

Milieu central : Jairo Redwald (Crystal Palace)
Jairo Redwald a parlé d’une « grande opportunité de travailler à nouveau sous Frank de Boer » lorsqu’il a rejoint Crystal Palace à l’été 2017. Le « vieil homme » a été limogé après 49 jours. Roy Hodgson a trouvé une place semi-régulière pour le milieu de terrain parmi les blessés, mais l’international néerlandais de 20 ans qui a déménagé à Selhurst Park est devenu une petite partie de ses 25 ans sous Patrick Vieira. Redwald n’a joué que quatre fois pour le nouveau manager, a eu deux minutes d’éclat en FA Cup et a été nommé remplaçant lors des défaites en Premier League contre West Ham et Liverpool. Peut-être s’attendait-il à un peu plus, après avoir obtenu le feu vert à Stamford Bridge en août. Peut-être que la timide défaite 3-0 contre Chelsea n’a pas particulièrement aidé son cas.

READ  Ferguson fait face à un nouveau défi tandis qu'Ogbene embrasse celui pour lequel il s'est battu

Milieu central : Isaac Hayden (Newcastle).
Newcastle qui a lancé la campagne n’est pas la même que l’itération actuelle. Le fonds souverain et thriller Eddie Howe a remplacé Steve Bruce, Mike Ashley et Misery, Bruno Guimaraes prédisant Isaac Hayden de la même manière dans le temps.

Pendant cinq ans, Hayden a été un milieu de terrain régulier pour les Magpies et a rarement flirté avec la sélection anglaise de la même manière qu’il avait l’habitude de le faire avec Grant Holt. Fin décembre, le joueur de 26 ans entamait des matchs consécutifs de Premier League – et une lourde défaite était attendue – contre Liverpool et Manchester City. Il a disputé dix des 11 premiers matchs de la saison. Mais ses perspectives sont en grande partie sombres maintenant : alors qu’une blessure au genou devait exclure Hayden jusqu’en mars environ, son retrait de l’équipe de Howe à Newcastle pour le reste de la saison prolongera cette attente. Au moment où il sera à nouveau disponible pour la sélection, Guimaraes devrait bien se porter, il est probable que Joelinton s’est imposé comme le meilleur milieu de terrain d’Europe et le marché sera ouvert à Newcastle pour montrer à nouveau sa solidité financière.

Milieu de terrain : Dele Alli (Tottenham Hotspur).
Tout comme ces premières semaines de Jose Mourinho, lorsque le Portugais semblait convaincre un niveau de performance différent de Dele Alli en le qualifiant de paresseux et en se demandant si son frère était en fait sous couverture, l’ancien international anglais a profité d’une aube assez fausse. Beaucoup déchiffrent sous la houlette de Nuno Espirito Santo. Alli n’a pas étourdi dans un milieu de terrain à trois contre Manchester City, mais a montré de brefs aperçus lorsqu’il a été posté un peu plus loin pour une victoire 1-0 en août. Cela n’a pas duré – et le court retour en arrière de ce nouveau manager n’a pas porté ses fruits avec Antonio Conte.

Alli a joué six fois pour l’Italien avant d’être transféré en janvier comme l’un des « quatre joueurs importants pour Tottenham » qui ont été abandonnés ; Pas étonnant que Kunti ait l’air si frustré. Everton l’a eu pour rien, ce que certains pourraient dire était un vol.

READ  L'enquête révèle la cause du décès de Bobby Charlton et les détails des funérailles ont été annoncés.

Ailier droit : Todd Cantwell (Norwich)
Todd Cantwell a parlé de sa propre épreuve à Norwich, qui s’est soi-disant produite lorsqu’il s’est fait tatouer Ipswich ou a suggéré que Josh Sargent était le plus grand joueur du club ou quelque chose du genre. L’un des rares médaillés d’argent de la relégation du nuage noir 2019/20, Cantwell est resté un favori pendant la majeure partie de sa campagne de promotion du championnat, mais certaines graines ont déjà été plantées pour le désavouer. Ce sentiment de stagnation est resté sous Daniel Farke jusqu’à la nomination de Dean Smith.

Cantwell a débuté cinq matchs de Premier League pour les îles Canaries avant de rejoindre Bournemouth en prêt en janvier : trois en août, un en septembre et un en décembre. Quatre-vingt-dix minutes après la défaite 3-0 contre Liverpool n’ont fait que rappeler à tout le monde son cul Lié au passage chez les Reds avant que les choses ne tournent mal.

Ailier gauche : Daniel James (Manchester United).
Leeds étrange relation avec Daniel James. Un déménagement de 10 millions de livres sterling à Elland Road pour l’ailier de Swansea a été convenu en janvier 2019, avec des interviews et des séances photo terminées pour l’annonce, pour être retardé dans les phases finales. Il a finalement rejoint le West Yorkshire Club, deux jours et demi et 17 jours plus tard après les avoir intimidés une dernière fois.

James a marqué lors de la victoire 6-2 de Manchester United sur Leeds en décembre 2020, puis s’est écrasé au sol contre une version inachevée de l’équipe de Marcelo Bielsa l’été dernier. Les fans de l’équipe locale d’Old Trafford ne s’attendaient pas à lancer leur attaque contre le titre de Premier League avec James dans la formation de départ et Jadon Sancho sur le banc ; Dans quelques semaines, le Gallois sera effectivement remplacé par Cristiano Ronaldo, et tout a été parfait pour eux depuis lors.

Milieu : Ferran Torres (Manchester City).
Ce fut un mois étrange lorsqu’il a été convenu à l’unanimité que Ferran Torres serait l’attaquant parfait pour Manchester City à l’avenir. L’Espagnol a débuté les quatre premiers matches du club en Premier League cette saison et a semblé excellent. Il est ensuite passé sur le banc pour les trois matchs suivants alors que Raheem Sterling, Phil Foden et Jack Grealish figuraient dans le faux neuvième tour avant la pause internationale d’octobre. Torres a brillamment fait son cou-de-pied à l’époque et ne sera plus jamais revu en azur, car son déménagement à Barcelone a été à la fois soudain et durable. Il est clair que Manchester City a doublé ses dépenses initiales pour un joueur que la plupart d’entre eux avaient oublié qu’ils avaient encore.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sport

Le père franciscain Ronald Bennett est décédé à 88 ans – The Irish Times

Published

on

Le père franciscain Ronald Bennett est décédé à 88 ans – The Irish Times

Est décédé un prêtre franciscain reconnu coupable d'avoir abusé de garçons au Gormanston College de Co Meath de 1973 à 1981. Le père Ronald Bennett (88 ans) était un ancien directeur spirituel, professeur de sport et administrateur d'université.

Bennett, membre du corps professoral du collège depuis 1963, a plaidé coupable en juin 2006 à six chefs d'accusation d'agression à la pudeur contre des garçons à l'école entre 1974 et 1981. Il a été condamné à cinq ans de prison avec sursis par le tribunal pénal du circuit de Dublin.

Il a été indiqué à l'audience que la direction du Gormanston College était au courant des abus commis par Bennett mais ne l'avait pas démis de ses fonctions. Des plaintes furent déposées contre le curé en 1973 auprès d'un membre de l'administration par les parents de l'un des garçons maltraités. Ils ont reçu l'assurance que le prêtre ne lui permettrait plus d'être seul avec les garçons, mais il a continué à le maltraiter jusqu'en 1981.

Le père Caoimhín Ó Laoide, qui était alors la province franciscaine, a déclaré au tribunal qu'à l'époque, on pensait qu'il pouvait y avoir une solution interne au problème. Rétrospectivement, dit-il, cette vision était « erronée ».

Il a admis que si les garanties données aux parents en 1973 avaient été respectées, de nombreux autres enfants n'auraient pas souffert, et a ajouté que des mesures strictes étaient désormais en place.

Le juge Desmond Hogan a félicité les franciscains pour leur traitement final envers Bennett à ce stade, affirmant que le groupe avait agi « de la manière la plus responsable dans les circonstances ». Il a déclaré que l'agresseur était « pratiquement assigné à résidence et je ne veux pas interférer avec cela ».

READ  L'Irlande bat la Thaïlande lors du match d'ouverture de la Coupe du monde

One in Four, un groupe de soutien aux personnes ayant été agressées sexuellement, s'est dit déçu et préoccupé par la décision, notamment en raison des raisons qui justifient son atténuation.

La peine a été annulée en mars 2007 par la Cour d'appel pénale, qui a statué que Bennett devait purger deux ans et demi de sa peine de prison, suivis de deux ans et demi supplémentaires avec sursis. La Cour a statué que trop de poids avait été accordé aux circonstances atténuantes liées à Bennett personnellement et que la peine purgée en prison refléterait mieux le grave abus de confiance survenu et les graves conséquences de ses actes.

En février 2010, Bennett a plaidé coupable devant le tribunal de circuit de Trim à deux chefs d'accusation d'agression sexuelle contre un autre élève à des dates inconnues en 1973 et 1974.

  • Voir notre nouveau projet Terrain d'ententeÎles développées : Irlande et Grande-Bretagne
  • S'abonner à Alertes push Et recevez les meilleures nouvelles, analyses et commentaires directement sur votre téléphone
  • Trouver L'Irish Times sur WhatsApp Et restez à jour
  • Notre podcast est désormais publié quotidiennement dans The News – retrouvez le dernier épisode ici
Continue Reading

sport

Le journaliste partage ce qu'une « source très fiable » lui a dit à propos de Marcus Rashford et Erik ten Hag ce week-end

Published

on

Le journaliste Alex Crook explique maintenant ce qu'il a entendu sur les récents problèmes de Marcus Rashford à Manchester United.

En l'absence de Rasmus Hoglund ce week-end, blessé incroyablement tôt, Rashford a de nouveau été invité à jouer comme attaquant central.

Manchester United - Fulham - Premier League anglaise
Photo de Clive Brunskill/Getty Images

Erik ten Hag n'a pas d'alternative à ce poste, Anthony Martial subissant un autre passage sur le banc.

La situation aurait peut-être pu être réglée en janvier, mais c'est une discussion pour un autre jour.

Mais il était clair samedi que Rashford était un personnage frustré jouant au milieu de terrain, et son langage corporel racontait vraiment une histoire.

Et quand il parle parlerSPORT Ce matin, le journaliste Alex Crook a partagé que tout ne va pas bien entre Rashford et son patron chez United, Ten Hag.

Marcus Rashford n'est pas dans les meilleurs termes avec Erik ten Hag à Manchester United

Croc a longuement parlé et a estimé que la relation entre le duo était désormais un sujet de grande préoccupation.

Plus d’histoires de Manchester United

Il a déclaré : « On m'a dit ce week-end d'une source très fiable qu'ils n'allaient pas bien. Cela durait depuis un moment mais je pense qu'il était en colère à cause de ce qui s'était passé à Belfast.

« Il a été abandonné pour le match de Newport en FA Cup et est revenu directement contre les Wolves, où il a marqué un superbe but depuis l'extérieur de la surface, et vous pensiez que ce serait peut-être le tournant, mais il est pauvre depuis lors.

Manchester United - Fulham - Premier League anglaise
Photo de Robbie Jay Barratt – AMA/Getty Images

« On lui a demandé de jouer devant en l'absence de Hoglund, mais il était clair dans son langage corporel qu'il ne voulait pas être numéro neuf.

READ  Grand Chelem de fléchettes : Damon Hita choque Michael van Gerwen pour assurer un autre vainqueur alors que Stephen Ponting et Rob Cross avancent | Actualités Flèches

« Son manque d'efforts au cours de cette saison a été regrettable. Nous avons une équipe d'Angleterre sur le point d'être nommée, et je ne pense pas que Marcus Rashford, à son niveau, devrait se rapprocher de cette équipe.

« Je pense que c'est un gros problème pour Ten Hag quand il commence à se brouiller avec des joueurs comme Rashford. Il doit réparer cette relation très rapidement et limoger Rashford.

Eau polluée

Bien sûr, ce ne sera certainement pas de la musique aux oreilles de Marcus Rashford ou des fans de Manchester United.

Certains experts ont récemment appelé United à se séparer de l’international anglais cet été, estimant qu’un nouveau défi serait le meilleur pour toutes les parties.

Mais visiblement ce n'est pas si simple, Fraschford est à United dans tous les sens du terme, même s'il a l'air très frustré pour le moment.

Malgré les problèmes de l'attaquant, il y aura probablement des inquiétudes plus pressantes concernant la forme ailleurs dans l'équipe.

Les problèmes d'Anthony devant le but sont également devenus très publics à ce stade, et c'est un ailier qui a également du mal à marquer des buts.

Cela dit, Ian Wright pensait qu'un joueur de Manchester United avait vraiment eu du mal contre Fulham et avait fini par être pris pour cible.

Rubriques connexes

Continue Reading

sport

Jim Boyce : l'ancien président de la FA irlandaise est resté à l'écart de la réception officielle à Windsor Park avec des VIP à l'Euro 2028

Published

on

Jim Boyce : l'ancien président de la FA irlandaise est resté à l'écart de la réception officielle à Windsor Park avec des VIP à l'Euro 2028

La cérémonie, à laquelle ont participé des responsables de l'UEFA, la Première ministre Michelle O'Neill, la vice-première ministre Emma Little Pingelly, le ministre des Communautés Gordon Lyons et le nouveau président de l'AFC Jarlath Burns, s'est tenue avant le match de la Ligue des Nations féminine entre l'Irlande du Nord et le Monténégro.

Boyce, ancien président de la FIFA et membre honoraire à vie de l'association, a déclaré au Belfast Telegraph qu'il avait été « choqué et blessé » lorsqu'on lui a dit qu'il ne serait pas autorisé à entrer dans le George Best Hall de Windsor, où il se rend habituellement avant le coup d'envoi. Il a été suspendu pour les joueurs internationaux et son nom était plutôt inscrit dans le salon Danny Blanchflower ailleurs dans le stade.

L’ancien patron de Cliftonville espérait retrouver de vieux amis de l’UEFA qui sont à Belfast cette semaine pour une « visite technique » à Casement Park mercredi dans le cadre du stade GAA accueillant cinq matches de la finale de l’Euro 2028.

La FIFA a déclaré que l'exclusion de Boyce de la salle George Best était due au fait qu'à cette occasion, en rupture avec la tradition, la salle avait été attribuée à des personnes participant à une réunion sur l'Euro 2028. Parmi ces personnes figuraient des hauts responsables actuels de la Fédération irlandaise et des ministres. O'Neill, Pingelly, Lyons, les responsables du GAA menés par Burns et la délégation de l'UEFA.

Comme l'a rapporté ce journal lundi soir, la FIFA avait l'intention de lancer une offensive de charme contre Windsor, avec des responsables de l'UEFA à propos de Casement qui suscitaient la controverse, mais avec Boyce, l'une des personnalités les plus respectées du football mondial, révélant à quel point il se sentait ignoré. et une soirée importante prit une tournure inattendue.

READ  L'enquête révèle la cause du décès de Bobby Charlton et les détails des funérailles ont été annoncés.

Boyce a déclaré : « Je n'ai jamais ressenti une telle humiliation de toute ma vie. Pour être honnête, j'ai aussi ressenti beaucoup de douleur. J'ai toujours essayé de faire de mon mieux pour la Fédération irlandaise de football et le football en Irlande du Nord, et pour que cela Il arrive que je suis dévasté, je leur en ai parlé et c'est une honte.

«Quand je suis arrivé à Windsor Park ce soir, je pensais que je serais dans le salon normal où je vais lors des soirées internationales, qui est le George Best Lounge, mais quand je suis arrivé, on m'a dit que j'étais dans un autre salon.

« Le salon n'a pas d'importance pour moi. Je m'en fiche même si je n'étais pas dans le salon. J'assiste à des matchs pour soutenir l'Irlande du Nord et revoir de vieux amis.

« C'est un fait que certains des officiels de l'UEFA qui sont ici sont des gens que je connais et que j'aurais aimé rencontrer, mais en tant que président d'honneur de la Fédération irlandaise, je n'ai pas eu l'occasion de les rencontrer.

Il a ajouté : « Je ne sais pas si la FIFA veut m'éloigner si on me demande mon opinion sur certains sujets, car elle le saura si elle me demande d'exprimer mon opinion. »

Regarder : Michelle O'Neill se lève pendant l'hymne national à Windsor Park

 » Nulle part ailleurs dans le monde cela ne se produirait où le président d'honneur de l'association se verrait refuser l'admission à la réunion officielle. Apparemment, cela n'était destiné qu'aux officiels de l'UEFA, à la délégation et aux hommes politiques du GAA ainsi qu'aux officiels actuels de la FA irlandaise.

READ  Broadhurst est "à deux pas" du rêve olympique

« Ils ne m'ont pas dit que je ne serais pas dans la salle habituelle où je vais. Ils m'ont envoyé une invitation au match avec mon pass, mais je ne savais pas que je ne serais pas à ma place habituelle jusqu'à ce que je sois dit ce soir.

Continue Reading

Trending

Copyright © 2023