novembre 29, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Une entreprise française d’aliments pour animaux de compagnie investit pour démarrer sa propre production

Démarrer un aliment pour animaux de compagnie français bébé Elle a levé environ 6 millions d’euros (6,1 millions de dollars américains) auprès d’un groupe d’investisseurs pour construire une nouvelle usine de 1 000 mètres carrés. Le projet permettra à l’entreprise de fabriquer ses propres produits, d’augmenter sa production et éventuellement de poursuivre des plans d’expansion internationale.

Maren Thirsikle, fondatrice et PDG de Pepette, a déclaré avoir fondé l’entreprise en juin 2019 pour proposer une source alternative fraîche et saine d’aliments pour animaux de compagnie pour chats et chiens. Elle a expliqué que l’entreprise propose des aliments pour animaux spécialement conçus pour répondre aux besoins d’animaux spécifiques et livrés directement à leurs propriétaires.

« Grâce à notre algorithme propriétaire, notre marque propose un programme d’alimentation parfaitement calibré aux besoins énergétiques spécifiques de chaque animal. Tout cela est disponible via un service d’abonnement.

Lancement d’un nouveau produit d’alimentation pour animaux de compagnie, consultation nutritionnelle

Certains des plans de l’entreprise d’aliments pour animaux de compagnie pour un avenir proche incluent l’introduction d’une gamme de nouvelles recettes et de nouveaux produits. « En septembre prochain, nous lancerons une nouvelle gamme de suppléments nutritionnels sous forme de collations », a déclaré Thersiquel.

De plus, Pepette offrira également un nouveau service de conseils nutritionnels aux propriétaires d’animaux désireux d’assurer une alimentation saine à leurs chats et chiens.

Actuellement, la société externalise la fabrication vers des installations exploitées par ses partenaires, mais les fonds garantis permettront à Pepette de lancer sa propre usine en France, a déclaré Thersiquel. « Nous souhaitons absorber la production de la région Centre Val de Loire dans une usine équipée de 1 000 mètres carrés d’ici 24 mois.

READ  Association des professeurs de français du Québec en faveur de la loi 101 dans les collèges

Faire des affaires sur le deuxième marché européen des animaux de compagnie

Interrogé sur les plans d’expansion internationale de l’entreprise, le fondateur de Pepette a déclaré que pour l’instant, les efforts de Pepette se concentrent sur l’exploration de son marché domestique avant de rechercher des clients dans d’autres pays européens.

La France est le deuxième marché européen en nombre de chiens et de chats, avec 21 millions. Il y a ici un énorme potentiel d’expansion que nous voulons explorer dans les mois à venir, a déclaré Thersiquel.

« A moyen terme, nous avons l’intention de nous étendre à d’autres pays européens », a-t-elle ajouté. « Cela concerne un certain nombre de marchés, comme l’Allemagne et les pays du sud de l’Europe comme l’Italie et l’Espagne. »

Adamowski est un journaliste indépendant basé à Varsovie, en Pologne. Il a écrit dans de nombreux secteurs, notamment les aliments pour animaux de compagnie, les boissons, les communications, l’énergie, la défense et les pensions, pour de nombreuses publications en anglais.