zonedeBZZZ : Lancement de la saison 2

0

Jeudi 26 avril 2018, Pour préserver les abeilles et insectes pollinisateurs, semons des graines mellifères en créant des  zones de BZZZ

 

Alors qu’une récente étude réalisée en Allemagne indique que près de 80% des populations d’insectes auraient disparu au cours des trois dernières décennies, Agir pour l’Environnement a appelé son réseau à créer des zones de BZZZ, espace exempt de pesticide, sur lequel des graines mellifères et nectarifères sont semées et où la flore spontanée n’est pas fauchée.

En deux semaines à peine, ce sont déjà plus de 2400 zones qui ont été créées, pour un objectif initial de 1000 zones… L’association espère pouvoir créer plus de 5000 zones de BZZZ d’ici le 15 mai prochain, date à laquelle se clôturera la collecte participative. Chaque particulier créant une zone de BZZZ reçoit un sachet de graines d’espèces florales riches en nectar et pollen particulièrement adaptées pour les bourdons, papillons, abeilles domestiques et sauvages. Pour l’heure, ce sont plus de deux millions de graines mellifères qui ont été commandées et semées.

Action individuelle, la création d’une zone de BZZZ s’inscrit dans un engagement collectif global en faveur de l’interdiction des insecticides néonicotinoÏdes. Pour Stéphen Kerckhove, délégué général d’Agir pour l’Environnement, « La protection des insectes pollinisateurs est l’un des enjeux du siècle. Notre souveraineté alimentaire est intimement liée à la bonne santé des populations d’abeilles et l’écocide à l’œuvre actuellement met en péril la survie même de l’humanité toute entière ».

Ainsi, chaque année, ce sont plus de 300 000 ruches qui disparaissent en France à cause d’une agriculture chimique en guerre avec le vivant.

En Europe ce sont 85 % des espèces cultivées qui dépendent des insectes pollinisateurs. Avec leur disparition des abeilles, 65 % des plantes agricoles seraient menacées, soit 35 % de notre alimentation. Les cultures maraîchères et fruitières dépendent par exemple à 90 voire 100 % des insectes pollinisateurs.

Le succès rencontré par la création de zones de BZZZ est la preuve que l’opinion publique est prête à soutenir les initiatives positives permettant d’agir concrètement. A l’heure où le gouvernement réfléchit sérieusement à accorder des dérogations à l’interdiction de certains insecticides néonicotinoïdes, chaque zone de BZZZ est un message adressé aux responsables politiques qui estiment qu’il est urgent de remettre au lendemain ce qui aurait dû être décidé avant-hier !

En lien avec le Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHM) et l’Office pour les Insectes et leur Environnement (OPIE), Agir pour l’Environnement incitera, durant l’été, les milliers de particuliers ayant accepté de créer des zones de BZZZ à participer à une vaste enquête participative, dite SPIPOLL, visant à mieux connaître l’état et la diversité des populations d’insectes pollinisateurs.

Créer votre zone de BZZZ maintenant

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here