Home Actualité Information Bretagne - 7seizh.info Langues de Bretagne : le galo veut être traité à part égale...

Langues de Bretagne : le galo veut être traité à part égale avec le breton

Rennes, le 12/12/2019.
Entre le Galo et le Breton, rien de va plus. Il y a plusieurs semaines, Ouest-France Rennes, Ouest-France Nantes, Léna Louarn, l’Office public de la langue bretonne, l’Institut du Galo et 7seizh.info étaient destinataires d’une revendication de tag en galo à La Chapelle-sur-Erdre (Loire-Atlantique). Une organisation « FZ » dénonçait la signature de « la charte liant la commune à l’office public de la langue bretonne » qui ne donnait « aucune place au galo en terre gallèse ».

Le chef du Service des Langues de Bretagne et sa compagne élue UDB à la mairie de Rennes ont un rappel quotidien à l'équité en matière de politique linguistique. Devant chez eux, un tag Galo signé FZ les rappelle à leurs obligations.
Le chef du Service des Langues de Bretagne et sa compagne élue UDB à la mairie de Rennes ont un rappel quotidien à l’équité en matière de politique linguistique. Devant chez eux, un tag Galo signé FZ les rappelle à leurs obligations. Photo prise le 09/12/2019. Crédit photo : DR ©7seizh2019

DES TAGS AU DOMICILE DU CHEF DU SERVICE DES LANGUES DE BRETAGNE

Cette fois, il semble bien que la colère soit montée d’un cran.
En effet, nous avons reçu une nouvelle revendication dénonçant le parti-pris du chef du Service des Langues de Bretagne qui « favorise la langue bretonne » et « ne partage pas les moyens au profit du gallo ». Les mécontents ont donc décidé d’avertir R.L. chef de service des Langues de Bretagne et ont tagué des espaces auprès de son lieu d’habitation.

Selon le communiqué, « le chef de service des Langues de Bretagne et sa conjointe élue UDB à la ville de Rennes ne travaillent que pour la langue bretonne et se moquent de l’autre langue de Bretagne ». Les tags, apposés à proximité de leur domicile dans la rue du quartier résidentiel du nord de Rennes où vit le couple , auraient pour « objectif de rappeler à son devoir celui qui est chargé d’appliquer les politiques régionales » et « d’envoyer un message fort à celle qui briguera probablement un nouveau mandat aux prochaines municipales ».

Le communiqué rappelle que « Rennes comme beaucoup d’autres villes est une ville traditionnellement gallésante et qu’il est regrettable d’y introduire artificiellement le breton au détriment du galo ».

Les relations semblent donc tendues entre nos langues de Bretagne. Affaire à suivre.

MAJ du 13/13/2019 : Ce soir les prix du Gallo seront remis par la Région Bretagne à Rennes. L’action de mécontentement est intervenue quelques jours avant cette remise des prix. Faut-il y voir un moyen d’attirer l’attention du président de la région sur le traitement différent des deux langues de Bretagne ?

Pour en savoir plus sur le galo : https://fr.wikipedia.org/wiki/Gallo
Pour en savoir plus sur la politique linguistique de la Région Bretagne : https://www.maisondelabretagne.fr/jcms/JB080117_6202/fr/langues-de-bretagne

1 COMMENT

  1. le regroupement du 5 eme département ne pourra se faire que si le galo est reconnu et étudié en terre bretonne galèsante, c’est un travail de fond, le petit plus qui nous diffère des autres Français.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7seizh.info

GRATUIT
VOIR