“Ce n’est pas à la République de payer pour Diwan !”

0

Evel ma oa tu da soñjal eo bet diaes an distro-skol hirie beure : kalz a dud deus ar skol bublik a oa en em vodet e-kichen ar Skol Diwan evit goulenn groñs ma vo laosket ar salioù-klas d’o skoalaer nevez anvet. Dirak ar maer ha meur a dilennad, prezidant an FCPE en deus lennet ur brezegenn war an ton bras o pouezañ n’he doa ket ar Republik da baeañ evit Diwan. Tabutoù hir ha taer a-walc’h a zo bet da heul etre tud an div skol, dirak daoulagadoù bamet ar gazetennerien :

Comme on pouvait le penser, la rentrée des classes a été tendue ce matin : de nombreux parents de l’école publique s’étaient réunis à côté des locaux occupés par Diwan pour exiger le départ de l’école bretonne et ainsi permettre d’installer leur enseignant nouvellement nommé. Devant le maire et plusieurs élus, le président de la FCPE a lu un discours insistant sur le fait que la République n’a pas à payer pour Diwan. S’ensuivirent de longs et houleux débats entre les parents des deux écoles, sous les regards médusés des nombreux journalistes présents :

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.