La confédération paysanne 56 boycotte la CDCEA en soutien à Notre-Dame-des-Landes

8

Selon un communiqué diffusé par la Confédération Paysanne, celle ci a informé le préfet du Morbihan qu’elle “suspend sa participation aux travaux de la CDCEA (Commission Départementale de la Consommation de l’Espace Agricole) pour une durée indéterminée, en protestation contre le projet de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes”

« Le Premier Ministre, appuyé de sa majorité présidentielle, s’autorise à investir plus de 1 650 hectares de terre au nom de l’économie (les agriculteurs éleveurs en place à NDDL et ceux qui disparaissent en France  ne comptent visiblement pas dans l’économie française !). Qu’avons-nous à exporter, qui devra prendre des avions ? »  s’interroge le syndicat. « Par contre il est certain que nous recevrons bien plus vite des produits frais issus de l’agriculture industrielle, des pays émergents aux cours mondiaux. C’est ce qu’on appelle «mettre une balle dans le pied de l’agriculture de nos régions» »

Et de poursuivre : « La Confédération paysanne a toujours été et reste plus que jamais au coté des agriculteurs expulsables à Notre-Dame-des-Landes. Cet aéroport est injustifié économiquement et écologiquement. Nous n’attendrons pas les avenants à ce projet déjà d’environ 560 millions d’euro H.T.  ! Si le bitume et les mégapôles sont le dernier rempart pour créer de l’emploi, alors les décideurs de gauche et de droite favorable à ce projet n’ont qu’à bétonner leur jardin et leur pelouse. »

8 Commentaires

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.