Une trentaine de « réfugiés » basques se sont présentés au Consulat d’Espagne à Bayonne

Lundi 04 mars 2013, Une trentaine de « réfugiés » basques soupçonnés d’avoir eu des liens avec l’ETA se sont présentés au Consulat d’Espagne à Bayonne pour mettre fin à leur « exil » et pouvoir retourner au Pays Basque sud. Les « réfugiés » qui se sont enregistrés au consulat n’avaient plus d’affaires à traiter avec la justice, selon l’agence Europa Press citant une source de la lutte anti-terroriste. Parmi eux se trouvaient des collaborateurs qui ont eu des liens avec l’ETA dans les années 1980 et qui se sont exilés vers l’Amérique latine.

Depuis plusieurs mois, l’ETA ne s’oppose plus au retour des réfugiés dont les délits sont prescrits ou qui n’ont plus d’affaires à traiter avec la justice. En novembre, plusieurs réfugiés ont manifesté leur souhait de retourner dans leur territoire d’origine et de participer activement dans la résolution du conflit.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.