EZH FESTIBALIA
Publié le: mer, fév 12th, 2014

Le transport Mod-all

Partager
Tags

Dans le cadre de la campagne des beaux nez rouges : « pas de CO2, pas de taxes »

Exemple d’une initiative bretonne du secteur de l’Economie sociale et solidaire

Le transport mod-all

D’après de récentes données, le trafic automobile est responsable de 94 % des émissions de CO2 en France, dont 27 % affectées aux poids lourds. Les répercussions de ces gaz toxiques commencent à être révélées notamment par des études sur la santé ou en lien avec les réchauffements climatiques.

Par ailleurs, de nombreux scientifiques font observer que les réserves naturelles exploitées pour les énergies fossiles ont atteint leurs sommets (pic du pétrole) et commenceraient à décliner.

Devant ces constats, de nombreuses initiatives sont entreprises pour favoriser d’autres alternatives au tout pétrole, et notamment dans le secteur du transport. Certes, ces initiatives s’apparentent à de l’expérimentation ou font appel à des modes de transport aujourd’hui désuet (cabotage avec de vieux gréements). Ce serait sans compter sur l’engagement des porteurs de ces projets d’aller au-delà de ces apparences.

D’une part, La Bretagne présente la particularité géographique d’être baignée par la mer sur 3 côtés, avec à sa disposition de nombreux petits ports encore en état. La Bretagne dispose également d’un vivier de performance dans bien des domaines liés à la mer (recherche, technologie, formation,…). Pour autant la filière pour accéder aux devoirs de vigilance environnementale reste à monter. Les investissements sont fléchés par l’Ademe (voir son plan à manifestation d’intérêt – Navires du futur) ou par l’Europe via des fonds européens (Fonds européen de développement régional, Feder) qui restent à préciser dans la mise en application en Bretagne autour des projets de transition écologique. De même que pour le Pôle de compétitivité « Pôle Mer Bretagne » les enjeux, en termes de « navires du futur », sont ciblés mais semblent être voués à un développement lié à la plaisance, la pêche,… à défaut d’avoir des projets d’envergure autour du fret local de marchandises.

Ces dispositifs souffrent malgré tout d’un handicap majeur qui est de s’adresser à la macro-économie rendant complexe l’accès à ces financements à des porteurs de projet en cours de montage de filière.

Le territoire breton comporte d’autre part, un maillage exceptionnel de plus de 1000 km de voies vertes. Le canal de Nantes à Brest est une voie d’acheminement et de halage opérationnelle et entretenue. Relier l’ensemble de ces voies de dessertes favorise la création et le développement du transport que l’on appelle multimodal.

Qu’est ce que le « transport multimodal » ?

Il s’agit de l’acheminement de marchandises par au moins deux modes de transport successifs. Une partie du trajet peut ainsi être réalisée par la route, l’autre par voir maritime, fluviale ou par le rail. (D’après la définition du Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, mise à jour en Mars 2011). Cette définition peut être élargie.

Qu’est ce que le « transport Mod-all » ?

Il s’agit de mettre en application les principes de transition par l’adoption de méthodes de transports doux, mais aussi de s’engager vers la généralisation de mouvements vertueux à partir d’axes de dessertes différents de la route (maritime, voie verte, rail, fluviale) en s’appuyant sur l’innovation technologique qui permet de se détourner des énergies grises (vélique, électrique, solaire, traction animale,…). Les modes de transport doux sont légions et complémentaires. Complémentaires car l’acheminement d’une marchandise (ou d’une personne, ou d’un service ou de la culture et de l’art,…) ne se limite pas à un mode transport vertueux puis utiliser un autre moyen qui le serait moins. L’ensemble des déplacements repose sur un seul objectif de cohérence. L’expérience passée par l’organisation de transport à la voile limitait le trafic à une bande côtière ; livrer de la marchandise en Bretagne intérieure obligeait à louer les services d’un transporteur routier avec en corollaire une incidence sur l’objectif de réduction des émissions de CO2. Grâce à cette complémentarité les principes de cohérences défendus par transport mod-all permettront de ne pas s’éloigner de cet objectif.

Pour prouver que des acteurs bretons sont déjà attentifs à ces dispositifs, un projet de transport multimodal, à l’initiative, une nouvelle fois, d’Ingalañ Bro Brest, et de transport Mod-all de David Derrien (dit dédé l’Abeillaud), est en cours pour Mai 2014.

Les Bretons qui voient loin dans la voie verte, savent que la région Bretagne est l’échelon pertinent pour porter les principes de transition. Elle doit comme nous tous prendre ses responsabilités et intervenir pour s’assurer de la pérennité de ces engagements qui ont du sens. Pour autant c’est l’ensemble des économies vertueuses qui doit se mobiliser pour assurer la rentabilité de ces orientations, afin de garantir des emplois « verts » et un juste partage des richesses dans un dispositif égalitaire (1 homme = 1 voix). C’est cela l’Économie sociale, solidaire et écologique. C’est cela la voie de l’avenir.

La transition est en marche vers un changement de paradigme. Elle est un bien nécessaire. Elle ne se fera pas dans le chaos, ni dans l’illusion, mais dans la régularité, à la seule condition de l’accompagner efficacement et durablement.

A propos de l'auteur

L'indépendance de la Bretagne : dites Yes Breizh !

Média participatif : contact(at)7seizh.info 0033 (0) 972 338 711 – Régie publicitaire 7seizh : 02 90 74 81 28 regie.publicitaire(at)7seizh.info
Mentions légales - Conditions générales d'utilisation

L’utilisateur s’interdit de manière non exhaustive :

- de diffuser des informations contraires à l’ordre public ou aux bonnes mœurs, - de détourner la finalité du service pour faire de la propagande ou du prosélytisme, de la prospection ou du racolage, - de publier des informations à caractère commercial, publicitaire ou constituant de la propagande en faveur du tabac, de l’alcool, ou de toute autre substance, produit ou service réglementé - de diffuser des contenus contrevenant aux droits de la personnalité de tiers ou présentant un caractère diffamatoire, injurieux, obscène, pornographique, offensant, violent ou incitant à la discrimination, à la violence politique, raciste, xénophobe, sexiste ou homophobe, - de publier des informations contrevenant à la législation sur la protection des données personnelles permettant l’identification des personnes physiques sans leur consentement, notamment leur nom de famille, adresse postale et/ou électronique, téléphone, photographie, enregistrement sonore ou audiovisuel, - d’accéder frauduleusement au site et notamment aux services interactifs, ainsi qu’il est indiqué dans les conditions générales d’utilisation du site.

7seizh.info ® Tous droits réservés-2012-2014 © 7seizh.info.