Bonnets Rouges : Maître Yann Choucq défendra un des prévenus

Alors que Ségolène Royal a annoncé l’abandon de l’Ecotaxe dans sa forme initiale, onze personnes seront présentées au tribunal le 15 mai prochain pour des faits liés à cette taxe controversée. Quatre d’entre eux sont toujours détenus.

A 15 jours de l’audience qui décidera du sort des onze bonnets rouges mis en cause pour association de malfaiteurs en vue de commettre un crime ou un délit et dans l’incendie du portique Ecotaxe de Pontorson, Maître Yann Choucq annonce son arrivée dans le dossier et prendra la défense de celui que le procureur a désigné lors de la première audience comme la « tête » de la bande.

2Yann Choucq, est un spécialiste du droit des minorités nationales en Europe. Il est aussi un militant politique du nationalisme breton.  Les militants bretons connaissent bien ce défenseur de la cause bretonne devant les tribunaux : procès du FLB, affaire de Plévin, mais aussi défense des manifestants de Plogoff et de militants basques. Au début des années 1970, il est aussi à l’origine, avec d’autres, de la création de Skoazell Vreizh, le «Secours Breton», qui vient en aide aux familles des détenus politiques bretons. 

Le 15 mai prochain, Maxime aura donc deux défenseurs puisque Yann Choucq plaidera aux côtés de Maître Arnaud Delomel, un jeune avocat rennais. Contacté par téléphone, Maître Choucq confirme « Voilà 2 heures que je suis officiellement mandaté sur ce dossier. C’est une information toute chaude. » Maître Choucq n’a cependant pas encore eu accès au dossier. Il s’exprimera plus amplement dès qu’il en aura reçu copie et pris connaissance.

Maître David Rajjou, avocat de deux des mis en cause, rappelle que « la défense s’organise depuis le renvoi et s’apprête à se concerter dans les prochains jours pour organiser la défense de ces jeunes gens qui n’auraient jamais du être dans le box des accusés. Ce n’est pas si facile car les avocats qui arrivent maintenant dans l’affaire n’ont toujours pas reçu la copie du dossier. » « Ni mes confrères, ni moi, ne tolérerons que les droits de la défense soient bafoués » ajoute-t-il. « Nous sentons une très forte mobilisation autour de nos clients et les propositions de témoignage affluent. Ces témoignages seront essentiels pour démontrer que nos clients ne sont pas des délinquants, et nous les accueillons volontiers. »

Maître Labey-Guimard de son côté précise qu’il n’a reçu qu’hier l’autorisation de communiquer avec son client. Lui non plus n’a pas reçu le dossier. « Pas simple de préparer une défense dans ces conditions. »

Rappel pour toute communication et pour vos témoignages, vous pouvez adresser vos attestations où demandes de renseignements à:

Maître David Rajjou
Adresse : 38 Quai de la Douane, 29200 Brest

 Port : 06 07 99 41 39
 Mail : david.rajjou@wanadoo.fr
(précisez le nom du mis en cause pour lequel vous souhaitez témoigner dans votre courrier)

Pour vos attestations, vous devez utiliser le formulaire téléchargeable à l’adresse
https://www.formulaires.modernisation.gouv.fr/gf/cerfa_11527.do
et joindre impérativement un original ou une photocopie d’un document officiel justifiant de votre identité et comportant votre signature.

 

17 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.