Scotland : To be or not to be Scottish : NON pour l’ instant !

Édimbourg, le 19 septembre 2014, les résultats du scrutin du référendum sur l’ indépendance de l’ Ecosse sont apparus tôt ce matin : une majorité de « No » l’ emporte à la grande déception de nombreux indépendantistes du monde entier, notamment en Europe où une victoire du « Yes »  était porteuse d’espoirs pour toutes les nations en lutte pour leur autodétermination.

Ce matin, chacun y va de son petit commentaire : « défaite électorale du ‘ Yes » mais victoire des indépendantistes qui ont montré une belle leçon de démocratie  » , oui certainement,car les pouvoirs de l’ Ecosse ressortent renforcés d’après les promesses tenues par David Cameron, et les scores du « Yes » dépassent largement les prévisions d’ il y a un an.

Mais victoire aussi du côté des unionistes qui pavanent, aidés en cela  ces derniers jours  par les pressions des milieux d’affaires qui ont sans doute influencés les indécis et craintifs du saut dans l’ « inconnue » : Le réflexe de sécurité, agité par Londres, a bien fonctionné bien qu’ on dise que l’ avenir appartienne aux audacieux. Alors à quand la deuxième manche Mr Salmond ?

Cet après-midi, la Reine s’ exprimera officiellement et remerciera sans doute Dieu d’ avoir sauvé le Royaume Uni et la City passera un bon week-end.

Retour en images sur la soirée du 18 septembre à Edimbourg

par Gael Cloarec

 

9 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.