La SNCF porte plainte contre le collectif Ai’ta !

7

Le 19 décembre dernier, le collectif Ai’ta ! avait mené en gare de Quimperlé (après celle de Plouaret-Trégor) une opération non-violente de démontage symbolique d’une nouvelle signalétique dite de service qui sera progressivement installé dans toutes les gares de Bretagne dans le cadre du projet Bretagne Grande Vitesse.

Nous avions les mois précédents rencontré à la fois la région et la direction de la SNCF Bretagne pour expliquer qu’il s’agissait d’une véritable régression pour la langue bretonne reléguée au rang de langue étrangère sur son propre territoire (langue partiellement traduite au même niveau que l’anglais et écrite dans une taille de caractère très inférieure aux mentions en langue française, ci-dessous exemple) .

Panell Kemperle - Du 2015

Les panneaux démontées et non dégradés lors de ce happening en présence d’élus de la communauté de communes de Quimperlé avaient été déposés lors de cette action dans un TER en direction de Rennes.

La seule réponse que semble avoir trouvé la SNCF est de porter plainte pour dégradations contre des militants du collectif, avec le soutien au moins tacite de la région.

Nous rappelons donc la région Bretagne à ces engagements dans le cadre de la Convention spécifique pour la transmission des langues de bretagne et leur développement de leur usage dans la vie quotidienne – Here 2015.  Dans ce document, il y était clairement mentionné dans la partie « transports publics » : «La région souhaite que les gestionnaires d’infrastructures et exploitants s’engagent dans la mise en place progressive d’une signalétique bilingue paritaire français/ breton pour l’accueil des usagers ! »

Un militant du collectif est convoqué à la gendarmerie de Theix-Noyalo (56), lieu symbolique s’il en est puisque c’est la 1ère commune de Bretagne à avoir renoncé à la charte « Ya d’ar brezhoneg » (oui à la langue bretonne)  !

Le collectif appelle à un rassemblement de soutien le samedi 28 mai devant la gendarmerie à compter de 10 H 45 (7 allée de Noyalo, Theix-Noyalo).

7 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here