Loire-Atlantique en Bretagne. Et si ces élections étaient décisives ?

0

Les électeurs de Loire-Atlantique seront appelés à signer la pétition orchestrée par Bretagne Réunie à la sortie de leur bureau de vote durant les élections présidentielles et législatives. Une fois l’objectif atteint, le département devra se prononcer sur la question de l’enclenchement du droit d’option encadré par la réforme territoriale de 2015.

Ils n’en démordent pas. Les militants de Bretagne Réunie seront mobilisés les 23 avril et 07 mai prochains pour faire signer les électeurs de Loire-Atlantique à la sortie de bureaux de vote. L’objectif est de saisir le Conseil Départemental car les élus auront alors l’obligation d’inscrire à l’ordre du jour de leur l’Assemblée la question si 10% des inscrits sur les listes électorales (100 000 le cas présent, NDLR)  en font la demande via cette pétition.

Un appel à la mobilisation

L’association en appelle donc à toutes celles et ceux qui souhaitent que la Loire-Atlantique soit en région Bretagne, d’où qu’ils soient, à s’inscrire pour constituer des équipes. Les comités locaux de l’ensemble de la Bretagne vont organiser des covoiturages avec pour objectif de couvrir l’ensemble de la Loire-Atlantique et une formation sera dispensée rue Harouys à Nantes le mardi 18 avril à 19h00.

Bretagne Réunie appelle à la mobilisation lors des présidentielles en Loire-Atlantique

Seul outil légal à ce jour

Cette action demande des moyens humains et logistiques considérables selon les dirigeants. “Nous voulons que ce soit la démocratie qui permette la réunification de Bretagne” écrit Stéphane Briand, en charge du dossier au sein de l’association. “Aujourd’hui, de plus en plus de volontaires se mobilisent pour rejoindre nos équipes. Plus nous serons nombreux, plus nous couvrirons de bureaux et atteindrons notre objectif rapidement” ajoute-t-il.

Une réelle adhésion de la population

Les militants sur le terrain sont unanimes : la majorité des citoyens abordés signent sans se poser de question. “On a quand même 60 à 70% d’adhésion à cette idée là […] Il faut qu’on pousse, il faut qu’on signe” répondait il y a quelques semaines René-Yves, un militant, au micro de Eric Brunet sur RMC.

Plus d’infos

contact@les100000.org
06.82.67.19.46

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here