Remise des prix Zéro Phyto 2018 : 65 communes, 4 EPCI et 7 Lycées primés !

0

Rennes, jeudi 25 janvier 2018, Le rendez-vous est aussi récurrent que le Carrefour des gestions locales de l’eau. À l’occasion du CGLE, la Région Bretagne met à l’honneur les collectivités qui n’utilisent plus de produits phytosanitaires pour l’entretien de leurs espaces verts (jardins publics, cimetières, terrains de sport…) en leur décernant les prix Zéro Phyto. C’est Thierry Burlot, son Vice-président à l’environnement, l’eau, la biodiversité et le climat, qui a dévoilé le palmarès 2018 et récompensé les 76 lauréats. Désormais, un quart des Bretonnes et des Bretons vivent dans une commune labellisée !

Bannir définitivement l’usage de produits phytosanitaires dans l’entretien des espaces verts, tels que les parcs et jardins publics, les cimetières ou encore les terrains de sport, c’est toute la finalité de cette démarche volontariste.

À travers la remise des prix Zéro Phyto, la Région encourage, depuis 2009, les collectivités bretonnes à emprunter cette voie essentielle dans la reconquête de la qualité des eaux sur le territoire breton.

À ce jour, plus de 75% des communes bretonnes se sont engagées dans cette démarche qui les prépare à être plus exigeantes et ambitieuses que le seuil fixé par la réglementation, et notamment la loi Labbé, sur un territoire particulièrement riche en eaux superficielles.

Avec 65 nouvelles communes et 4 nouveaux groupements intercommunaux (EPCI) labellisés « Zéro Phyto » en 2018, 303 villes bretonnes ont désormais cessé tout usage de produits phytosanitaires. Avec 133 000 habitants de plus, 26 % des Bretonnes et des Bretons (850 000) vivent désormais dans une commune labellisée !

Parmi les lauréats, on retrouve des villes de taille diverse : citons, par exemple, le bourg rural de Mérillac et ses 243 habitants, la commune de Brandivy (1 300 hab.) ou encore Saint-Malo Agglomération (79 529 hab.).

La permanence aussi distinguée
Comme l’an dernier, la Région a aussi souhaité mettre à l’honneur, à cette occasion, 48 communes qui ont pérennisé la démarche depuis plus de cinq ans sans interruption, un travail de longue haleine et de tous les instants.

7 lycées publics « Zéro Phyto » de plus
« Zéro phyto » continue de se déployer progressivement dans les lycées. 7 nouveaux établissements sont ainsi primés cette année, portant désormais à 23 le nombre de lycées bretons garantis sans produit phytosanitaire.

Responsable et gestionnaire des 116 lycées publics répartis sur le territoire, la Région s’est engagée dans la mise en œuvre d’un plan “zéro phyto” dans ces établissements avec l’ambition d’y proscrire l’utilisation de pesticides mais aussi d’accompagner les équipes, proviseurs et agents d’entretien, vers une gestion différenciée, durable et économe, de leurs espaces verts.

Chaque lycée est amené, dans un premier temps, à requalifier ses espaces verts en fonction des usages, fréquentation et visibilité. L’idée est de définir, pour chacun, un plan de gestion adapté aux lieux et d’impliquer, dans cette démarche exemplaire, les équipes éducatives et les élèves, qui passe notamment par le remplacement de matériel thermique par de l’équipement électrique (débroussailleuse, tronçonneuse, taille-haie…).

Retrouvez en pj la présentation des lauréats Zéro Phyto 2018.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here