La Biscuiterie de la Pointe du Raz s’engage aux côtés de la SNSM

0

Vendredi 3 août 2018, L’une régale les amateurs de biscuits bretons au bon beurre de baratte depuis 1936, l’autre assure volontairement les sauvetages en mer le long de nos côtes depuis 151 ans. La Biscuiterie de la Pointe du Raz et la Société Nationale de Sauvetage en Mer deviennent désormais partenaires : en effet, la biscuiterie s’engage à reverser une partie de ses recettes à l’antenne locale de la SNSM à Audierne.

Sauvetage en mer : l’action essentielle de la SNSM soutenue par la Biscuiterie de la Pointe du Raz

© DR

Créée en 1936, la Biscuiterie de la Pointe du Raz est ancrée dans le paysage culinaire breton, grâce à son savoir-faire et ses spécialités de biscuits et de gâteaux au beurre de baratte.
La SNSM fait elle aussi partie des institutions de la région : composée de bénévoles, elle compte 52 stations en Bretagne (1 500 bénévoles) et 29 dans le seul département du Finistère. L’association est chargée du secours en mer, mais compte de nombreuses autres missions : « Les interventions de secours concernent des remorquages pour une panne moteur, un filet pris dans une hélice, une blessure à bord, un bateau en feu ou en train de couler, ou bien des missions de surveillance lors de manifestations nautiques par exemple », explique Bruno Claquin, président de la SNSM d’Audierne et de Douarnenez.

Proche de la mer, à la pointe de la Bretagne, la Biscuiterie est sensible depuis plusieurs années à l’action de la SNSM et se sent concernée par les missions menées par les bénévoles. « Historiquement, nous sommes implantés près d’une mer difficile, qui donne lieu à beaucoup de sauvetages, indique Jean Collin, directeur général de la Biscuiterie de la Pointe du Raz. De plus, notre grand-père était mareyeur, nous avons grandi au bord de la mer, nous avons une culture maritime. » Aujourd’hui, l’entreprise a décidé de s’engager concrètement aux côtés de l’association en lui faisant un don sur la durée. « Nous allons reverser à la SNSM, chaque année, 1% du chiffre d’affaires en ventes de biscuits du magasin de Plogoff », annonce Jean Collin. Un geste concret, solidaire et citoyen envers l’association du secteur de la Pointe du Raz, un site cher au cœur de l’entreprise.

Un partenariat nécessaire pour l’association et ses missions
La SNSM, organisée en association, a besoin de financements pour remplir correctement sa mission. En effet, le fonctionnement d’une station SNSM a un coût important, entre les frais annuels d’entretien et l’épargne nécessaire pour le remplacement du matériel.
« Actuellement, la vedette d’Audierne a 29 ans ! On est en réflexion pour acquérir prochainement une vedette neuve, ou au moins changer les moteurs de la vedette actuelle. », explique Bruno Claquin. La SNSM organise régulièrement des actions avec ses bénévoles pour récolter de l’argent, mais les dons, qu’ils proviennent de particuliers ou de professionnels, sont eux aussi importants. « C’est toujours intéressant quand une entreprise veut nous aider. On est très touchés ! », confirme Bruno Claquin.
« La SNSM est ravie et nous aussi. Si ce geste citoyen peut donner l’exemple à d’autres entreprises, tant mieux ! », conclut Jean Collin. Et pour donner davantage de visibilité à ce partenariat et à l’action de la SNSM, la Biscuiterie de la Pointe du Raz installe dans son circuit de visite un panneau apportant un coup de projecteur à la SNSM de la base d’Audierne.

 

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.