La réalité des taxes du gouvernement Macron

1

Dimanche 18 novembre 2018, Alors que France Info prenait parti de défendre le gouvernement français (https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-vrai-du-faux/le-vrai-du-faux-intox-autour-de-nouvelles-taxes-d-emmanuel-macron-en-2018_2532383.html) , il est incontestable que des nouvelles taxes sont nées ou ont augmenté. Le nier serait pousser le peuple à la révolte car chacun d’entre nous en a vraiment assez… et assez des mensonges ou des réponses détournées. Le gouvernement désinforme, tout le monde aura vu le décalage entre les chiffres donnés par le ministère de l’Intérieur sur la mobilisation des Gilets jaunes et la réalité du terrain où chaque village et ville a vu des centaines, voire des milliers, de mobilisés. Il en va de même sur la négation d’évidences comme la perte du pouvoir d’achat depuis l’euro, relayée souvent très largement par des médias subventionnés par l’Etat.

Ce qu’il faut dire simplement est que la politique de Macron est incontestablement la continuité ou l’accélération de la politique des gouvernements Sarkozy et Hollande.

“Les frais bancaires vont augmenter de 13%” ?

Les frais bancaires dépendent des banques et non de l’Elysée mais c’est bien l’Etat qui en ordonne théoriquement les limites et qui a la possibilité d’intervenir. L’augmentation annoncée est excessive mais ne doit pas masquer leur augmentation significative et réelle en cette année 2018, non terminée pour en dresser le bilan définitif.

“Le carburant va grimper de 12% cette année” ?

Il y a plusieurs chiffres contradictoires là-dessus, ce qui compte est qu’il est devenu bien trop cher pour les particuliers et pour les entreprises. Il n’y a pas de quoi écrire une thèse. Les taxes récoltées par l’État représentent entre 58 et 61 % du prix du litre de carburant.

“Augmentation de 13% des PV de stationnement” ?

Les maires désormais fixent librement le montant de ces amendes sauf que l’Etat en confisquant la recette des impôts locaux oblige les collectivités à créer de nouvelles taxes et à inciter au harcèlement au porte-monnaie. Il en va de même pour plein d’autres frais : forfait hospitalier, cantine…

“Une hausse de 10% du prix des timbres” ?

La direction de la Poste décide de sa politique tarifaire et justifie cette hausse par la baisse du volume de courriers envoyés. Là aussi, l’Etat a son mot à dire dans un service public, or les gouvernements successifs font tout pour retirer la vocation publique de la Poste.

“Le contrôle technique va coûter 23% plus cher” ?

« (…)Tout simplement parce qu’à cette date, il y aura plus de choses à contrôler sur le véhicule et les centres de contrôles vont sans doute adapter leurs tarifs. Sauf qu’il s’agit de l’application d’une directive européenne de 2014, transposée dans le droit français par des textes du printemps dernier. » : l’Europe, ce sont les Etats membres, ils y agissent souverainement et y ont le dernier mot d’une part. D’autre part, il s’agit bien d’un moyen de pénaliser les propriétaires d’anciens véhicules, qui n’ont pas les moyens d’en acquérir un nouveau. A côté de ça, la France et l’Europe ont su encourager la vente de véhicules 4X4, SUV, Cross-over… Comme ils ont vanté, il fut un temps, les mérites du diesel.

“Augmentation de 3% de l’abonnement au bus et des cantines” ?

Les tarifs des transports en commun et des cantines sont décidés par les collectivités locales. Néanmoins, quand l’Ile-de-France se sert très largement, comme c’est le cas pour tous les budgets par ministère, les collectivités sont encore obligées de pallier par des augmentations de tarifs, des taxes locales, et des bricolages divers.

 

En observant ces taxes, augmentations de tarifs et contrôles diverses tenant plus du harcèlement que du bon sens, il en ressort que la PRINCIPALE raison de ce racket permanent est le financement du système centraliste français : la machine France. Les collectivités sont pillées depuis des décennies et, désormais, Paris prend les dernières ressources. Or, Paris panique car il n’y aura bientôt plus personne à son chevet, le peuple est ruiné, acculturé et désorienté.

Bertrand Deléon.

1 COMMENTAIRE

  1. Macron n’a pas une minute pour les milliers de gilets jaunes.
    Macron vole au secours de C Ghosn le jour même de son PB.
    Ne pas confondre mes amis milliardaires et des “sans dents”.
    PS, Castaner, encore un effort et tu l’auras ton “don du sang”.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.