Brest-The Transat 2020 : Charleston sera le port d’arrivée

0
3

Brest, lundi 15 juillet 2019, En mai dernier, OC Sport Pen Duick, société organisatrice de l’épreuve, annonçait Brest comme ville de départ de The Transat 2020. Pour fêter son 60e anniversaire, la doyenne des courses transatlantiques en solitaire va également « s’offrir » un nouveau port d’arrivée. Si l’épreuve reste naturellement fidèle aux États-Unis, pour la première fois de son histoire, c’est à Charleston, en Caroline du Sud, que sera jugé son dénouement, à l’occasion des célébrations des 350 ans de la création de la cité. Tout un symbole !

© Alexis Courcoux

Après un départ de la pointe bretonne à la mi-mai 2020, les solitaires en lice pour l’édition des 60 ans de The Transat mettront donc le cap sur les 3 500 milles de la plus exigeante des courses en Atlantique Nord. De Brest aux côtes américaines, tous chercheront à écrire un nouveau chapitre du livre de cette épreuve mythique qui vît Sir Francis Chichester, Éric Tabarly ou Loïck Peyron marquer à jamais l’Histoire de la course au large.

Pour cet anniversaire, The Transat ralliera le Finistère à Charleston, qui accueillera la course pour la première fois. L’arrivée de la flotte y coïncidera avec les célébrations du 350e anniversaire de l’établissement de la colonie britannique qui donna son nom à la ville, Charles Town, en 1670, et donc de la création de la cité elle-même. Résolument tourné vers la mer, le port de Caroline du Sud fera de l’arrivée de The Transat un temps fort de ses festivités et se saisira de l’occasion pour mettre en valeur la richesse de son patrimoine maritime. Une opportunité dont se réjouissent les autorités locales.
« Alors que nous commémorons le 350e anniversaire de la fondation de notre ville, je ne peux penser à une meilleure façon de célébrer la riche histoire maritime de Charleston que d’être ville d’arrivée de cette course historique The Transat. Nous sommes impatients d’accueillir cet événement mondial l’année prochaine. »
Le président du Comité directeur du 350e anniversaire de la ville de Charleston, A. Peter Shahid, Jr.

Un enthousiasme partagé par Hervé Favre, Président d’OC Sport Pen Duick : « Nous sommes ravis de nous associer à Charleston pour 2020. The Transat est la plus ancienne des courses au large en solitaire. Avec Charleston, nous avons deux anniversaires très spéciaux à célébrer : notre 60e et le 350e de la ville. Ce sera donc une édition qui aura une dimension très particulière et qui fera le lien entre sport et Histoire. »

Rappelons que The Transat est la plus ancienne course transatlantique en solitaire entre l’Europe et les États-Unis. Disputée contre les vents dominants, elle est réputée pour être la plus difficile, la plus exigeante de toutes. Vainqueur de la première édition de l’épreuve en 1960, Sir Francis Chichester avait mis 40 jours pour traverser l’Atlantique. 60 ans après, les plus rapides devraient traverser en 8 jours seulement…

Créée au Royaume-Uni, développée en France et conservant depuis toujours une arrivée américaine, The Transat devrait réunir une quarantaine de marins sur la ligne de départ en mai 2020. L’avis de course sera mis très prochainement à la disposition des futurs concurrents qui s’attaqueront à un véritable monument de la voile océanique entre Brest et Charleston.

Pour en savoir plus sur Charleston et les célébrations du 350e anniversaire, visitez le site internet

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.