Home DIA « CMA CGM n’enverra pas ses navires dans l’Arctique » se félicite Mor Glaz

« CMA CGM n’enverra pas ses navires dans l’Arctique » se félicite Mor Glaz

Brest, jeudi 29 août 2019,Le transport maritime, première activité internationale s’engage pour une protection de notre planète ! Plusieurs Armateurs Français font preuve de belles volontés pour moins polluer l’atmosphère et cet espace de liberté qu’est  la Mer, Cette Mer nourricière est l’avenir de notre planète bleue !

Le 6 avril 2019, l’association MOR GLAZ avait communiqué et approuvé  sur la possibilité de réduire la vitesse des navires marchands ! Lors du G7 qui se déroulait à Biarritz du 25 au 27 août 2019 cette idée  fut évoquée. Cette idée avait été « chuchotée » avec succès à l’oreille du Président de la République par l’Armateur Français Philippe Louis Dreyfus que l’Association MOR GLAZ WWW.MORGLAZ.ORG connait bien !!!

La première activité internationale s’engage, suggère aux Femmes et aux Hommes politiques d’appliquer des mesures concrètes et nouvelles pour l’environnement. En effet la protection des océans a fait partie des sujets importants du G7 à Biarritz en France. Le samedi 24 août 2019 le Président Français a annoncé plusieurs engagements dans le secteur du transport maritime pour diminuer leurs émissions de gaz à effet de serre.
– « Nous allons nous engager avec les transporteurs maritimes pour réduire la vitesse « des navires», ce qui est l’un des moyens les plus efficaces pour réduire les émissions, c’est la première fois qu’on le fait » a déclaré Le Président de la République Emmanuel Macron.

Le communiqué de presse du 6 avril 2019  de l’Association MOR GLAZ était très explicite : Selon des chiffres du ministère de la Transition écologique et solidaire, diminuer la vitesse d’un pétrolier de 12 à 11 nœuds permettrait déjà de réduire de 18% sa consommation de carburant. Toutefois, le gouvernement n’a pas encore précisé le périmètre de cette action. L’annonce fait écho à la charte SAILS (Sustainable Actions for Innovative and Low-impact Shipping) révélée le 23 juillet 2019 par le ministère de la Transition écologique avec les entreprises françaises du transport et des services maritimes. Neuf armateurs figuraient alors dans les premiers signataires : Brittany Ferries, CMA CGM, Corsica ferries, Corsica Linea, Express des îles, Jifmar, La Méridionale, Louis DREYFUS ARMATEUR, Orange Marine et PONANT. Le texte évoquait la régulation de la vitesse des navires marchands mais pas seulement. L’organisation professionnelle Armateurs de France listait également dans ses actions la réduction de l’impact sonore sous-marin des navires, l’optimisation de la performance énergétique des navires (branchement électrique des navires à quai, développement du gaz naturel liquéfié comme carburant…). Pour l’Association MOR GLAZ tout n’est pas parfait, mais des volontés sont clairement affichées par des Armateurs dont les comportements sont parfois montrés du doigt. Et d’où l’intérêt de l’Association MOR GLAZ de continuer à lutter contre les « pseudo-armateurs » dangereux pour la Mer et les Marins du Monde !

CMA CGM N’ENVERRA PAS SES NAVIRES DANS L’ARCTIQUE : l’Association MOR GLAZ approuve cette décision du Président de la CMA CGM, en effet, le Groupe maritime Français numéro trois mondial du transport maritime par conteneurs, s’est engagé le  vendredi 23 août 2019  à ne jamais emprunter le passage du Nord-Est, une voie maritime passant au large de la Sibérie rendue praticable par le réchauffement climatique. Et pourtant ce passage du Nord-Est (ou route du Nord) est une voie maritime qui permet de relier l’Asie à l’Europe par le détroit de Béring et l’Arctique, en longeant la côte nord de la Russie.

 

Cette voie maritime plus courte de 2200 milles nautiques (4000 kms), permet de gagner en temps, et du carburant par rapport à la route classique via le canal de Suez. Elle devient praticable le triste résultat  du réchauffement climatique, même si les navires doivent encore être accompagnés de brise-glace, comme un porte-conteneurs du Groupe Danois Maersk en septembre 2018 ;

L’Association MOR GLAZ est opposée à ces passages risqués pour l’environnement. La Chine et la Russie misent beaucoup sur ce nouvel axe maritime, l’Association MOR GLAZ y est farouchement opposée pour des raisons évidentes, de risques de pollution, l’association MOR GLAZ est également opposé au tourisme de masse dans ces Régions !  Le Président du Groupe Maritime Monsieur Rodolphe SAADE a par ailleurs réitéré l’engagement de CMA CGM de choisir le gaz naturel liquéfié (GNL), moins polluant, pour ses futurs porte-conteneurs géants (la dangerosité de ces porte-conteneurs géants est toujours une des préoccupations de l’Association MOR GLAZ en cas d’avaries, les moyens de sauvetage ne sont pas suffisants).

Enfin, les certains Armateurs montrent l’exemple ! Le président d’Armateurs de France et Président de Brittany Ferries Jean-Marc ROUE insiste sur l’enjeu de la décarbonisation du secteur maritime, d’autant que l’investissement maritime se fait sur le long terme.

L’Association MOR GLAZ, constate, que la volonté des Armateurs professionnels est affichée, nous en prenons note. L’Association MOR GLAZ revendique plus que jamais et avec force, l’installation de la Sécurité Passive Embarquée à bord de tous les navires, et le renforcement des moyens de sauvetage sur le littoral Français, Européen et partout dans le monde

 

 

Pour l’Association MOR GLAZ

Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

WWW.MORGLAZ.ORG

 

NO COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7seizh.info

GRATUIT
VOIR