Le tourisme maritime : un danger pour la faune et la flore ?

Lundi 24 août 2020, Les navires de croisière qui jettent l’ancre sur le littoral Français sont de plus en plus nombreux ?

Ces mouillages sont toujours demandés aux Autorités Maritimes Françaises, cependant ils doivent être autorisés avec une certaine prudence. L’Association MOR GLAZ  déplore sincèrement et tristement   que le COVID 19 mette en danger  certaines Compagnies Maritimes et leurs Personnels Navigants et Sédentaires,  y compris pour les croisiéristes «  mais les habitudes prises dans des pays lointains, plus laxistes, moins regardants  ne doivent pas être exportées   ici pour des raisons économiques qui risqueraient de mettre en danger « à mal »  l’Homme, l’Environnement et certaines activités liées à la Mer !

 

Le 13 juillet 2020 le paquebot « Dumont-d’Urville », de 131 m de long, 18 m de large et 4,70 m de tirant d’eau, a mouillé à 100 mètres à peine de « la Pointe de l’Aiguille Creuse d’Etretat » près du port de Fécamp dans le nord de la France, était-ce raisonnable.  Le Maire d’Etretat Monsieur André BAILLARD, a écrit au Préfet Maritime de la Manche et de la Mer du Nord à juste raison, l’Association MOR GLAZ soutient cette démarche effectuée auprès des Autorités Maritimes.  Monsieur le Maire s’inquiète à juste titre, et écrit -« Je souhaite vous alerter sur le fait que des mouillages successifs au plus près de nos falaises, sur nos plateaux rocheux, seront à la longue destructeurs de nos fonds sous-marins. Ils vont par ailleurs dérégler le système aquatique de reproduction sous-marine de notre côte, déjà mis à mal par le tourisme pédestre de masse sur le rocher à marée basse.

Le risque majeur d’aujourd’hui est la multiplication rapide de ces croisiéristes qui visitent notre côte si une réglementation n’en garantit pas les accès ». Nous rappelons que seuls les Préfets Maritimes peuvent interdire ou autoriser ces mouillages et autres passages dangereux sur le littoral ! L’association MOR GLAZ, constate qu’il est plus facile d’autoriser un mouillage sur notre littoral  à un navire à passagers effectuant du tourisme, qu’un endroit ou un port refuge à un navire de commerce en difficulté !

L’Association MOR GLAZ est opposée depuis longtemps au tourisme nautique peu,  pas ou mal  contrôlé dans certaines zones du globe, certains pensent « débarquer » en pays conquis. Protégeons la planète, ses habitants et changeons de cap pour mieux préserver la « Faune et la Faune » l’Homme et le Monde du vivant  tout simplement !

Pour l’Association MOR GLAZ

Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.