Engin explosif de Lanmeur : garde à vue levée pour 3 personnes

Selon une communication du service communication du parquet de Paris, trois des cinq gardes à vue ont été levées et les personnes ont été relâchées sans poursuite. Il reste désormais  un homme et une femme en interrogatoire dans les locaux de la Police Judiciaire de Rennes. 

Hier, quatre personnes, deux femmes et deux hommes ont été entendues en audition libre par la police judiciaire de Rennes.

flbCinq personnes avaient été interpellées lundi matin, dans le cadre de l’enquête sur la découverte d’un bombe à Lanmeur en décembre 2013. L’engin explosif fabriqué avec un extincteur contenait 5,5 kg d’explosifs reliés à un dispositif de mise à feu et avait été installé devant le centre des finances publiques de Lanmeur en Finistère Nord, à proximité d’une école. Les riverains avaient été déplacés pendant qu’une équipe de démineurs faisait exploser le système. Le sigle ARB et des inscriptions en breton avaient été retrouvées sur les lieux.

Les cinq personnes placées en garde à vue avaient été présentées par le parquet comme des militants nationalistes bretons. Il semblerait cependant qu’aucun ne fasse partie de cette mouvance même si dans l’année écoulée , ils se seraient associés aux différentes manifestations en Bretagne. Une suite presque logique puisqu’on se souvient que les enquêteurs avaient retrouvé sur les lieux des inscriptions en breton correct.

Le dernier trimestre 2013 avait vu une forte mobilisation de la population à Quimper, puis à Carhaix qui protestait pour l’emploi et contre les contraintes administratives toujours plus nombreuses. Ainsi on avait vu manifester patrons, petits et gros, aux côtés des agriculteurs, des salariés et des chômeurs, signe d’une grogne ambiante en Bretagne.

16 COMMENTS

  1. L’enquête suit tranquillement son cours et c’est normal.
    Qu’elle profite du temps qui lui reste encore en attendant le retour des 1500 djihadistes qui sont partis prendre les armes en Syrie et ailleurs, au nez et à la barbe de nos services de sécurité…

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.