Connect with us

sport

Le triplé de Con O'Callaghan illumine la nuit alors que Dublin bat Kerry, à faible énergie – Irish Times

Published

on

Le triplé de Con O'Callaghan illumine la nuit alors que Dublin bat Kerry, à faible énergie – Irish Times
Division 1 de l'AFL : Dublin 3-18 Kerry 1-14

« Ce n'est pas fatal », a déclaré Jack O'Connor samedi soir, cherchant le côté positif. Et c'est vrai, quand viendra le temps de faire le travail en 2024, une défaite en championnat en février n'affectera pas le jugement. Même une lourde défaite comme celle-ci en championnat contre l’une des équipes que Kerry est censé endurer quand vient le temps d’agir.

Not Deadly n’est cependant pas l’endroit pour placer la barre. Il y avait 10 points entre les deux équipes au coup de sifflet long, mais en vérité, Dublin et Kerry étaient ici très différents. Le trio de Con O'Callaghan a illuminé l'atmosphère, avec Paddy Small, Ciaran Kilkenny et Eoin Murchan tous brillants. En revanche, Kerry est bruyant à propos de cet endroit. En toute honnêteté, O'Connor n'avait pas envie de prétendre le contraire.

« Nous étions en bonne forme en première mi-temps », a déclaré l'entraîneur de Kerry. « Ils tiraient facilement leurs coups de pied, ils nous coupaient dans le tiers central et ils donnaient le ballon aux bons attaquants. Par une nuit calme comme celle-ci sur une bonne plante, c'est très difficile à dire. »

« Cela ne sert à rien de s'apitoyer sur son sort. Tous ceux qui étaient là ont vu que c'était une mauvaise performance en première mi-temps. Il s'agit simplement de revenir et de regarder les domaines dans lesquels vous avez échoué et d'essayer de vous améliorer pour la semaine prochaine. .

De toute façon, ils n’ont aucune marge d’amélioration, pas après le genre de coups qui poussent les gens à chercher le livre des records. Le 3-18 de Dublin était le score le plus élevé que Kerry ait jamais concédé lors d'un match de championnat. Ils n'ont pas craché un total comme celui-ci depuis la demi-finale All-Ireland 2013, un match dans lequel ils ont au moins pleinement contribué à un classique. Ce n'était pas ça.

READ  Le retour de Pogba à la Juve est-il bénéfique pour tout le monde ?

Il n'y aura pas beaucoup de matchs dans cette campagne où deux équipes d'élite arriveront avec des compréhensions complètement différentes des termes et conditions. C'était comme si Kerry s'était présenté à un match de la McGrath Cup et avait été giflé lors de la finale des Dubs pour toute l'Irlande.

Lorsque l’équipe de Dessie Farrell joue ainsi, tout le monde se demande pourquoi ils ne le font pas plus souvent. Dublin était rapide et vorace avec le ballon, et était adroit et clinique avec lui. La première mi-temps a été particulièrement accrocheuse : ils ont marqué 2-10 sur leurs 12 premiers tirs et n'ont mis le ballon à côté que juste après la demi-heure.

À ce moment-là, Kerry les poursuivait avec la langue pendante. O'Callaghan était endémique dès le début, patinant derrière Jason Foley pour enterrer le premier but de Dublin six minutes plus tard et marquer son deuxième sur penalty au quart d'heure. Paddy Small était de retour dans sa foulée chaude et dangereuse – c'est lui qui a pris le penalty de Dylan Casey et a ajouté deux points supplémentaires avant la mi-temps.

Une pause ne peut pas arriver assez rapidement pour l'équipe d'O'Connor. Si vous êtes un enfant du quartier de Foley, vous vous déguiserez ensuite en Con O'Callaghan pour Halloween. David Clifford n'était de nouveau pas en forme, Murchan restant la plupart du temps à l'abri et tirant sauvagement à l'occasion lorsqu'il l'évitait. Pawdie Clifford a disparu dans un nuage en forme de John Small la nuit.

READ  Le "bouc émissaire" Jadon Sancho répond à Erik ten Hag · The 42

Kyrie a perdu neuf points, 2-11 à 0-8, et ressemblait à un ordinateur qui devait être branché et redémarré. Quoi qu’ils proposent en seconde période, cela ne servirait certainement pas à grand-chose, à part sauver un peu la face.

Ils ont quand même fait un chiffre au retour. Sean O'Shea a marqué les deux premiers points de la mi-temps, même si l'insouciance générale de la soirée a été résumée par un coup franc qui a touché le poteau à la 38e minute. Mais quand Joe O'Connor a complété le meilleur coup de Kerry de la soir en marquant quatre minutes plus tard, l'avance était soudainement réduite à quatre. .

Le but d'O'Connor a porté le score à 2-11 à 1-10 avec un peu plus d'une demi-heure à jouer, donc si vous plissez un peu les yeux et regardez sous un certain angle, vous aurez probablement l'impression que nous avons maintenant un match. Ciarán Kilkenny a riposté pour Dublin mais O'Connor et O'Shea avaient les yeux rivés et à la 52e minute, l'avance était réduite à trois. Obtenez le prochain résultat et qui sait ?

Au lieu de cela, Dublin a pris cela comme un signal pour bâiller, s'étirer et éteindre les lumières pour la nuit. Paddy Small a clôturé une soirée fantastique avec son troisième but sur le jeu et Tom Lahiffe est sorti du banc pour marquer. Le but suprême est venu d'O'Callaghan, qui a terminé le match comme il avait commencé, en inscrivant son triplé à la 63e minute.

« Nous sommes définitivement dans une tendance à la hausse, mais comme vous le savez, ce n'est pas du tout linéaire », a déclaré Farrell par la suite. « Il y a toujours un risque que vous ayez un jour de repos quelque part et que vous vous grattez encore un peu la tête. C'est la nature du sport bien sûr. Nous aimons le niveau de cohérence dont nous commençons à faire preuve, mais nous venons d'un socle bas.

READ  Everton en pourparlers pour signer Luis Diaz prêté par James Rodriguez à un potentiel Porto | actualités footballistiques

« Il est clair que le week-end prochain apportera un défi complètement différent à Derry. Nous en avons eu un avant-goût l'année dernière et c'est probablement l'équipe qui a le style en ce moment.

Peut-être, mais ils ont de la compagnie après ça.

Dublin : David O'Hanlon ; Sean McMahon, Theo Clancy, Eoin Murchan ; Cian Murphy, John Small, Lee Gannon (0-1) ; Brian Fenton (0-1), Pedder ou Kovai Burn ; Ross McGarry (0-1), Sean Bugler (0-3), Ciaran Kilkenny (0-3, marque 0-1) ; Paddy Small (0-3), Con O'Callaghan (3-4, 1-0 penalty, 0-3 gratuit), Niall Scally (0-1).

Sous-marins : Tom Lahiffe (0-1, marque) pour Ó Coifigh Byrne (46 minutes) ; Brian Howard à McMahon (53); Lorcan Odell pour McGarry (57); Greg McEneney pour Morchan (58); Daire Newcombe pour J Small (température, 69-75) ; Killian McGuinness pour Clancy (71).

Kerry : Shane Ryan ; Graham O'Sullivan, Jason Foley (0-1), Dylan Casey ; Damien Burke, Tadhg Morley, Gavin White (0-1) ; Diarmuid O'Connor, Joe O'Connor (1-1); Paudie Clifford, Dylan Jenny (0-1), Cillian Burke (0-1) ; David Clifford (0-3, 0-1 gratuit), Sean O'Shea (0-6, 0-2 gratuit), Dara Moynihan.

Sous-marins : Paul Murphy pour Burke (HT); Jenny de Tony Brosnan (50 minutes) ; Keith Evans pour Burke (57) ; Barry Dan O'Sullivan pour J O'Connor (59); Sean O'Brien à Moynihan (64).

gouverner : Connor Lane (Liège)

  • Voir notre nouveau projet Terrain d'ententeÎles développées : Irlande et Grande-Bretagne
  • S'abonner à Alertes push Et recevez les meilleures nouvelles, analyses et commentaires directement sur votre téléphone
  • Trouver L'Irish Times sur WhatsApp Et restez à jour
  • Notre podcast est désormais publié quotidiennement dans The News – retrouvez le dernier épisode ici
Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sport

Flèches de Premier League : Luke Littler bat Michael van Gerwen lors de la 11e finale de ce soir à Birmingham

Published

on

Flèches de Premier League : Luke Littler bat Michael van Gerwen lors de la 11e finale de ce soir à Birmingham

Ce fut une nuit étrange à Birmingham, avec une atmosphère un peu plus calme que les semaines précédentes et différents niveaux de fléchettes exposés.

La victoire de Littler 6-5 en demi-finale contre Humphreys a été impressionnante, puisque l'adolescent a remporté six victoires consécutives contre l'homme qui l'a battu lors de la finale du Championnat du monde en janvier.

Le joueur de 17 ans était mené 2-0 avant de remporter cinq matchs de suite, mais Humphries a forcé un set décisif et a marqué un lancer que Littler, avec une moyenne de 107,23, a converti.

Van Gerwen, qui a remporté les deux derniers titres de Premier League, a battu Nathan Aspinall 6-4 en quarts de finale et, malgré une moyenne de seulement 93,28, a battu Michael Smith avec la même marge en demi-finale.

Il y a eu des moments brillants en finale, notamment Van Gerwen marquant 125 points, mais il y a eu beaucoup de flèches éparses puisque le Néerlandais a eu une moyenne de 90,38 et Littler de 88,12.

Ils ont échangé quatre breaks consécutifs du troisième match au sixième, avant que Van Gerwen n'en obtienne trois de suite pour sceller le succès.

C'était un retour bien mérité pour le triple champion du monde, avec une place en barrages commençant à paraître incertaine après une contre-performance.

Ailleurs, Peter Wright a été éliminé pour la neuvième fois en quarts de finale, l'Ecossais étant toujours solidement positionné en bas du classement.

Rob Cross a perdu en barrage contre Littler en quarts de finale pour s'incliner au premier tour pour la cinquième semaine consécutive, tandis que le finaliste de la semaine dernière, Gerwyn Price, a été exclu des places de qualification à la septième place après avoir terminé premier. Défaite ronde pour Smith.

READ  Le retour de Pogba à la Juve est-il bénéfique pour tout le monde ?
Continue Reading

sport

Les Cork Minors récoltent leurs premiers points avec une victoire contre Limerick

Published

on

Les Cork Minors récoltent leurs premiers points avec une victoire contre Limerick

Liège 1-16

Limerick 1-10

Cork est hors de contrôle dans l'Electric Ireland Munster MHC après avoir battu Limerick dans le SuperValu Páirc Uí Chaoimh jeudi soir.

Les Rebels de John Meyler avaient six points à jouer à la fin, mais ont été interrogés, tout comme Limerick, qui était mené de sept points à 12 minutes du temps normal mais a réussi à revenir en deux minutes.

Après un coup franc de Patrick Kearney et un point bien pris par Diarmuid Hurley, l'équipe du Traité a remporté un penalty lorsque Danny Sheehan a été jugé coupable d'avoir commis une faute pour avoir laissé tomber le ballon sur Jack Cosgrave.

Le milieu de terrain Cosgrave, qui avait été doué pour les balles mortes toute la nuit, a inscrit son penalty devant Josh Goulding pour laisser le score à 0-15 à 1-10, mais Cork n'a pas paniqué.

Ils ont peut-être mérité leur propre pénalité alors que l'impressionnant Jack Hegarty semblait entraîné vers le bas après un début fulgurant, mais malgré les appels lancés,
Le septième point de Mark O'Brien leur a donné une marge de manœuvre et le résultat a été confirmé lorsque Michael Tudge Brosnan s'est associé au remplaçant Peter Barrett pour mettre en place Adam Lee. Bien que le gardien de Limerick, Cathal Dennehy, n'ait pas eu de chance de ne pas couper la passe, Lee a réussi à doubler et le match s'est terminé.

Cork, qui a été battu par Tipperary lors de son premier match, dispose désormais d'une pause de deux semaines avant son prochain match, à l'extérieur contre Waterford, qui a perdu par cinq buts contre Tipp jeudi soir.

READ  Evan Ferguson est parti avec des béquilles après un traitement terrifiant de Fabinho
Michael Tadhg Brosnan de Cork passe devant Conor Ryan de Limerick. Photo : David Kane

Alors que le vent soufflait à Cork en première mi-temps, Limerick a appliqué une pression précoce mais les deux équipes étaient nerveuses. Bien que les visiteurs aient pris l'avantage grâce à Malachy Makena, c'était la seule fois où ils étaient devant.

Cork s'est calmé et Brosnan – opérant dans une commission itinérante depuis son point de départ offensif – a égalisé avec un bel effort avant que les arrières latéraux Kevin Beechenor et John Murphy n'obtiennent des points à longue distance.

Brosnan a peut-être marqué après une passe brillante de Mark O'Brien, mais il a été sauvé par Cathal Dennehy, mais O'Brien l'a mis sur 65 pour une avance de 0-4 à 0-1. Bien que Hurley ait répondu avec un bon point pour Limerick, Cork travaillait dur, notamment en défendant depuis l'avant. Bronsan a préparé O'Brien avant qu'un mouvement fluide impliquant Cian Denis O'Connor et Adam Lee ne se termine sur le score de Luke Murphy, 0-6 à 0-2 après 11 minutes.

O'Connor, qui jouait à l'arrière lors du match d'ouverture contre Tipperary la semaine dernière, a eu plus de liberté au poste d'arrière de coin alors que Limerick jouait avec deux à l'intérieur. Cela a été démontré par un certain nombre de livraisons bien dirigées, et après que le libre mouvement d'O'Brien ait prolongé l'avance, O'Connor a été contraint de monter sur le terrain et de se frayer un chemin.

Le beau tir et le point de Patrick Kearney ont arrêté le score de Cork mais pas le déroulement du match et Joe Twohig a permis à Leo Hennessy de marquer un bon point avant que le coup franc d'O'Brien ne laisse le score à 0-10 à 0-3 sept minutes avant la mi-temps. .

READ  Spectacle du week-end avec Chances à Navan le dimanche

Ils devaient juste marquer à nouveau avant la mi-temps, Hennessy en marquant un autre, alors que Limerick prenait pied. Un transfert complet de Hurley vers l'avant et trois passes gratuites de Jack Cosgrave les ont aidés à se rapprocher de cinq points à la pause.

Les deux équipes s'annulant à la reprise, il a fallu attendre la 38e minute pour que le tableau d'affichage change de mains – encore une fois sans Cosgrave – mais Cork a bien répondu.

Adam Lee a marqué un excellent point et O'Brien a ajouté un coup franc avec Barrett en première mi-temps pour ouvrir un avantage de sept points. Ce serait leur plus grand avantage, mais tandis que Limerick le retirait, Cork avançait à nouveau.

Buteurs pour Cork : M O'Brien 0-7 (0-5, 0-1 65), A Lee 1-1, L Hennessy 0-2, K Beechenor, G Murphy, CD O'Connor, MT Brosnan, P Barrett , Murphy 0-1 chacun.

Limerick : J Cosgrave 1-4 (pénalité 1-0, 0-4f), D Hurley, P Kearney (0-1f) 0-2 chacun, D Sheehan, M McKenna 0-1 chacun.

Liège : J. Goulding (Glen Rovers) ; CD O'Connor (Millstreet), R O'Riordan (Blackrock), L Kelleher (Douglas); K Beechinor (Éire Óg), C Noonan (Kanturk), J Murphy (Mallow); O O'Connell (Carrigalin), G Hegarty (Palinora); L Hennessy (Ballymartle), M O'Brien (Douglas), L Murphy (Barrero); A Lee (Cluyne), J Twohig (Vale Rovers), MT Brosnan (Glen Rovers).

Remplaçants : P Barrett (Middleton) pour Twohig (mi-temps), C Deane (Killeagh) pour Hennessy (46), D Cosgrave (Courcey Rovers) pour O'Connell (53), F Lardner (Fermoy) pour Brosnan.
C O'Donoghue (St Finbarr's) par Lee (tous deux 60 ans).

Limerick : C. Dennehy ; D Blackwell, D Dennehy, C Ryan ; E Brosnan, G Dorgan, G Enright ; LaConnor, J. Cosgrave ; P Cagney, E Maher, P Kearney; D Sheehan, D Hurley, M McKenna.

Remplaçants : P Murphy pour Enright (mi-temps), T Cusack pour O'Connor (41'), R Hanley pour Brosnan, J Fitzgerald pour Hurley (tous deux à 60').

READ  Everton en pourparlers pour signer Luis Diaz prêté par James Rodriguez à un potentiel Porto | actualités footballistiques

Arbitre : J Bugler (Clare)

Continue Reading

sport

Ten Hag « démissionne de son poste » alors que l’ancien homme de Swansea, Ratcliffe, se présente comme son successeur

Published

on

Ten Hag « démissionne de son poste » alors que l’ancien homme de Swansea, Ratcliffe, se présente comme son successeur

Les joueurs de Manchester United ont remarqué le changement chez Erik Ten Hag et pensent qu'il s'est résigné à son limogeage, selon les informations.

Les Red Devils ont connu une première saison positive sous Ten Hag, le Néerlandais les guidant vers la finale de la FA Cup, la gloire de la Carabao Cup et une place parmi les quatre premiers de la Premier League.

Cependant, les choses ne se sont pas déroulées comme prévu cette saison avec Manchester United qui s'est écrasé hors d'Europe après avoir terminé dernier de son groupe de Ligue des champions, tandis que sa forme incohérente en Premier League signifie qu'il occupe la sixième place, 11 points derrière Tottenham, quatrième.

Ten Hag était sous une pression intense en raison de mauvais résultats et performances Avec Rio Ferdinand remettant en question le « chaos kamikaze dans le football ».

Des rapports fiables qui circulent ont toujours confirmé que le nouveau copropriétaire Sir Jim Ratcliffe et INEOS lui donneraient jusqu'à la fin de la saison avant de décider de son avenir.

mais le soleil Il affirme désormais que les joueurs de Manchester United ont désormais « peur » que Ten Hag ait « succombé au limogeage à la fin de la saison » après un certain nombre de mauvaises performances.

LIRE LA SUITE : Hoglund en tête du triste classement des 20 signatures de John Murtough en tant que manager du football de Manchester United

Le rapport ajoute que certains joueurs ont « remarqué un changement de comportement » de la part du manager de Manchester United « ces dernières semaines » après que Ratcliffe a refusé de « donner un vote public de confiance ».

READ  Les Irlandais en action : la blessure d'Idah, la défaite de Bazuno, le rôle de Ferguson en dehors du banc

Ancien entraîneur de Swansea City et Chelsea Graham Potter « Prêt à prendre les commandes après sa rencontre avec Ratcliffe avec l'Anglais. » Il a rejeté un transfert à l'Ajax la semaine dernière.

Le journaliste Neil Jones insiste sur le fait qu’il serait « surpris » si Manchester United « ne réfléchissait pas à son prochain objectif managérial » avant la saison prochaine.

Jones a écrit dans son livre Pris en train de se faufiler Chronique : « Manchester United sous Erik ten Hag, je ne suis pas entièrement sûr de qui ils sont ni de ce qu'ils essaient d'être.

Il a ajouté : « Il dit qu'ils visent à avoir le contrôle avec et sans le ballon, mais ce n'est pas le cas, d'après ce que je peux voir. Ils ont des individus talentueux qui peuvent produire des moments magiques – Garnacho, Rashford, Maino, Fernandes, Anthony – mais en tant qu'équipe, je ne vois pas les mêmes niveaux de structure, d'organisation et de désir qu'à Liverpool ou Arsenal, par exemple, ou à City, voire à Tottenham.

« Leur structure de pressing, en particulier, est parfois épouvantable. Est-il facile de jouer au-delà des lignes et d'entrer dans les quatre défenseurs de United ? Ils se procurent des occasions – de bonnes occasions – à un rythme alarmant pour une soi-disant équipe de haut niveau, et Cela se produit semaine après semaine, au pays comme à l'étranger, contre des équipes bonnes et moyennes.

« Deux ans plus tard, une grande partie de la faute revient à Ten Hag. Soit son message n'est pas clair, il ne passe pas, soit il n'a pas les joueurs pour le transmettre. Dans ce dernier cas, il faut se poser des questions. à propos de certains des joueurs qu'il a recrutés. Leurs meilleurs joueurs en Actuellement, ce sont soit des diplômés de l'académie – Maino et Garnacho – soit ceux qui étaient auparavant exclus – Maguire et Wan-Bissaka.

READ  Le "bouc émissaire" Jadon Sancho répond à Erik ten Hag · The 42

« Il me semble que la FA Cup pourrait sauver Ten Hag cette saison, mais je serais surpris si United ne commençait pas au moins à réfléchir à son prochain objectif managérial, car pour le moment, ils regardent à des kilomètres de Liverpool. .» Arsenal et Ville. « 

Continue Reading

Trending

Copyright © 2023