mai 18, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Les danseurs sur glace français Papadakis et Cizeron remportent la cinquième médaille d’or mondiale

émis en : Modifié:

Montpellier (France) (AFP) – Les champions olympiques Gabriela Papadakis et Guillaume Ciceron ont remporté samedi à eux seuls le cinquième titre mondial en danse sur glace, établissant un record du monde.

Papadakis, 26 ans, a mené Ciceron, 27 ans, jusqu’à la médaille d’or après la finale de patinage libre avec un nouveau record du monde de 229,82 points.

Madison Hubble et Zachary Donoghue ont remporté la médaille d’argent avec un score de 222,39, devant les Américains Madison Chuck et Evan Bates, 216,83. Les trois meilleurs couples s’entraînant ensemble à Montréal.

« C’est l’une des meilleures compétitions de notre carrière, nous avons ressenti un soutien incroyable, surtout après les Jeux olympiques », a déclaré Cicéron après avoir remporté la médaille d’or à Pékin à huis clos.

Il a ajouté : « C’est l’une des raisons pour lesquelles nous aimons tant ce que nous faisons. La chair de poule, les émotions qui accompagnent le bruit, sont indescriptibles. »

Patinant sur « Elegie » de Gabriel Faure, le Français a marqué 137,09 en patinage libre pour améliorer son précédent record du monde établi il y a trois ans.

Ils ont établi des records du monde en danse rythmique et libre plus tôt dans la compétition.

Papadakis et Cicéron, quintuples champions d’Europe, ont surpassé les légendes françaises André et Pierre Brunet, qui ont remporté quatre médailles d’or mondiales et deux Jeux olympiques entre 1926 et 1932.

Ils ont frôlé les six titres mondiaux record détenus par les rivaux de l’Union soviétique Lyudmila Pakhumova et Alexander Gorshkov entre 1970 et 1976.

READ  Actions-facteurs French et Penelax à surveiller

La Russie a été interdite de compétition à la suite de l’invasion de l’Ukraine, les médaillées d’argent olympiques Victoria Sinitsyna et Nikita Katsalapov n’ayant donc pas pu défendre leur titre mondial.