juillet 4, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

L’impression 3D pour tout le monde

Depuis quelque temps, on constate que le coût des imprimantes 3D devient de plus en plus abordable. D’abord réservée au secteur industriel et aux personnes fortunées, la technologie d’impression 3D se démocratise. Elle est désormais à la portée de tous. Mais quelles sont les raisons qui peuvent justifier l’engouement des utilisateurs pour la 3D ?

Qu’est-ce qui justifie la ruée des utilisateurs vers la 3D

Pour commencer, il faut dire que l’impression 3D ne désigne pas simplement une méthode de fabrication des objets. Bien plus, elle fait appel à plusieurs technologies. Chacune de ces technologies s’adapte à un type d’application. Pour une meilleure implémentation de l’impression 3D dans votre entreprise, pensez à faire correspondre la technologie choisie à la nature du projet. La fabrication additive utilise la poudre ou le filament comme outils d’impression.

La ruée des utilisateurs vers la 3D se justifie par diverses raisons. La vitesse de production, l’accès facile, le coût, la liberté de design et la personnalisation sont quelques-unes d’entre elles. Bien plus, l’impression 3D offre plus de flexibilité, une grande variété de technologies et de matériaux. Concernant la vitesse, on constate que cette technologie accélère le développement d’un produit. En effet, cette solution permet d’obtenir des itérations avec plus de célérité et d’efficacité.

Par ailleurs, en raison de son accès facile, la 3D a contribué au changement des modes de production dans diverses industries. Les secteurs tels l’aéronautique, la joaillerie et l’industrie médicale peuvent être cités en exemple. Toutes les catégories d’entreprises et de particuliers se retrouvent dans la fabrication additive. Son implémentation au sein d’une unité de production n’est pas la seule affaire des dirigeants.

READ  La liste "Amber Plus" de la France déplace "Une catastrophe totale qui pourrait détruire l'industrie du voyage"

De plus, avec la 3D, le coût de production des objets est relativement faible. En effet, il n’est pas nécessaire de recourir à un outillage particulier pour fabriquer les objets. Accroissement de la flexibilité et réduction des dépenses des entreprises sont des aspects non négligeables en matière de gain. Par ailleurs, cette technologie est plus adaptée lorsque la nécessité de production porte sur une petite quantité d’objets.

Quels sont les matériaux utilisés pour imprimer les objets en 3D ?

La création du modèle de l’objet à imprimer se fait sur un ordinateur grâce à un logiciel spécialisé. Après cette étape, vous devez envoyer votre modèle vers une imprimante 3D ou un service d’imprimante 3D en ligne. Si vous choisissez la deuxième option, le service d’impression vous enverra un devis estimatif pour votre commande. Dès lors, il ne reste plus qu’à sélectionner les matériaux, les dimensions et le prix avant de valider votre commande.

Au début de l’aventure, les premières imprimantes 3D utilisent uniquement le plastique comme matériau d’impression. Avec les différentes évolutions qu’a connues cette technologie, de nombreux matériaux vont être développés. La céramique, le métal et la résine occupent une place de choix parmi tant d’autres.

De nouveaux matériaux sont régulièrement mis au point par les chercheurs des équipes R&D dans les laboratoires de recherche. Parmi ceux-ci, nombreux sont ceux qui s’adaptent à l’impression 3D. Avec une imprimante 3D, la création d’objets différents est une certitude. Cependant, il est fortement recommandé de commencer par l’impression de petits objets quand on débute à la 3D.

READ  La congestion dans les ports américains et canadiens a exacerbé la pénurie de frites

Voici quelques idées d’impression d’objets que l’on retrouve assez souvent dans le panier des débutants : les vases, les bijoux, les pots de fleurs, les ouvre-bouteilles, les porte-clés, les porte-crayons, les bols, les supports de câble, etc. Sur internet, vous trouverez une kyrielle d’idées encore plus renversantes et plus originales.

Le développement des imprimantes ajustables par l’utilisateur

La personnalisation et l’impression de design variés sont aujourd’hui le principal avantage qu’offre la technologie d’impression 3D. Depuis quelques années, les entreprises misent sur la mise en place des machines pouvant être montées par l’utilisateur lui-même. L’une des attentes de la clientèle, c’est la réduction des coûts des imprimantes 3D. Le projet illustre à suffisance cette analyse. Rendu à sa troisième génération, il promeut la création des machines par les utilisateurs eux-mêmes et à moindre coût (en deçà de 1000 euros).

L’autre volet important de ce projet, c’est que les machines sont fabriquées à l’aide du plastique. De fait, elles seront capables de fabriquer des pièces pouvant être utilisées sur d’autres machines du même type. Adrian Bowyer, un ingénieur britannique en est le concepteur. Bien qu’étant encore en phase expérimentale, cette machine réservée à l’usage des bricoleurs avertis devra être montée par ces derniers.

Sculpteo est une entreprise française spécialisée en fourniture de solutions 3D. Sa création remonte à l’année 2009. Chez Sculpteo, vous pouvez vous-même créer et personnaliser vos figurines en vous servant d’images ou de photographie d’objets. Cette présentation est un avant-goût de ce que permet de réaliser une imprimante 3D.

L’objectif de Sculpteo est de vulgariser, à grande échelle, l’inépuisable potentiel de la fabrication additive. En plus des professionnels déjà nombreux à s’y intéresser, d’autres pans de la société y ont depuis trouvé un intérêt. Ce sont les bidouilleurs, les ménages et des particuliers.

READ  Alvin Wahees représentera la France en Italie avec Volyn.