Home Législatives 2012 - Potins de campagne Législatives Morbihan : Duel Guéant/Molac et le gros menteur est…

Législatives Morbihan : Duel Guéant/Molac et le gros menteur est…

Nous avions relaté les faits lors d’un précédent article :

http://7seizh.info/legislatives-56-la-guerre-gueantmolac-est-declaree/

 Le 26 mai dernier François Guéant révèlait sur son compte Twitter que Paul Molac, candidat UDB, PS, EELV avait « oublié de déposer ses docs à la commission de propagande…délai exceptionnel accordé », immédiatement suivi par Rona Bloas, ci-devant responsable des « Jeunes Pop » (jeunes de l’UMP) pour le Morbihan qui rallongeait la sauce en révèlant que « les tracts [de Paul Molac] sont faits en Pologne… » avec précision supplémentaire pour expliquer « Les camions étaient en panne #véridique #eelv« .

Tracts imprimés en Pologne ? Bigre, à l’heure de la démondialisation et du produire local, l’accusation est grave ? Interrogé par 7Seizh, l’équipe de Paul Molac raille les affirmations de Ronan Bloas en déclarant que « non cette info est de la désinformation. Le livreur est arrivé à l’heure à l’ancienne caserne de Vannes mais s’est trompé de porte et est reparti. Il est donc arrivé vers 13h30 au lieu de 12h00. Quand aux tracts, ils sont bien faits en Bretagne eux. » 

Ronan Bloas le jeune zélé de l’UMP, interrogé par 7Seizh, maintient sa version en déclarant « voir avec la commission de propagande ».

7Seizh a donc vérifié auprès des autorités légales et de l’équipe du candidat Paul Molac.

Le résultat est accablant pour l’UMP Ronan Loas : les affiches de Paul Molac ont été imprimées à Questembert (56) et les bulletins et professions de foi à Saint-Thonan dans le Finistère (29).

La fin prochaine de cette campagne sera donc l’occasion pour Ronan Loas de réviser sa géographie et de décrocher de Twitter.

 

2 COMMENTS

  1. Soyez pas si méchante langue envers le fils de papa.
    Souhaitons à guéant fils de faire un pas de Gé(u)ant pour qu’il quitte définitivement la Bretagne et laisser la place de politique à de véritables bretons

  2. Forcément, « Kisztrebersz » ça sonne un peu polonais, non ? 😉

    Allez, bon vent à Paul Molac, on reparlera de F. Guéant quand il aura appris à parler aussi bien le gallo et le breton que son adversaire…

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7seizh.info

GRATUIT
VOIR