Stille Volk, groupe néo-folk métal païen occitan

2
Stille Volk. Crédit photo : Laëtitia Lécuyer

Le festival métal Motocultor de Theix (56) est le lieu des rencontres improbables. Après Incantation, véritable légende new-yorkaise du Death Metal, la programmation du premier jour offrait aux métalleux les Occitans de Stille Volk. Sur scène, 4 musiciens et….aucune guitare électrique. Batterie, vielles de toutes sortes, luths, guitare sèche, habillant des voix en parfaite harmonie, le tout avait de quoi déconcerter le perçé-tatoué-chevelu de base.

Et pourtant le public répondit avec enthousiasme ! Chants en occitans abordant des thèmes païens et orgiaques, influences médiévales des troubadours, les spectateurs sont rentrés dans l’univers de Stille Volks,  entamant même des farandoles sataniques entre deux slams !

Pour 7Seizh, Stille Volk a accepté de décrire l’univers du groupe et son attachement au paganisme.

Cerise sur le gâteau, la dernière question est en langue Occitane !

[audio: http://7seizh.info/wp-content/uploads/2012/08/Stille-Volk.mp3]

2 Commentaires

  1. Unan eus gwellañ strolladoù a zo bet er Motocultor d’ar Gwener… gant Rusianed Arkona. N’eus ket bet a-walc’h a strolladoù pagan-metal pe folk-metal avat. Pep tra evit an hardcore hag an death… Nag un druez! Spi am eus e vo muioc’h a blas evit ar stiloù-se en amzer da zont (kenkoulz er Motocultor hag en Hellfest).

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.