Louanec/Louanneg : “nous devons être nombreux, calmes”

1

PERAK eo ret bezañ niverus e Louaneg warc’hoazh da 3 eur ?
POURQUOI faut-il que les membres du réseau Diwan soient nombreux à Louannec demain à 15h ?

Lod a soñj marteze ez eo « afer Louaneg » un afer lec’hel nemetken, n’eo ket, kaoz zo amañ eus diazezoù Karta Diwan, derc’hel da gaout skolioù laik, digoust, digor d’an holl dre soubidigezh. An disoc’h a vo en devo ul levezon dre ret war an tiez-kêr ha skolioù all ar rouedad. Setu perak e rankomp bezañ niverus ha sioul evit diskouez bolontez an holl izili : familhoù, implijidi, da gaout pezh zo dleet d’ar skolidi vrezhonegerien da geñver gwirioù Mab-Den.

Certains pensent peut être que “l’affaire de Louannec” n’est qu’une péripétie locale, non, il s’agit bien ici des valeurs fondamentales de la charte de Diwan : continuer à créer des écoles laïques, gratuites, ouvertes à tous par immersion. Le résultat quel qu’il soit, aura une influence sur les autres collectivités et les autres écoles du réseau. C’est pourquoi nous devons être nombreux, calmes afin de montrer la détermination de tous les membres : familles et personnel, d’obtenir ce qui est dû aux élèves bretonnants au regard des droits de l’Homme.

Anna-Vari Chapalain
Renerez Diwan
Directrice de Diwan

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.