NDDL : les journalistes de France Bleu Loire Océan disent non !

Nouvel aéroport : lettre ouverte des journalistes de France Bleu Loire Océan à leur PDG

Les porteurs du projet de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes viennent de lancer une campagne de communication sur des médias de Bretagne et des Pays-de-laLoire, parmi lesquels France Bleu Loire Océan. Les journalistes de ce dernier média demandent le retrait de la campagne.

Les collectivités du Syndicat Mixte Aéroportuaire, partenaires de la réalisation du futur Aéroport du Grand Ouest, financent du 18 au 28 février 2013 une campagne de communication. Un slogan : l’aéroport du Grand Ouest « un vrai + pour nous tous ».

Cette campagne de 300 000 euros doit toucher les habitants des Pays de La Loire et Bretagne. Le plan médias se décline dans les espaces publicitaires des gares de Nantes, Angers, Rennes, des centres commerciaux de Nantes (Atlantis et Beaulieu) et Rennes (Colombia) ainsi que dans la presse quotidienne régionale (Ouest-France, Presse Océan et Courrier de l’Ouest20 minutes Nantes et Rennes) et la presse hebdomadaire régionale (L’Hebdo de Sèvre et MaineLe courrier du Pays de RetzL’Echo de la Presqu’île etL’Eclaireur). Des spots radio sont également diffusés sur les antennes de FBLO, Chérie FM, NRJ, RTL2, Hit West et Virgin radio 85.

Dans une lettre ouverte, les journalistes de France Bleu Loire Océan dénoncent cette campagne.

 

Lettre ouverte des journalistes de France Bleu Loire Océan à notre PDG, Monsieur Jean-Luc HEES

Nous, journalistes de France Bleu Loire Océan demandons solennellement à la direction de Radio France d’empêcher la diffusion sur notre antenne d’un spot publicitaire acheté par le Syndicat Mixte Aéroportuaire, et qui vante les mérites du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Nous estimons qu’il porte atteinte à notre travail et à notre crédibilité. Nous craignons d’en subir les conséquences sur le terrain.

Sur ce sujet polémique, nous ne cessons de faire vivre le débat entre les pro et les anti-aéroport sur notre antenne, nous ne cessons de respecter une stricte neutralité, en lien avec les valeurs du service public de l’audiovisuel, nous ne cessons de résister aux pressions exercées sur nous de part et d’autre en toute indépendance.

Nous ne comprenons donc pas comment, dans ces conditions, la direction de Radio France peut cautionner la diffusion de cette campagne promotionnelle, sauf à considérer qu’elle vaut plus que notre travail.

Signé par les journalistes titulaires de France Bleu Loire Océan

Source : Club de la presse Nantes

6 COMMENTS

  1. Ceux qui n’habitent pas le 44 ne doivent pas savoir que les journalistes de Loire Océan ne sont par contre pas choqués par la propagande PDL que diffuse leur radio depuis des années. Pire ils ne sont pas neutres et délivrent un message très anti 44 BZH sur les ondes.. Le journalisme militant au service du communautarisme paydeloirien qui envahi chaque jour un peu plus le 44. aurait sur NDDL un état d’âme …

  2. J’ai beaucoup aimé ce matin le message du journaliste de FBLO après la diffusion de ce spot, globalement l’idée c’était… ce spot existe, est diffusé, mais ce n’est pas pour autant que nous Journalistes nous prenons partie… un résumé de cette lettre ouverte…. A titre personnel, je trouve dingue que NOUS nantais nous payons (par nos impots), la promotion d’un projet que beaucoup ne cautionnent pas… Quelqu’un sait il ce que coute la diffusion de cette pub ??? Ce que va couter l’aéroport… en cette période de crise… cela me laisse songeuse… 🙁

  3. Cela compense le refus de publication de Bretons Magazine. Tout n’est pas pourri en ce bas monde !
    Manifestement, ce Jean-Luc Hees est aussi vénal ou à la botte des Jacobins que notre Hutin…

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.