Remise de la Légion d’Honneur à Pascal Jaouen, brodeur quimpérois.

9

Ce samedi 21 septembre, Pascal Jaouen, brodeur quimpérois a été mis à l’honneur.

Pascal Jaouen, né à Quimperlé, a fait partie de plusieurs cercles celtiques. Tout de suite, il a été envouté par les broderies des costumes qu’il a portés ainsi que ceux de ses filles.  Aidé aidé par Viviane Hélias, également brodeuse, il a ouvert 22 écoles de broderies à travers la France. C’est un travailleur infatigable, prêt à relever de nouveaux défis. Il a créé des vêtements d’exception ; deux magasins sont ouverts à Brest et Quimper. Des artistes, comme Gwennyn, Cecile Corbel et Nolwenn Leroy portent ses robes.

la robe Gwenn-ha-Du

Pascal Jaouen a voulu créer un modèle, la robe Gwenn-ha-du, avec une hermine, car c’est l’année prochaine, en 2014, le 500e anniversaire de la mort d’Anne de Bretagne, et les 90 ans du drapeau breton, élément fédérateur des Bretons. Il va décliner une collection dans ce sens en collaboration avec Hb Henriot, la collection « Gwenn-ha-Du », notamment en service de table.

Il va présenter cette collection pour la première fois pour les 50 ans de la thalasso de Quiberon, où seront associés le Bagad Kemper et Red Cardell, pour les défilés de mode.

Mme Mylène Salvador, Maître d’Art et Meilleure Ouvrière de France en Dentelle aux Fuseaux lui a remis les insignes de Chevalier de la Légion d’Honneur. Paco Rabanne est le parrain de l’Ecole de Broderie, inaugurée ce jour également.

Un cocktail dinatoire réunissait les invités de Pascal Jaouen, c’est-à-dire les élus, le monde culturel breton, les acteurs économiques de la Cornouaille et les médias, tout ce monde ayant apporté soutien à Pascal Jaouen dans ses projets.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

9 Commentaires

  1. Cela fait très colonial – le pouvoir français comme en Afrique qui récompense le bon autochtone – Pascal Jaouen n’a pas besoin de cette breloque comme disait Glenmor, son talent suffit !

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.