Alerte à la bombe en rade de Brest !

C ‘ est ainsi que j’ aurais pu conclure la conférence-débat organisée à Brest le mercredi 06 Novembre par l’ Université Européenne de la Paix et animée par Jean Marie Collin ,consultant sur les questions de défense, directeur pour la France du réseau international des Parlementaires pour la non-prolifération nucléaire et le désarmement .

Jean Marie Collin est également  co-auteur du livre  » Arrêtez la Bombe  » .avec Paul Quiles, ancien Ministre de la Défense et Bernard Norlain, général d’armée aérienne (2S). chef de cabinet militaire des Premiers ministres Jacques Chirac puis Michel Rocard. Ancien pilote de chasse, il fut à la tête de la force aérienne de combat, puis nommé, par la suite, directeur de l’Institut des hautes études de Défense nationale.

La rade de Brest a le triste privilège d’ accueillir et de supporter une force de frappe qui a elle seule représente l’ équivalent de 3000 bombes Hiroshima soit 75% de la force de frappe nucléaire française. Mais tout ceci a un coût pour le contribuable !

Au moment où la Bretagne traverse une crise économique sans précédent , que certains responsables politiques locaux fustigent  » le modèle breton » comme principal responsable et justifient l’ application d’ une Eco-taxe , il parait important de rappeler quelques chiffres sur ce que représente la dissuasion nucléaire à la française  » Autour de 3,5 milliards d’ euros pour 2012 soit 3 fois plus que les projections de recette de l’ écotaxe, par exemple. Ce budget devrait passer à 3,8 milliards dans les années à venir, soit plus de 23  milliards dans le cadre de la prochaine loi de programmation militaire « .

Tout le monde se souvient du tir manqué du missile M51 en juin dernier en baie d’ Audierne : coût 150 millions d’ euros ! D’ailleurs un autre tir devrait avoir lieu d’ ici Décembre !

Le coût du programme de ces fameux missiles M51 est de 8,5 milliards d’ euros !

La question que devrait se poser tout  parlementaire  » La France a -t elle  encore les moyens de se payer ce luxe  ? »

Mais il est vrai aussi que la dissuasion nucléaire française nous a été imposée depuis plus de 50 ans sans consultation du Parlement ,  » restera-t-elle ce sanctuaire intouchable qui , à cause des questions de démantèlement et de modernisation des armes, coûte de plus en plus chère à un Etat surendetté ? »

 » La France n’ a plus d’ argent pour une composante qui ne se justifie sur aucun plan « .

DSC_0583-001arrêter la bombe

4 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.