Christian Troadec a se portae ? Pourqhi point….

Christian Troadec, le maere de Carë/Karaez a bani q’i taet en decide de se portae és voteriys perzidençias. Dedepés, i n-n’a des loués de faete en Bertègn su la baniy-la. Et-ti eune boune idéy ? Et-ti eune devinéy ? Terjou ét-ti, en pllace qé de délae su le maere de Carë, q’ét ambicionouz ben ambicionouz e c’ét vra ben, j’arions mieu temp de çérchae qheule bon qé la porteriy-la pourae amenae a la Bertègn. Bah dame yan, qé v’louz-ti ? Q’en 2017, les mémes bas-de-la-goule vendent lou pouchonéys o la méme draene su « la France », « la dreite, la gaoche » e core d’aote de méme ? Voul’ous-ti core oui le Hollande, la Pinpin e le Mélenchon s’ente-rouchae le paï sans pâs jameins préchae de la Bertègn ou ben d’eune aote meniere d’egolaillae les pouvouérs ? O Christian Troadec, terjou, le monde ouiront d’aotes contes, d’aotes perpozeriys. « Pep tra zo mat a zo mat da gaout » (tout le qai q’ét bon ét bon a avaïr) qé dizit le deputë Paol Moula a l’assemblléy naçiona françaeze. I caozi ben ! Dame ben sûr, le Troadec s’ra a gaoche ben d’trop pour qheuqes uns e a dreite ben de trop pour d’aotes. Je s’rae, mai, d’amein de sonjae q’i n’s’ra pâs aotonomisse ou independantisse assë. Bah dame ben sûr, meins faot point voulaïr vâche e viao, mon brave monde. En-vû le ma q’ont les idéys rejionalisses ou aotonomisses a se mussae dens les joutes politiqes françaezes, la goule de haote-chaosse a Troadec amenera dou jeu… e un p’tit d’aer freche dens les devizeriys politiqes d’otout ! Pour eune faï le monde ouiront caozae de l’aotonomiy de la Bertègn, de la Corse, de l’Alsace, de l’Oçitaniy e dou Peyi Basqe. E ren qé dou qai de méme ét eune bielle hate ! Pour nous-aotes come pour les françaez !

E pés de méme ventié qé le monde qi vieulent huchae su le pouvouér voteront Troadec en pllace qé de votae Marine Le Pen. Meins dame pour ela, fara qé le maere de Carë ne s’ra point « bechaod », maïtië gaoche, maïtië cente, maïtië ren… Su qheuqes sujits fara yete couraïjouz ben couraïjouz. E avaïr de la devinouére !

Je së mai point eune coteriy a Christian Troadec, né un eune opozouz netout. Je crë mai qé faot yete pragmatiqe en politiqe, meins. Si qé Christian Troadec tourne biechard, marche d’domé les socialisses ou la dreite ou Mélenchon ou je n’së qhi d’aote, je s’rae le permië a dire su lu, a li derçae le paï par d’ssus l’zieu. Meins dame, stu-ci ét, depés bétot un coupe de meis, un vra bon m’nouz des « boniaos roujes », aloure ventié q’i n’s’ra etout un bon m’nouz és perchaenes voteriys prezidençias pour les idéys bertones.

Aloure, haï don Christian, porte tai, je somes cante tai, meins done tai garde de ne point traïzae le monde, pa !

Parolië : se portae : se présenter aux élections / pourqhi point : pourquoi pas / yete en decide : avoir d’intention de / dedepés : depuis / devinéy : idée saugrenue / délae : dégoiser / j’arons mieu temp : on ferait mieux / cérchae qheule bon : chercher quel bien / porteriy : candidature / bats-de-la-goule : bavards / vende lou pouchonéys : ici « débiter leurs blablas » / egolaillae les pouvouérs : répartir les pouvoirs / je s’rae d’amein : je serais porté / voulaïr vâche e viao : vouloir le beurre et l’argent du beurre / perpozeriy : proposition / en-vû : au regard de / goule de haote-chaosse : grande gueule / aer  frèche : air frais / de la devinouére : de l’inventivité / eune bielle hate : une bonne chose / bechaod : tiède / maïtië : moitié / coteriy : ici « un proche » / netout : non plus / tourne biéchard : devient un traître / marchae d’domé : se met avec / derçae le paï par d’ssus l’zieu : l’engueuler / depés : depuis : ventié : peut-être / haï don : en avant ! Allez ! / yete cante tai : être avec toi / done tai garde : attention / traïzae : trahir / pa : sorte de point d’exclamation.

1 COMMENT

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.