Les garçailles de Diwan Qhitembé ont devizë o eune russe en berton !

IMG-20140109-01288Les garçailles de l’ecole Diwan de Qhitembé sont a l’amouerde de faere des videyo-precheriys en berton mézë. Depés 4 anéys de temps, ét la 6eme faï qé les jieunes bertonous devizent o un ou ben eune bertonouze qi reusse dens un peyi du lin. Le cou-la, ça taet eune jieune russe qi fut a préchae o les garçailles de Diwan. Et Yulia qé s’ahuche yelle-ci e o reusse a Rostov Veliki.

Les éfants yi demandite si qé gn’avae des ours en Russiy, si qé gn’avae des baleines. I yi demandite etout coment qé sont les ecoles la-lin, qhi q’ét le perzidant russe, qheuls sports qé le monde aement e d’aotes e d’aotes. La precheriy-la duri bétot pu d’eune ouréy de temp.

Yulia ét eune russe q’a aprinz le berton a-demoure. O s’ét pâs jameins venû en Bertègn e pâs-meins o préche berton ben préchë.

Parolië : garçailles : enfants / o : avec / qhitembé : questembert / a l’amouérde : habitué à / mézë : maintenant / depés : depuis / reusse : habite / du lin : lointain / s’ahuche : s’appelle / aement : aiment / duri : a duré / a-demoure : par correspondance / pâs-meins : pourtant / o : elle / o préche berton ben préchë : elle parle bien breton

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.