JEAN CABY (suite) : Les Nordistes licencient les ouvriers bretons

Comme nous l’ indiquions dans notre précèdent article, le chantage à l’ emploi orchestré par Eric Steiner, le PDG du groupe Jean Caby, a parfaitement fonctionné lors du nouveau vote au CCE  : par 5 voix pour, 3 contre et une abstention  , les élus syndicaux ont émis un avis favorable à la cession de leur entreprise au groupe  » Financière Turenne Lafayette » dirigé par Monique Piffaut .

En analysant ce vote, nous nous apercevons toutefois que les 3 délégués syndicaux CGT et CGC  du site de Lille ont voté favorablement pour la cession du groupe avec une perte de 150 emplois pour les sites bretons alors qu’ eux-mêmes ne sont nullement concernés par ces suppressions de postes . La Solidarité: les camarades du Nord ne semblent pas connaître ce terme .

Ces 3 Délégués Syndicaux  ont été largement briefés par Eric STEINER pour peser de tout leur poids dans le sens de la revente des sites Bretons, croyant ainsi que Eric STEINER leur offrira une usine neuve à COMMINES près de LILLE avec les bénéfices de cette vente.

 

Le dessous de cette affaire est un énorme projet immobilier : on estime en effet que le véritable enjeu concerne la vente des 33 000 m2 de terrains constructibles de l’ ancienne usine de St André lez Lille à deux pas du centre ville de Lille,déjà sur plan projeté par Eric STEINER et qui ferait ainsi d’énormes bénéfices sur le dos des salariés.

Le projet de l’usine neuve à COMMINES n’étant  même pas lancé, les salariés de LILLE vont avoir une drôle de déconvenue après avoir « sacrifié » leurs collègues bretons !

 

7 COMMENTS

  1. tu n est pas concerné par une fermeture d usine en ecrivant un tel article . Moi et une bonne majorité des ouvriers de l usine préféront etre rachetés plutot que d avoir un dépot de bilan . C est tres facile d écrire des articles de ce genre derriere un bureau !!!!!!!

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.