Suite à la manifestation de Nantes

 

Le 24 février 2014,  à Rennes.

  

Breizh Europa condamne sans ambiguïté les violences qui se sont déroulées à Nantes ce samedi dernier à l’occasion de la manifestation anti-aéroport.

Les manifestants venus en très grand nombre avaient pourtant démontré préalablement, et pacifiquement, l’indéfectible opposition populaire au projet, et nous pouvons regretter que la seule réponse d’une partie du gouvernement – par la voie de son chef, soit celle de l’entêtement et encore celle de vouloir imposer coûte que coûte NDDL. Les événements qui se sont produits ensuite ont bien sûr terni l’image de cette manifestation et perverti le message qu’elle portait, et nous ne pouvons encore une fois que le regretter.

Breizh Europa estime cependant que le déni de démocratie (dans d’autres pays européens il y aurait eu un référendum sur  ce projet pharaonique) dont se rendent responsables les autorités concernant le projet de Notre Dame de Landes, est également une forme de violence à l’encontre des Nantais en particulier et des Bretons en général.

La Bretagne a besoin d’infrastructures de qualité et nous rappelons qu’il nous est nécessaire de disposer d’un réseau routier, ferroviaire et maritime connecté par l’aérien à l’Europe et au monde entier. Mais le projet doit être mieux pensé. C’est à Matignon d’en prendre la mesure et d’en tirer les conclusions, c’est aux Bretons d’être force de proposition et de décision pour dessiner le futur du transport des biens et des personnes dans notre région.

 

Caroline Ollivro

Présidente Breizh Europa

 

 

6 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.