Partager :

" /> Bienvenue en Bretagne et maintenant barrez-vous ! - 7seizh.info
Publié le: jeu, Juin 19th, 2014

Bienvenue en Bretagne et maintenant barrez-vous !

Soutenez 7seizh par Paypal

-TRIBUNE LIBRE-

Ah l’été ! Les deux autres mois noirs ! L’invasion saisonnière ! Chaque année, faut que ça recommence. Cent mille fois sauterelles ! Mildiou balnéaire ! Pollution bronzouillante ! Alors attention. Je ne critique pas le tourisme. Economie, “ouverture aux autres”, “faire connaître nos produits”…bon….faut pas être nord-coréen non plus. Et puis, chez nous c’est beau. C’est même magnifique ! Et puis nous les bretons, nous sommes beaux naturellement. Surtout les bretonnes ! Des cartes postales à nous tout seuls ! Dans les Yvelines ou en Seine-et-Loire, ça sent l’égoût, tout le monde est moche, faut bien que tous ces malheureux voient un peu de beau dans le ciel de temps en temps. Les honnêtes travailleurs. Les bons citoyens. Les gens qui triment 11,5 mois de l’année pour se payer 15 jours avec leurs gosses dans un camping à Erquy. Ceux-là sont toujours les bienvenus chez nous ! Origine ? Profession ? Pouvoir d’achat ? Foin, foin ! Celui qui se comporte bien chez nous est notre hôte. Sacré ! Respecter la Bretagne et le peuple breton, voilà la clé ! Le secret de tout.

Mais alors… ah mais alors, il y a deux populations dont on se passerait vraiment. Autant que l’écotaxe !…

En tête d’affiche : les racailles. Chaque année, des campings entiers sont infestés par cette gangrène wechwechante. Ca descend des cités parisiennes où ils font déjà chier les besogneux du mardi gras au mardi maigre. Au bout de 3mn de leur dégoulinante présence, ils te transforment la moindre plage en reconstitution de moyen-âge. Arrogants, agressifs, sonores, les verrues du monde moderne ! Tellement habitués à emmerder le monde que ça en devient une vraie passion. Au moins avec les blousons noirs on avait du rock n’roll, du cuir et de la chaîne de vélo. Avec eux, c’est l’abomination de la désolation du pire navrant ! Fric ! Tape à l’oeil ! Flashy ! Morgan Stanley avec de la colle dans les cheveux ! Le capitalisme le plus hyénoïde ! Bernard Madoff en maillot du PSG !  Ah puis y’a l’accent ! Rien que ça, ça te pollue l’atmosphère. A faire dégueuler un rat ! Pire que 20 000 centrales à charbon mexicaines ! Et dire qu’on va se les fader d’ici 15 jours. Ah, l’horrible punition ! J’ai déjà la fourche qui me démange.

Et il y aura toujours des cons à les trouver très exotiques. “Stigmatisés” comme on dit de nos jours, opprimés de nature. A voir en eux, la nouvelle classe héroïque ! Même François Dolto elle en aurait écrit un livre d’amour. Ah non de Dieu, ce qu’on peut être con quand on lit Télérama…

Donc sorti de ces joyeux lurons qui fascinent tant ce qui ne vivent pas avec eux, en Bretagne on a aussi une autre invasion de criquets de juillet à août : les bourgeois parisiens.

Les deux sont liés d’ailleurs. L’un achète son shit et sa coke à l’autre. Saint-Briac, Saint-Malo, Locmariaquer, Belle-île, La Baule, Saint-Brévin, Le Pouliguen, Trinité, Carnac, le Golfe. De fin juin à début septembre, territoires occupés ! Ils nous font monter le prix de l’immobilier, pire que le chômage, c’est dire. Ah l’horreur ! Pareil que les autres zoulous : arrogants, fric, pantalons blancs. Ah l’accent là aussi. Une patate chaude dans le bec. Surtout les femmes !  Et puis faut que ça fasse des phrases pour tout. Sur le marché, jamais assez bios et issus du commerce équitable les poulets à René de la ferme de Lost-ar-C’hoad. Et leurs voiliers, dans le port de Bénodet. “On va tirer quelques bordées”. Putain, je te reconstituerais bien un régiment de pirates pour aller rançonner ces Master Card sur pattes, moi.

Et puis ils sont tous à moitié médecin de quelque chose. Ou dans la pub. Les pires dans la pub ! Lunettes carrées et barbe de trois jours ! En Bretagne, ils viennent faire du “ressourcing”, du “deconnecting”. “L’air pur”, “les flots déchaînés”, “la nature brute”, le “vent farouche”, tout les clichetons ! Nous on écoute et on rigole. Et puis faut que ça joue au breton. Fringues bleus délavés, pompes ‘sailer’s” tout ça. Cette année, vous allez voir, il vont tous vouloir s’acheter des bonnets rouges. Pour faire “Breizh”. Ou “Braïzh”. Faut toujours qu’ils mettent un A, comprendrai jamais pourquoi. Avec tout ça, Armor Lux va encore être obligé de faire tourner les écossais. Surtout pas malheureux ! Laisse ce bonnet rouge sur le comptoir ! Les Bonnets Rouges c’est breton uniquement ! Eventuellement occitan, basque, catalan. Mais jamais français ! Eure-et-Loir, Oise-et-Rhône, Hauts-de-Seine, jamais ! Jamais ! Impossible ! Laisse ça que j’ti dis. Ca te va pas de toute façon ! T’as l’air encore plus gourdasse que d’habitude ! La grosse doudou ! On voit ton double menton ! Dans la rue, les gosses vont t’appeler mémère !

Ah et puis c’est une constante, le bourgeois parisien, ça a toujours une arrière-grand-mère qui venait de Ploudal. Et que je t’en rajoute dans l’histoire larmoyante : “tu vois elle est montée à Paris… tu comprends… il fallait bien qu’elle sorte de sa misère…. En Bretagne il n’y avait rien.” Non je ne comprends pas ! Tu sors ta carte bleue, tu prends tes “cahiers du cinéma” et tu la boucles. 60 ans après, on fait vivre la moitié de la France, nous les bretons !

Et puis là… écoute moi bien “Fred” ou “Cyprien”… Là ce qui me ferais plaisir c’est que tu  fasses le même chemin que mémé, bouseux ! Direction Périph ! Rentre chez toi ! Dès le 3 juillet ! Prends ton pote la racaille au passage et bouffez-vous bien la gueule 11 mois de l’année. Nous, de notre côté, on se prépare à recevoir les vrais touristes. Les respectueux. Les polis. Les ceux qui méritent

Toi si tu veux rester 2-3 jours chez nous, va falloir filer doux et dire bonjour à la dame. Les bretons c’est pas Arcachon. Bienvenue en Bretagne, t’as vu, c’est beau. “On est des gens tellement gentils” tout ça. Ca on le sait. Et beaux comme des dieux aussi. T’as bien regardé ? Alors maintenant achète ton menhir en plastique et barre toi !

A propos de l'auteur

Visualiser 58 Comments
Ce que vous en pensez
  1. bens44 dit :

    Je suis né a Guérande et j’habite a La Baule et c’est exactement cela,il y a toujours cette racaille de banlieue parisienne,vacance payé par l’état qui nous pollue.Vive le B5.

  2. scoubart anne dit :

    j’aime l’humour noir!! merci celà fait du bien de lire …..

  3. cindy dit :

    Il faut de tout pour faire un monde!

  4. bahquoi dit :

    Parigot téte de veau ! 🙂

  5. Sacré Pellan, d’un revers de gaffe, il me tire une baffe qui me laisse séant. A première vue, la sienne, je suis une pièce rapportée, une sorte d’helveto-breton au fort accent vaudois, à la gueule culottée par le chasselas. Mais à regarder de plus près, je retrouve des traces encore fraîches en mémoire akashique de ces protestants qui abandonnèrent à l’époque la région de Morlaix. Après t’avoir lu, oserai-je encore dire, quand la Faculté me condamna à rencontrer l’Ankou, que ce que je fus dans l’Antique réflexe, l’ultime instinct, que j’abandonnais tout la-bas, pour refaire surface, ici. Oui, mes gènes m’ont ramené instinctivement au pays d’où je suis. Et tout comme toi, je charogne contre les furoncles qui polluent notre chez nous. Je n’y mets pas plus de nuances, je n’ose tout simplement pas le dire autrement qu’avec mon bonnet rouge, devant le pare-brise de mon automobile. Encore qu’en Morbihan, c’est peut-être déjà une preuve de courage. Tu m’invites à la boucler. Je vais le faire, parce que je viens, enfin, de trouver plus borné que moi. Je suis admiratif. Kenavo

    • Philippe RAJALU dit :

      Je ne suis pas anonyme, je m’appelle Philippe Rajalu, suis Breton, et avais commenté de la façon suivante : “Ce n’est pas très drôle et ça enfonce des portes ouvertes depuis l’invention du tourisme et la découverte des bains de mer. Sans compter les clichés mal digérés que ça comporte. Très française en fait comme tribune.”

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser les expressions html suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Média participatif : contact(at)7seizh.info 0033 (0) 972 338 711 - regie.publicitaire(at)7seizh.info Mentions légales - Conditions générales d'utilisation

L’utilisateur s’interdit de manière non exhaustive :

- de diffuser des informations contraires à l’ordre public ou aux bonnes mœurs, - de détourner la finalité du service pour faire de la propagande ou du prosélytisme, de la prospection ou du racolage, - de publier des informations à caractère commercial, publicitaire ou constituant de la propagande en faveur du tabac, de l’alcool, ou de toute autre substance, produit ou service réglementé - de diffuser des contenus contrevenant aux droits de la personnalité de tiers ou présentant un caractère diffamatoire, injurieux, obscène, pornographique, offensant, violent ou incitant à la discrimination, à la violence politique, raciste, xénophobe, sexiste ou homophobe, - de publier des informations contrevenant à la législation sur la protection des données personnelles permettant l’identification des personnes physiques sans leur consentement, notamment leur nom de famille, adresse postale et/ou électronique, téléphone, photographie, enregistrement sonore ou audiovisuel, - d’accéder frauduleusement au site et notamment aux services interactifs, ainsi qu’il est indiqué dans les conditions générales d’utilisation du site.

7seizh.info ® Tous droits réservés-2012-2016 © 7seizh.info.