Réforme Territoriale : Marylise Lebranchu à Châteaulin lundi 23 juin

Châteaulin, lundi 23 juin, Marylise Lebranchu continue son tour « NOTReFRANCE » pour échanger avec les élus et les agents sur le thème de la Réforme Territoriale.

Elle sera en mairie de Châteaulin, dès 14 heures, et rejoindra la sous-préfecture à 14 h 30. Les entretiens devraient s’achever à 17 heures.

 

En marge de ce déplacement, le Collectif brestois pour une Bretagne Réunie appelle à un pique-nique revendicatif sur le thème de la Réunification : le rendez-vous est fixé à 11h00 sur les bords de l’Aulne à proximité du centre Leclerc de Châteaulin.

15 COMMENTS

  1. Cette dame déclarait l’autre jour avec le talent pédagogique qu’on lui connait : « on ne peut assimiler le tracé d’une région administrative à celui d’un pays ».

    Le pays, c’est bien entendu la France qui, dans le schéma convenu, doit bénéficier d’un découpage éternel garanti et si possible en augmentation.

    Et la Bretagne, réduite à une simple zone administrative – et non à la Région historique à laquelle elle aspire et à laquelle son Histoire millénaire lui donne droit – doit se contenter des contours tronqués qu’on veut bien lui octroyer, non à titre de partenaire démocratique, mais dans une relation de nature hiérarchique quelque peu retardataire…

    On est loin des systèmes régionalisés ou fédéraux qui nous entourent, permettant l’articulation démocratique des différents niveaux d’initiative et de responsabilité. Malgré la stabilité apparente de son ossification administrative et politique, le logiciel jacobin français, en fait fragile car dépassé, sera – tel celui de l’ex URSS – inexorablement rattrapé par la voiture-balai de l’évolution.

    La France que beaucoup rêvent encore souveraine alors que 80% de ses lois sont traitées au niveau de l’UE, accepterait-elle d’être dans le cadre européen une reproduction à l’échelle supérieure de la Bretagne dans le cadre français ?

    Que dirait-elle si l’Europe lui imposait le traitement désinvolte qu’elle réserve trop souvent à la Bretagne ?

    Limites ? Ah ben, l’Allemagne veut récupérer l’Alsace. Force de frappe économique, gros PIB, des emplois : il faut faire des concessions ! Dans un esprit communautaire bien entendu ! Pas d’égoïsmes nationaux dépassées et stériles ! Frontières ? Arrêtons les archaïsmes : nous ne sommes plus au 20ème qu’on sache !

    Langue ? La langue communautaire de l’Europe est désormais l’anglais. Ou l’allemand. Obligatoire pour tous, langue officielle, incontournable. Le français ? Ben vous le causerez tranquillement en famille, on voit pas où est le problème. Pas de quoi râler, vous n’avez qu’à parler allemand, comme tout le monde !

    Sans doute une piste de réflexion pour quelques politiques ayant le sens des rapports et capables d’anticipation, pas bien sûr pour les plats apparatchiks qui se contentent d’exécuter les ordres quels qu’ils soient…

  2. Prince de Bretagne ? Sans doute est-ce une ironie à destination de l’ultra libéral producteur de légume T. Merret ?
    La fédé 29 l’alignait de façon méprisable en début de semaine.
    En tout cas tout ça en dit long sur ces socialistes patriotardistes détestables de
    France.

  3. Son commentaire est idiot un prince ! qui demande une royauté en Bretagne ? Décrédibiliser les revendications en les caricaturant ! Bravo ! mais désolé personnellement j’ai quitté les court de maternelle depuis longtemps ! Personnellement je suis fédéraliste, un système adopté par la majorité des.grandes démocraties alors que le centralisme est adopté par toute les dictature ! Vous refusez plus de droit et de respect aux peuples pour leur bien ? Tient donc encore un point commun avec les dictatures ! Madame LEBRANCHU arrivez vous a regarder les.gens.dans.les yeux quand vous leur faites du mal ! Quelques petites questions sur votre modèle: PIB par habitant IDF 4ème en Europe, Rhône-Alpes 2ème Français mais 27ème en Europe, est ce égalitaire ? La très grande majorité des décisions politiques prise en IDF, est ce égalitaire ? La tatolité des médias de rayonnement national et international en IDF, est ce égalitaire ? Comment pouvez-vous assurez une égalité des citoyens sans relative égalité des territoires ? Pas d’enseignement à travers les médias et l’éducation des critiques que l’étranger à de nous ni des histoires des différents territoires qui favoriseraient l’autocritique, est ce volontaire ? Aurions nous atteind la perfection ? C’est efficace pour cacher des choses honteuses mais est-ce respectueux ? Et que fait-on du devoir de mémoire que la France voudrait imposer aux autres ? On peut faire face à tous cela, mais vous vous trompez en relèguant les fantômes du passé aux oubliettes, à l’heure de l’ultra médiatisation ils vont se rappeler à vous et rien ne pourra plus tenir devant la conscience de l’ignorance dans laquelle nous avons été sciemment maintenue pour faire perdurer un système inégalitaire ! Il serait temps de prendre conscience qu’il faut donner aux gens l’envie de vivre ensemble et non de les enchaîner ! Au vue des souffrances que la Bretagne à endurées de la France elle aurait dû être une des plus respectés pour construire des bases solides ! On est loin du compte ! Profitez encore un peu, pour le moment et grâce à la pensée médiatique unique les régions se contentent des miettes que que ceux qui savent tout mieux que tout le monde dans leurs bureaux Parisien leur octroyent ! Mais la révolution de l’omniscience de l’information risque de rapidement franchir les digues savantes que vous avez érigé !

  4. Mme Lebranchu , on ne peut pas être à la fois bretonne et dans un gouvernement socialiste qui veut détruire la Bretagne ! Il va devenir urgent de faire le bon choix ….. les fourches commencent à s’échauffer .

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.