Guingamp qualifié pour les 16èmes de finale de la Ligue Europa !

L’En Avant Guingamp est en 16èmes de finale ! Avec un doublé de Claudio Beauvue, les hommes de Gourvennec prolongent le plaisir en Ligue Europa en battant et en éliminant le leader du championnat Grec. Les Tregorrois finissent à la seconde place du groupe, derrière les Italiens de la Fiorentina et devant le PAOK et les Bélarusses du Dinamo Minsk.

 

Les compositions :

PAOK Salonique : Glykos – Skondras, Tzavellas, Rat, Vitor – Golas, Kace, Tzandaris – Pereyra, Salpingidis, Athanasiadis (cap)

EA Guingamp : Lössl – Jacobsen, Angoua, Sorbon, Lévêque – Yatabaré, Sankharé, Mathis (cap), Giresse – Beauvue, Mandanne

 

1ère mi-temps :

6ème minute, le capitaine grec Athanasiadis est sanctionné d’un carton jaune pour une faute sur Giresse. 8ème minute, Les Guingampais ouvrent la marque (0-1). Beauvue reprend de la tête un coup-franc tiré des 30m par Giresse. Libre de tout marquage, il plonge vers le premier poteau pour marquer le premier but du match, et le premier de Guingamp à l’extérieur. 20ème minute, Athanasiadis s’engouffre sur la gauche de la surface Tregorroise et centre. Jacobsen se jette, et fait main. L’arbitre désigne immédiatement le point de penalty, Athanasiadis (1-1) se charge de battre Lössl. A cet instant les coéquipiers de Beauvue sont toujours qualifiés et continuent de presser. 32ème minute, Lévéque lance Giresse en profondeur sur la gauche du terrain, il arrive dans la surface et remet en retrait pour Mandanne, qui de l’entrée de la surface frappe à ras de terre. Son ballon vient s’écraser sur le poteau gauche de Glykos. 38ème minute, Tzavellas écope d’un carton jaune pour une faute sur Mandanne

2ème mi-temps :

45ème minute, Sambou Yatabaré est remplacé par Jérémy Pied. 50ème minute, Dorian Lévêque fait faute sur Salpingidis, carton jaune. Le coup-franc qui suit est détourné en corner. Il est tiré à la gauche de Lössl qui est sauvé par sa barre transversale, sur une tête d’Athanasiadis. Le ballon lui revient a nouveau sur la tête, mais Lössl est sur la trajectoire. 51ème minute, le gardien Danois relance rapidement, Jérémy Pied fonce seul vers le but Grec mais se fait faucher au 35m par Skondras, qui prend un carton jaune. 53ème minute, Martens remplace Golasa. 61ème minute, Pereyra est remplacé par Papadopoulos, qui fut champion d’Europe avec la Grèce en 2004. L’ambiance commence à chauffer, les contacts se multiplient et le jeu devient haché. 70ème minute, le rythme du match est retombé, et Salpingidis qui à l’air de bien aimer sa pelouse, vu sa propension à tomber à chaque contact avec un Guingampais. 75ème minute, Athanasiadis, d’une reprise de volée manque le cadre de peu. 76ème minute, Kerbrat remplace Mandanne. 77ème minute, Maduro remplace Kaçe pour ce qui sera le dernier remplacement des Grecs. Et non messieurs de Bein sports, Guingamp ne serait pas le premier club Breton à atteindre les phases finales d’une coupe d’Europe car Nantes, et donc le FC Nantes sont bien en Bretagne, n’en déplaise à Auxiette et Ayrault.

 BEAUVUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUE (1-2) POUR LE SECOND BUT GUINGAMPAIS ! UN CACHOU VENU D’AILLEURS DANS LES FILETS DES GRECS QUI DOIVENT MARQUER 2 BUTS POUR POUVOIR SE QUALIFIER

Beauvue remplit les filets Grecs et fait partir les supporters PAOK, qui commencent à quitter le stade. 86ème minute, Dos Santos remplace Giresse, auteur de la passe décisive sur le 1er but Guingampais. 87ème minute, soutien à la centaine de supporters Guingampais qui se trouvent au stade, en espèrant que les Grecs ne l’auront pas trop mauvaise après le match parce que pour le moment ils sont éliminés. 90ème minute +3, c’est fait, Guingamp remporte le match 2 à 1 et est qualifié. Nous comptons sur les supporters Guingampais pour qu’ils fêtent ça dignement !

4 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.