La Corse est-elle en train de devenir un modèle pour la France?

44

Carhaix, vendredi 18 décembre 2015, au moment où le nouveau Conseil régional issu des élections régionales des 6 et 13 décembre va se réunir pour sa première session, le Mouvement Bretagne et Progrès de Christian Troadec fait référence à l’exemple corse :

COMMUNIQUE MOUVEMENT BRETAGNE ET PROGRÈS

Logo-MBP1-150x150

La Corse est-elle en train de devenir un modèle pour la France?

Un président d’exécutif sans autre mandat (démission de son mandat de maire de Bastia); fusion entre l’Assemblée de Corse et les 2 Assemblées Départementales; un FN a moins de 10% etc. Une Corse dont l’organisation politique ressemblera plus à celle d’un Lander allemand qu’à une région française.


Discours émouvant de Gilles Simeoni (sous le regard de son père) lors de son élection aujourd’hui comme Président de l’Exécutif Corse. S’adressant solennement au gouvernement: “… Le peuple corse existe et il sera reconnu car cela est conforme à l’histoire et conforme au droit … Prenez la mesure de la révolution démocratique que la Corse vient de vivre. Faites, vous-aussi, votre part de chemin … Nous allons avec tous les corses faire que le rêve devienne réalité. A partir d’aujourd’hui, une autre histoire commence et nous allons l’écrire ensemble.”

http://france3-regions.francetvinfo.fr/corse/discours-de-gilles-simeoni-president-du-conseil-executif-de-corse-887597.html

Cliquez ici pour Répondre ou pour Transférer le message.

44 Commentaires

  1. Oui mais les corses ont cette fierté que la très grande majorité des bretons, ou prétendus tels, n’ont pas ou n’ont plus. « Êtes-vous Bretons ? Les Français commandent! » a dit Mirabeau aux députés bretons, lors de l’assemblée constituante de janvier 1790. C’est ainsi que la république française entendait mettre en pratique sa toute fraiche devise hypocrite ou le mot égalité trône entre les mots liberté et fraternité. Avec obstination depuis, elle n’a eu de cesse de procéder au génocide culturel de la Bretagne, à l’éradication de la langue bretonne et pour finir au démantèlement de son territoire, La Bretagne officielle est aujourd’hui une des plus petites régions de France et ce avec l’approbation d’une majorité de ses habitants, selon les dernières élections.

  2. Après, Christian et les autres doivent se souvenir que chez les Corses, on a vu un incroyable 17 + 7 = 34, que seule l’union peut nous permettre d’avoir voix au chapitre, et que la plateforme doit être réelle et consensuelle, même si elle doit en être minimale.

    La référence de faisabilité, c’est la liste conduite en (pdl) 44 aux élections passées.

    Pas de discussion droite, gauche et tout le m…, la Bretagne, point barre. Quand on aura(it) un parlement, on sera(it) assez tôt de se mettre sur la gueule pour savoir si indépendance ou autonomie, si plus libéral ou moins, si tout le reste.

    Pour l’instant, on est encore à la rue, avec les mêmes au pouvoir, et toutes les listes bretonnes perdantes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here