Corse : les représentants de l’Etat quittent l’audience des Prud’hommes

Le nouveau président du tribunal des prud-hommes, Dominique Biaggi, est issu du STC (Syndicat des Travailleurs Corses).

M Biagi, STC. Copyright Corse Matin
M Biaggi (photo Corse Matin)

Il s’est heurté, dans son discours de prise de fonction, par sa franchise, à l’incapacité de l’Etat à envisager la diversité comme une richesse.

M Biaggi, dans son discours de prise de fonction, a évoqué trois des problèmes opposant l’Etat à la Corse : le statut de prisonniers politiques des militants corses, leur rapprochement, et la violence des propos des représentants des partis politiques français face à l’utilisation de la langue corse dans l’enceinte le la Collectivité Territoriale de Corse.

Il a ajouté que ces trois choix de l’Etat relevaient d’un « non-respect de l’Etat de droit ». Les représentants de préfet et du procureur de la république ont alors quitté les lieux.

M Biaggi a conclu son discours par un joyeux « pace e salute. » (« paix et santé »)

Photo Une : Corsica Infurmazione

21 COMMENTS

  1. j’ai vu le discour ce matin !! vous avez rater , les jacobins ne comprennent rien !!! hahah et quand on dis  » nation » ils pètent un câble !! hahah

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.