Kurdistan : les Kurdes d’Iraq bientôt indépendants ?

 

Le président du Kurdistan irakien est Massoud Barzani, élu depuis 2005, par le parlement régional, puis au suffrage universel, puis en cooptation de l’ensemble des partis politiques kurdes. Il veut faire avancer cette partie de la nation kurde vers l’indépendance.

« L’heure est venue. » C’est ainsi que le président du Kurdistan irakien a annoncé la tenue d’un référendum sur l’indépendance. Cette décision lui attirera les foudres de Bagdad ; elle intervient alors que les Kurdes d’Irak doivent faire face à une crise économique et politique majeure, le mandat de Barzani étant terminé, en plus de la guerre contre l’Etat islamique.

 

Kurdes Iraq

 

L’année 2016 marque le centenaire des accords Sykes-Picot, signés le 16 mai, en secret, entre la France et l’Angleterre. Par ces accords, les deux Etats colonialistes découpèrent le Moyen-Orient en zones d’influence aux limites stratégiques et arbitraires. Ils laissèrent le Kurdistan morcelé dans plusieurs États.

Mais 2016 pourrait bien être aussi l’année de l’indépendance du Kurdistan irakien. «Les conditions sont maintenant réunies pour que le peuple prenne une décision sur son avenir par référendum», a ajouté Barzani.

7 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.