Cours sauvage de breton au musée de Pont-Aven !

32

Suite aux nombreuses réactions provoquées par l’absence totale de la langue bretonne au musée de Pont-Aven, malgré sa récente rénovation, plus d’une vingtaine de brittophones, débutants et confirmés, se sont retrouvés ce mercredi matin au musée pour “un cours sauvage” en langue bretonne, à propos de la peinture et des peintres exposés.

Un entretien a également été sollicité auprès du directeur. C’est le directeur général des services de Concarneau Cornouaille Agglomération, Benoît Bellec, et Laetitia Baudin, élue en charge de la culture, tant au niveau de l’agglomération qu’à Concarneau, qui sont venus à leur rencontre.

A cette occasion, plusieurs propositions ont été formulées pour faire progresser la langue bretonne : signature de la charte Ya d’ar brezhoneg, compléter la muséographie par une signalétique en breton, proposer des visites et/ou des audioguides en langue bretonne, proposer des collaborations aux écoles bilingues du territoire, traduire les documents et le site internet en langue bretonne… Et au-delà, une véritable politique concrète en faveur de la langue bretonne au sein de Concarneau Cornouaille Agglomération.

Si finalement des dépliants et des audioguides en langue bretonne ont été promis d’ici la fin de l’année, les participants à ce cours sauvage ont répété qu’ils attendaient plus d’ambition de la part Concarneau Cornouaille Agglomération.

32 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here